Accueil

Filmographie

Rôle de Daniel Ceccaldi : (Tous) (
Acteur) (Réalisateur) (Voix) (Scénariste)

La filmographie complète de Daniel Ceccaldi comptant plus de 100 titres, elle fait l'objet d'une page séparée.

Biographie

Daniel Ceccaldi

Né le 25 juin 1927, à Meaux, d'un père fonctionnaire de l'Enregistrement, Daniel Ceccaldi fréquente le lycée Henri IV de Paris, dont il sort bachelier. C'est à cette occasion qu'il découvre la comédie, interprétant notamment la pièce de Molière, "Le Misanthrope". Tout petit déjà, sa maman l'emmenait régulièrement assister à des représentations théâtrales… Après des études de droit avortées, le jeune homme, suivant les conseils d'un ancien camarade de lycée, s'inscrit au cours d'art dramatique de Tania Bachalova et Henri Rollan. C'est tout naturellement qu'il débute sur les planches du Théâtre du Vieux Colombier, en 1946, décrochant des petits rôles dans des pièces comme "Les Vivants" ou "Ubu Roi". Dès 1948, le grand Sacha Guitry lui permet de découvrir le cinéma avec Le Diable Boiteux, où le jeune acteur interprète Talleyrand (comme le Maître, donc) dans sa jeunesse. C'est le début d'une longue carrière cinématographique, qui s'enrichira d'une centaine de films supplémentaires. Dans les années cinquante, il travaille avec de grands réalisateurs, comme Christian-Jaque, René Clair ou Jacques Becker. Ses apparitions, dans des seconds rôles, se multiplient pendant la décennie suivante. En 1965 par exemple, on peut repérer son nom aux génériques d'une quinzaine de bandes! Ce n'est pourtant qu'en 1968 que le grand public le remarque, lorsqu'il interprète le rôle du père de Claude Jade dans le chef-d'oeuvre de François Truffaut, Baisers Volés. Sa carrière prend un nouveau tournant, dès 1972, lorsqu'il rencontre le réalisateur Pascal Thomas. Ce sont alors les Zozos, Pleure pas la Bouche Pleine, Celles qu'on n'a pa eues et surtout ce film très attachant, Confidences pour Confidences (1979. Si vous ne l'avez jamais vu, notez ce nom sur votre carnet et guettez son prochain passage à la télévision). Les deux hommes travailleront sept fois ensemble. Le nom de Daniel Ceccaldi ne figure que très rarement en haut de l'affiche. Signalons toutefois ce premier rôle tenu dans le film de Nelly Kaplan, Charles et Lucie (1979). Encore un film émouvant et méconnu… Délaissé par le cinéma de 1988 à 1997, on, le retrouve aux génériques de nombreuses productions télévisées (citons la série Julie Lescaut). Il remplaça même un moment Pierre Tchernia dans l'émission "Monsieur Cinéma". Homme de théâtre, il s'illustre notament dans des pièces de boulevard. Il est l'auteur de "Mais qu'est-ce qui fait courir les femmes la nuit à Madrid", donnée au Théâtre de l'Athénée (1973), et"l'Eventail ", présentée au Festival du Marais, en 1975. "Je ne dirai jamais du mal du théâtre et du cinéma légers. Ce sont des genres très difficiles, qui ont leurs lettres de noblesse. Mais il faut aussi pouvoir changer de registre…". Depuis 1974, l'acteur parisien s'implique dans la réalisation, travaillant pour la télévision, et la mise en scène de théâtre. C'est donc tout naturellement qu'en 1981, il réalise un long métrage de cinéma, Jamais avant le mariage, avec Mireille Darc comme interprète principale. Un film, il faut bien le dire, qui ne laissera pas un souvenir impérissable…. Ce que l'on sait de sa vie privée? En 1966, il épouse Lucille Vacher. Le couple a deux enfants et ne fait pas parler publiquement de lui. Collectionneur de livres anciens, l'homme est également un amateur de tennis, sport qu'il pratiqua régulièrement. Enfin il fut fait Chevalier de la Légion d'honneur et Officier de l'Ordre national du Mérite. "Mon malheur, c'est qu'il y a quantité d'excellents acteurs dans ma génération : Serrault, Marielle, Rochefort… regardez-moi tous ces cons comme ils sont bons !", (extrait d'un article du Monde). Daniel Ceccaldi resta sans doute un acteur insatisfait. Pourtant, sa disparition a touché beaucoup de personnes, de nombreuses petites gens qui appréciaient ses apparitions de français moyen, élégant, pas très fûté, mais heureux de vivre. Nous devrions le revoir une dernière fois sur nos écrans, puisque son dernier film en tant qu'interprète, "Elle est des notres", reste encore inédit. Texte de Christian Grenier de <a href="http://www.encinematheque.net"><img src="http://encinematheque.net/img/logom.gif" style="vertical-align:-20px"/></a>.

Forum

Créer un nouveau fil de discussion

Actualités

News

jeudi 27 mars 2003
Ciné

Disparition de Daniel Ceccaldi

\Daniel Ceccaldi, dont le nom est surtout associé à la télévision et au théâtre, a connu une certaine notoriété au cinéma grâce notamment à \Pascal Thomas avec lequel il a tourné à plusieurs reprises.%%%

Mais ce serait oublier sa participation à quelques bons films d'auteurs, même si c'est dans un registre comique qu'il était le plus souvent utilisé :

Donnez votre avis

Galerie de photos


Liens

french.imdb.com La fiche IMDb de Daniel Ceccaldi

Références

Forum Messieurs les ronds-de-cuir : L'aiguille creuse
Forum Une Femme en blanc se révolte : Le diable qui veut se faire ermite
Forum Le Vélo de Ghislain Lambert : "Baisse la tête, t'auras l'air d'un coureur !"
Forum Journal d'une femme en blanc : Film à thèse bien fichu
Forum Un Divorce heureux : Mariage heureux, divorce heureux.
Forum Charles et Lucie : À fuir !
Forum Un Grand cri d'amour : Toâ..
Forum Les Maris, les femmes, les amants : Verticale de l'été
Forum Le Chaud lapin : Pataugeur
Forum L'Incorrigible : ....et tant mieux !
Forum Le Téléphone rose : Le dindon et la farce
Forum Le Concierge : Pas si nanar que ça...
Forum Les Lions sont lâchés : Quelqu'un aurait-il ce film?
Forum Le Bourgeois gentilhomme : Louis Seigner
Forum Quand passent les faisans : Quand passe Fretyl
Forum L'Hôtel de la plage : Avis
Forum À nous les petites anglaises : Les vacances pour toujours !
Forum Une Histoire d'amour : Adieu Jouvet, bienvenue Audiard
Forum Les Grandes manœuvres : Gerard Philipe en Casanova francais
Forum L'Année du bac : Encore un inédit d'Elisabeth Wiener
Forum Le Magnifique : Ca nous change de Max Pécas ou Robert Thomas !
Forum Un Témoin dans la ville : Découverte de qualité !
Forum Du rififi à Paname : Très agréable polar aux allures internationales
Forum Pleure pas la bouche pleine : Un tendre et frais bijou...
Forum Tous vedettes ! : regrets!!!
Forum La Peau douce : Rôle comique dans La Peau Douce
Forum Confidences pour confidences : Histoire douce-amère...
Forum Les Zozos : Un regard tendre et si précis...
Forum L'Amour l'après-midi : Critique
Forum Mort d'un pourri : Pourri
Cette page a été visitée 23386 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.012 s. - 16 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter