Forum - Hold-Up - Avis
Accueil
Forum : Hold-Up

Sujet : Avis


De fretyl, le 9 juillet 2008 à 22:31
Note du film : 4/6

Il faudra qu'un jour les détracteurs de ce film m'expliquent ce qu'il a de mauvais. Je viens de le revoir c'est certainement ce que Arcady a pu faire de mieux dans les années 80, scénario tricoté par Francis Veber, Belmondo en pleine forme, et l'idée du hold-up n'est pas mauvaise du tout. Le génie vient du niveau géographique, en plein milieu de Montréal on s'attend bien sûr à croisé des canadiens, eh ben non ! Le commissaire qui mène l'enquête n''est autre que Jean-Pierre Marielle, on est content ; et le chaufeur de taxi qui aide les fugitifs à prendre la fuite qui est-ce ??? C'est Jacques Villeret, on est ravi ; il ne manque que Arca, seul Guy Marchand manque un peu d'entrain dans cette aventure, se faisant piquer la vedette par Bebel, l'acteur a du mal à prendre ses distances face aux pirouettes et autres cabotinage de Belmondo.

Le temps se rallonge une fois le hold-up passé, s'enchaine alors un road movie pas désagréable mais moins drole que le braquage surréaliste de la première partie. Les acteurs semblent s'être bien amusés, mais le plus drôle reste Jean-Pierre Marielle] qui pendant toute cette folle journée n'a qu'une seule envie : tué le clown et rentrer chez lui manger ses lasagnes.


Répondre

De Arca1943, le 10 juillet 2008 à 01:17
Note du film : 2/6

« Le génie vient du niveau géographique, en plein milieu de Montréal on s'attend bien sûr à croiser des Canadiens, eh ben non ! »

Ah oui, c'est génial. Et d'un crédible !


Répondre

De Lagardère, le 10 juillet 2008 à 20:59
Note du film : 2/6

Pour en revenir à Belmondo, ( sans oublier la douce Sépia , bien sur ), l'hebdomadaire Télé 7 jours à eu la bonne idée de sortir ses numéros accompagnés d'un dvd de l'acteur. Et ce , depuis quelques semaines déjà.. Jusque là , rien de trés nouveau. Mais je m'y étais attelé pour ses bonus allèchants . Entre autre , Philippe de Broca commentant entièrement le film. Du moins ses films à lui !

Quelle déception ! Il ne dit pas grand chose , il ne se souvient plus , il fume et il tousse ! Par contre , une trés longue interw…..un long entretien assez passionnant avec bébel sur les bonus de L'as des as et Alexandre Arcady qui "raconte" longuement aussi le tournage de Hold-up.


Répondre

De Arca1943, le 10 juillet 2008 à 21:42
Note du film : 2/6

Bon. Et y a-t-il La Novice de Lattuada, parmi ces DVD ?


Répondre

De Lagardère, le 10 juillet 2008 à 21:53
Note du film : 2/6

Non M'sieur ! Il n'y a que la période Tagada tsoin-tsoin de Belmondo. Fi également des Léon Morin, prêtre et autres Classe tous risques….


Répondre

De fretyl, le 10 juillet 2008 à 21:55
Note du film : 4/6

Vous aviez déjà posé la question Arca et je vous avez conseiller d'aller voir sur le site Pricemnister ou le film est en vente à petit prix.

Si vous voulez l'acheter voila directement le lien :

http://www.priceminister.com/offer/buy/2024906/La-Novice-DVD-Zone-2.html


Répondre

De vincentp, le 11 juillet 2008 à 00:34

"se faisant piqué la vedette", "semblent s'êtrent bien amusés", "rentré chez lui manger ses lasagnes", "on s'attend bien sûr à croisé des canadiens", "Vous aviez déjà poser la question Arca et je vous avez conseillé…" nous dit Frétyl. Les puristes de la conjugaison frémissent en lisant ces quelques lignes. Bernard Pivot doit pousser des soupirs de désolation. Même ma mère, professeur de français-latin, s'en émeut. Avez César ! Je vous invite, cher confrère, à consulter au moins une fois dans votre vie le bécherelle de la conjugaison, pour accorder correctement les verbes. 5 euros à tout casser, et donc pas la peine de "commettrent un hold-up" pour "se le procurez".


Répondre

De fretyl, le 11 juillet 2008 à 03:02
Note du film : 4/6

Ne m'harcelé pas pour des broutilles, cela gangrène les débats et attire des intellectuels sur le site.


Répondre

De droudrou, le 11 juillet 2008 à 07:29

J'en frétyl d'aise ! des zinteleques tuelles sur le sitte ! il i a bien lontemps que se n'été pas arivé ! Mé il est tant forme notre ami Simon ! Quelques jour de vacance et sa vou transforme un home !


Répondre

De Freddie D., le 11 juillet 2008 à 07:45

Sa cé bin vré !


Répondre

De vincentp, le 11 juillet 2008 à 09:31

Aucun harcèlement à votre égard, Frétyl. D'ailleurs on écrit "ne m'harcelez pas" et non "ne m'harcelé pas". Vos idées sur le cinéma sont appréciées. Il est simplement dommage qu'elles soient exprimées via des fautes de conjugaison de verbe aussi énormes, et qui vous décrédibilisent. Un peu de travail, régulier, sur la conjugaison, vous est conseillé. 10 minutes par jour pendant un mois suffiraient : comment accorder un participe passé, en particulier. Un conseil gratuit : si vous pouvez remplacer votre verbe par "prendre", mettez ER ; si vous pouvez remplacer votre verbe par prenez, mettez é.


Répondre

De droudrou, le 11 juillet 2008 à 09:57

çà c'est vrai ! un peu de conjuguaison et un peu de voccabulaire et ça vous revitalise un home ! et puis, des livres de gramaire, on en trouve pour tous les ages ! d'ailleur, pandent les vacances, quelques devoir et tout va mieu à la rentré !


Répondre

De Lagardère, le 11 juillet 2008 à 13:38
Note du film : 2/6

Ah! ils sont implacables , ami Frétyl…Mais ils le disent à la Galabru , pas à la Goebbels , alors…Sus à la querelle !


Répondre

De droudrou, le 11 juillet 2008 à 14:28
  • Frétyl, mon ami, quand je vous ai vu entrer dans mon bureau, j'ai tout de suite décelé l'homme ! Le chef, dont notre brigade avait besoin !
  • Je… mon adjudant !
  • Non, Frétyl ! Ne soyez pas modeste ! Vous êtes un homme ! Un vrai ! Et ici, dans notre brigade, la valeur n'attend pas le nombre des années !
  • Et cette ardeur que dans les yeux je porte, mon adjudant !…
  • Ah ! Tu quoque mi filli ?
  • Eh !
  • Vade retro Satanas ! Cave canem !

Répondre

De vincentp, le 11 juillet 2008 à 14:48

Tu ne crois pas si bien dire, Droudrou. Jadis, j'avais été convoqué dans une gendarmerie pour faire une déposition (un sujet bénin, qui ne me concernait pas directement, précisons-le). Quand j'ai relu le document dactylographié par l'adjudant, qui avait péniblement tapé ma déposition (à vitesse très petit v), j'ai fait remarqué à celui-ci qu'il était truffé de fautes d'orthographe et que je ne pouvais le signer en l'état. Lequel adjudant est devenu tout rouge, à évité de justesse une attaque d'apoplexie, et m'a finalement regardé comme si j'étais un criminel… La tension est monté d'un cran à ce moment-là ! Il m'a sorti "outrage à force de l'ordre" et patati patata… L'autorité judiciaire qu'il incarnait était bafouée par une autre autorité, celle de l'intelligentsia, qui lui était supérieure, et contre laquelle il ne pouvait rien, malgré ses ruades de sanglier. Comme dans La traversée de Paris. Par la suite, j'ai recroisé cet adjudant dans la rue, alors qu'il mettait péniblement des pv aux voitures mal-stationnées. Nos regards se sont croisés, le sien assassin (un comble pour un représentant de la loi), et le mien, si paisible de quiétude.


Répondre

De Arca1943, le 11 juillet 2008 à 15:03
Note du film : 2/6

« La tension est monté (sic) d'un cran à ce moment-là ! L'autorité judiciaire qu'il incarnait était bafouée par une autre autorité, celle de l'intelligentsia. »

Alors à vous en croire, VincentP, aujourd'hui en France, seule l'intelligentsia connaît l'orthographe !?!? Vous confirmez en somme les propos de Fretyl (voir plus haut) selon qui s'exprimer dans un français correct serait l'affaire des "intellectuels" ?!?

Pincez-moi, quelqu'un !


Répondre

De vincentp, le 11 juillet 2008 à 15:08

Je réponds à Arca… et bientôt ma vie n'aura plus de secret pour personne ! Arca se chargera d'en écrire un roman, adapté à l'écran par Civeyrac (de préférence à Delannoy, ou Le Chanois). J'aurais ainsi le plaisir de rencontrer Berthomier et compagnie. J'ai fait quelques semaines de service militaire. Il y avait les pistonnés comme moi, placés par Des hommes d'influence, collaborateurs de ministres ou haut gradés. Pour la petite histoire, ils voulaient m'envoyer à perpète-les-oies et puis un coup de fil, et on m'a déroulé le tapis rouge.

Mais il y avait avec moi aussi des paysans égarés, placés par des services sociaux. Je me souviens d'un dénommé "vacher" qui ne savait pas ce qu'était un savon. Ses camarades de chambrée ne voulaient plus partager leur chambre avec lui. Et des dockers de 17 ans, ivres constamment. Et un jeune de 18 ans qui avait déjà fait six mois de prison, et qui projetait d'attaquer les mémés dans le métro pour leur voler leur sac à main. Beaucoup, beaucoup d'illettrés, parmi cette population (un appelé du contingent sur quatre, environ).

A mon avis, un français sur quatre est aujourd'hui illettré, soit 15 millions de nos compatriotes.

L'INSEE est plus optimiste et parle de 10 et 14% le proportion de personnes âgées de 18 à 65 ans en difficulté de lecture en France. Ce chiffre augmenterait depuis une dizaine d'années. L'Insee ne comptabilise pas selon moi les 15% qui triment pour lire et écrire. On arrive bien à 25%.


Répondre

De Arca1943, le 11 juillet 2008 à 15:52
Note du film : 2/6

Ah! Ce qui nous donne donc un pays où 75% de la population fait partie de l'intelligentsia. Me voilà pleinement rassuré !


Répondre

De droudrou, le 11 juillet 2008 à 16:37

C'est malheureusement une réalité et, parmi les fortiches en orthographe, ne pas oublier de compter, en plus, les zensaignants !… Ah ! Ach so ! J'en sais quelque chose et, en plus, l'ai vérifié à diverses reprises !


Répondre

De Torgnole, le 11 juillet 2008 à 18:09

Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae.

Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème. C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

Arlos ne veenz puls m'ememdrer aevc les corerticons otrahhgropqiues!

Mias Bnnoe Vcnaaces qnaud mmêe.


Répondre

De Arca1943, le 11 juillet 2008 à 18:23
Note du film : 2/6

Et je propose donc – et que je n'entende pas ces chercheurs protester ! – que l'inscription Cambridge University à l'entrée de leur vénérable institution soit remplacée désormais par la plus moderne inscription Cimdrabge Unetirvisy !


Répondre

De droudrou, le 11 juillet 2008 à 18:29

Bonnes vacances à Torgnole ! J'avais lu cet article à propos de l'orthographe et dont la lecture, c'est vrai, laisse rêveur puisque j'ai pu en vérifier la réalité à différentes reprises… Certes ça nous éloigne un peu beaucoup du cinéma mais c'est un des hasards du site : on commence sur un sujet et on aboutit on ne sait où (pas au Sahara malgré les délires !) -


Répondre

De fretyl, le 11 juillet 2008 à 19:00
Note du film : 4/6

Oui et si on parlait de Hold-up ?

Je me met à la place des gens qui recherchent des informations sur ce film et qui en tombant sur ce fil de discussion n'entendront parler que de participe passé et conjugaison. Qu'on souligne une erreur, d'accord, que l'on en fasse le plat de la journée…

Alors à vous en croire, VincentP, aujourd'hui en France, seule l'intelligentsia connaît l'orthographe !?!? Vous confirmez en somme les propos de Fretyl (voir plus haut) selon qui s'exprimer dans un français correct serait l'affaire des "intellectuels" ?!?

A Arca je disait simplement que les débats gangrénés emmené sur le site des jfk etc…

Le terme intellectuel à leur égard n'était que ironie.


Répondre

De droudrou, le 11 juillet 2008 à 19:58

Ouaip ! Alors tu nous le fais quand ton hold up, Simon ?


Répondre

De vincentp, le 12 juillet 2008 à 13:03

Si le débat sur l'orthographe s'est développé, c'est parce qu'il est moins futile que celui portant sur la présence de Jacques Villeret à Montréal pour un film des années 80, qui plus est, mineur, et introuvable dans les bacs. De plus, notre contributeur, Arca1943, qui vit à plus de 6000 km de chez nous, est visiblement très intrigué par notre pays, dont il partage la langue, mais pas la mentalité latine, d'ou des remarques polies et régulières de sa part (typiquement anglo-saxonnes), lesquelles amènent des réponses, et donnent parfois à un fil de dialogues la sensation de dériver.


Répondre

De Arca1943, le 12 juillet 2008 à 21:37
Note du film : 2/6

« …dont il partage la langue, mais pas la mentalité latine… »

C'est faux, ou alors vous vous faites une drôle d'idée de la latinità. En plus, ma maman, lorsqu'elle était professeur de français langue maternelle, était membre de l'Association des latins d'Amérique, alors, hein ! On ne rit plus ! Parce que le Québec est francophone – et par conséquent, en raison aussi, bien sûr des importantes influences françaises sur la culture québécoise – il fait évidemment partie du monde latin. Il n'y a qu'à comparer la façon anarchique voire napolitaine dont nous conduisons avec celle, sage, civile et raisonnable, de nos voisins d'Ontario. (Voir Bon cop, bad cop pour plus d'infos). Par ailleurs, je signale que je ne suis pas l'auteur de la dérive originale; je n'ai fait que prendre le train en marche. Cela dit, voici une autre dérive, et potentiellement de taille, lancée par VincentP soi-même.

J'aimerais revenir au film, mais je l'ai vu il y a trop longtemps, alors mon propos risquerait d'être injuste… Disons qu'il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable mais que je réserve ma note. Je ne me souviens même pas de Kim Cattrall dans ce film : c'est dire.


Répondre

De Lagardère, le 13 juillet 2008 à 01:57
Note du film : 2/6

Mais il n'y a rien à voir dans ce film ! Revu il y a peu , soyons réaliste : C'est surement le plus mauvais film d'Alexandre Arcady! Belmondo y est ridicule , Jacques Villeret en fait des tonnes , Guy Marchand lui emboite le pas , le Canada est cruellement absent , le scénario tiré par les cheveux….Seul Jean Pierre Marielle époustouflant comme à son habitude et le joli minois de la jeune Kim Cattrall nous tirent d'un ennui construit sur de bonnes bases ! Et même si Arcady, en bonus , semble nous conter la huitième merveille du monde , seule la réalisation des cascades nous tient éveillé…


Répondre

De fretyl, le 13 juillet 2008 à 03:08
Note du film : 4/6

Je vous trouve tous les deux bien sévère, moi j'ai toujours vu dans Hold-up un honnête divertissement, d'accord, ce n'est pas le film du siècle, mais comparé aux vrais bides qu'a tourné Belmondo au même moment, on ne va pas se plaindre. Et ce n'est certainement pas ce que Arcady a fait de pire, ou alors vous ne connaissez pas bien sa carrière, Arcady a toujours été à mes yeux, un très mauvais réalisateur.
On peut sauver ces premiers films qui pouvaient à l'époque laissé croire qu'un cinéaste de talent allait prendre forme, les deux meilleurs restant sans contexte Le coup de sirocco et Le grand Carnaval ou à la limite le pas mauvais Grand pardon, c'est à dire ses quatres premiers films.
Mais quand je regarde ce qu'il a fait par la suite : L'union sacrée, Pour Sacha, Le Grand pardon II, Entre chiens et loups ou plus récemment Mariage mixte, je peux considéré Hold-up non pas comme un chef d'œuvre mais comme un film populaire sympathique, le public demande de l'aventure et de l'humour ; avec Hold-up il est servit.


Répondre

De PM Jarriq, le 13 juillet 2008 à 08:31

Qui a vu Quick change, remake U.S. de Hold-up, avec (et de) Bill Murray ?


Répondre

De droudrou, le 13 juillet 2008 à 09:16

Pas moi parce que Bill Murray m'énerve ! Même quand il est bon !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.038 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter