Accueil
Cinéma
Le Baron de l'écluse
France, Italie
Comédie dramatique

Première mondiale : 1960
La fiche technique complète sur IMDb

200425/05/2010
Réalisateur :
Jean Delannoy

Scénaristes :
Georges Simenon (auteur)
Michel Audiard (dialogues)

Compositeur :
Jean Prodromidès

Directeur de la photographie :
Louis Page

Monteur :
Henri Taverna

Acteurs :
Jean Gabin (Baron Jérôme Napoléon Antoine)
Micheline Presle (Perle Germain-Joubert)
Jean Desailly (Maurice Montbernon)
Blanchette Brunoy (Maria)
Jean-Pierre Jaubert (Paulo)
Aimée Mortimer (Gaby Bonnetang)
Dominique Boschero (Brune)
Cécyl Marcyl (la vieille paysanne)
Olga Valery (Pénélope)
Florence Brière (la receveuse)
Christine Calvi
Louis Seigner (Léon Duval)

...

Résumé

Baron d'Empire, aristocrate déchu, héros de la guerre de 14, Antoine vit d'expédients, d'affaires vagues, de relations fortunées, n'ayant gardé de son monde que l'élégance et la séduction. En tentant de vendre pour le marquis de Villamayor un yacht de luxe, l'Antares, il retrouve Perle, qui fut pour lui l'amour d'un printemps. Perle vit par nécessité avec le prince Soddokan, mufle milliardaire. Antoine le provoque, gagne au jeu contre lui et de chances en hasard, il se trouve à là tête d'une fortune. Le marquis lui doit 11 millions. Il offre à son créancier le yacht pour 6 millions et promet de lui envoyer les 5 millions à la ville frontière, par laquelle il rentrera en France après avoir pris possession de l'Antares ancré à Rotterdam. Antoine entraîne Perle dans l'aventure. Voici Perle et Antoine à bord du yacht qui tombe en panne sur un canal de la région champenoise. Que peut faire auprès d'une écluse perdue à deux kilomètres de tout village à bord d'un yacht de luxe dont le frigidaire n'est garni que de whisky, une femme habituée des palaces et un baron d'empire ? L'argent promis n'arrive pas. Pas un sou et pas un sandwich. Pourtant, Perle trouvera son vrai destin, son vrai bonheur au milieu de cette campagne imprévue avec un homme enfin parfait pour elle. Le baron l'y aidera parce qu'il l'aime vraiment. Et quand il sera seul, un peu triste, un peu perdu, il y aura une femme, l'aubergiste, une femme comme il n'en a jamais connue, qui n'est pas de son genre mais auprès de laquelle il envisagera un moment de rester définitivement. Mais le fameux mandat arrivera et permettra au baron provisoirement riche de remettre sa casquette, son monocle, sa tenue blanche et de repartir sur l'Antares, vers Monte Carlo et vers son destin de solitaire désabusé. © Les fiches du cinéma

Statistiques

Moyenne des notes : 4,6/6 (5 notes).
6/6arno75
5/6JIPI
4/6Impétueux, vincentp, Tamatoa
Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) 194.2.120.77

Cette page a été visitée 13346 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.15 s. - 18 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter