Accueil
Cinéma
Le Grand pardon
France
Drame

Sortie France : 27 janvier 1982
Première mondiale : 1982
La fiche technique complète sur IMDb

200419/02/2015
Réalisateur et scénariste :
Alexandre Arcady

Scénaristes :
Alain Le Henry
Daniel Saint-Hamont

Producteurs :
Yannick Bernard (producteur associé)
Ariel Zeitoun

Assistant réalisateurs :
Olivier Glass
Régis Wargnier
Jérôme Chalou

Compositeur :
Serge Franklin

Directeur de la photographie :
Bernard Zitzermann

Monteur :
Joëlle Van Effenterre

Sociétés de production :
Partner's Production
Alexandre Films
Odessa Films

Acteurs :
Roger Hanin (Raymond Beitoun)
Clio Goldsmith (Viviane Atlan)
Bernard Giraudeau (Pascal Villars)
Richard Berry (Maurice Beitoun)
Anny Duperey (Carole)
Jean-Louis Trintignant (Commissaire Duché)
Gérard Darmon (Roland)
Jean-Pierre Bacri (Jacky Azoulay)
Armand Mestral (Freddy Ambrosi)
Blanche Ravalec (Colette)
Richard Bohringer (Le 'sacristain' – Sacristan)
Jean Benguigui (Albert)

...

Résumé

De sa voiture, les yeux rivés à ses jumelles, le commissaire Duché contrôle les allées et venues des invités de Raymond Bettoun, qui, dans le parc de sa luxueuse villa, fête, en famille, le baptême de son petit-fils. Duché voudrait bien "faire tomber" ces Juifs pieds-noirs qui ont acquis fortune et autorité par la force. Aussi les traque-t-il avec opiniâtreté en quête du moindre indice qui pourrait les confondre. Hâbleur et bon vivant, mais autoritaire et sans pitié, Raymond dirige le clan, assisté de son fils Maurice, de son neveu Roland et de son meilleur ami Pépé. Souhaitant racheter le casino de Biarritz, Raymond s'est opposé au milieu traditionnel en la personne de Manuel Carreras. La disparition "accidentelle" de celui-ci met fin aux difficultés des Bettoun. Dans l'ombre pourtant, Pascal Villars, jeune truand en rupture de bourgeoisie, a juré de les perdre en dépit de l'amitié qu'ils lui témoignent. Pour se faire, et grâce à l'aide d'un dangereux repris de justice surnommé "Le Sacristain", il manipule un proxénète, tue la femme d'un hôtelier – ce qui provoque l'arrestation de Raymond – et dresse les truands pieds-noirs contre leurs homologues arabes, avant d'abattre Pépé et sa fille Viviane. A la suite de ce double meurtre, Duché accorde à dessein quelques jours de liberté à Raymond. La guerre avec les Arabes prend fin aussitôt. Raymond fait ensuite assassiner "Le Sacristain" puis le traitre Roland. Enfin, malgré le Yom Kippour, il exécute lui-même Pascal et transmet ses pouvoirs à Maurice avant de rejoindre Duché… (Les Fiches du Cinéma)

Statistiques

Moyenne des notes : 3,9/6 (11 notes).
6/6gigawattsbe, TITIXOU
5/6fretyl, JBSOA, gilou40
4/6Impétueux, Fiona_Huffman
3/6Jarriq, PM Jarriq
2/6droudrou
0/6zobe
Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) ekladata.com

Cette page a été visitée 26337 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.055 s. - 17 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter