Forum - Le Grand carnaval - Avis
Accueil
Forum : Le Grand carnaval

Sujet : Avis


De fretyl, le 11 février 2010 à 14:37
Note du film : 4/6

Le grand carnaval avait bénéficié de gros moyens lors du tournage, parce-qu'après les précédents succès d'Alexandre Arcady et Roger Hanin – Le Coup de sirocco et surtout Le Grand pardon – il apparaissait comme une évidence, que le casting énorme du Grand carnaval attirerait les foules.
Il n'en a rien été ; le film fut un échec commercial qui obligea plus ou moins Arcady à abandonner ses histoires de juifs pieds noirs, au-quelle il était attaché, pour réaliser l'année suivante un film de commande : Hold-Up.
Et pourtant le film n'est pas mauvais. C'est même un beau film, ensoleillé, plein de romance, de truculence, d'humour… Carte postale d'une Algérie/Française aujourd'hui disparu ; ou se côtoyait des braves gens, plein d'enthousiasme et de bonnes humeur.

Le film commence en 1942. Les Américains débarquent à Tadjira petite ville Algérienne paisible, ou vie en harmonie une forte communauté pied noire. L'arrivé des alliés provoque un bouleversements et une ambiance de bonne humeur permanente ne tarde pas à transformer la ville en Grand Carnaval.

Si la première partie du film est de bon gré joyeuse et enlevé (Roger Hanin en fait des tonnes pour ça) le reste du film s'avère clairement plus tragique. Sitôt la grande fiesta passé, un peu comme dans Le grand pardon le sérieux revient et les véritables traits de la petite ville ne tarde pas à dévoiler certaines hontes ou certains comportements colonialiste. Il y'a bien évidemment un raciste exploiteur odieux, incarné par Michel Creton, mais aussi un patron de café sympathique, dont les grenouillages avec certains officiers Américains sont plus que louche. Il y'a le maire Philippe Noiret qui vit une liaison avec une fille trois fois plus jeune que lui et dont est amoureux son fils timide.
Une galerie de portrait savoureuse ou l'on retrouve aussi, parmi tant d'autres personnages Jean-Pierre Bacri, Jean Benguigui, Marthe Villalonga et Gérard Darmon.

Si la comédie est forte, le drame finit par l'emporter, à travers cette tragi/comédie Pied Noire, on retiendra aussi des paysages Algériens magnifiques, une musique somptueuse, des images superbes…

On regrettera juste certains clichés sur les pieds noirs ou quelques longueurs.


Répondre

De Gilou40, le 12 février 2010 à 15:29
Note du film : 4/6

Je ne sais pas pourquoi, mais je fus très longue à me décider à voir ce film. Je ne le sentais pas. Re-Hanin, re-pied noir, re-Darmon, re-Arcady, etc…

Et puis je fus très agréablement surprise.Surtout que j'ai pu voir Edward Meeks dont on m'avait tant parlé.Les Globe-trotters des années soixante restent toujours un grand mystère pour moi. Il parait que cette série TV remporta un franc succès. Je donnerai cher pour voir un épisode, au moins.


Répondre

De Impétueux, le 12 février 2010 à 19:42

Ne donnez pas si cher que ça, Gilou40, pour Les Globe-trotters : fondée sur la disparité/complicité des deux protagonistes, la série n'était pas si éclatante que ça, à cent lieues en tout cas d'Amicalement vôtre, qui lui est postérieure et qui n'est tout de même pas une si grande merveille…


Répondre

De Gilou40, le 12 février 2010 à 22:50
Note du film : 4/6

.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.060 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter