AccueilArchives : janvier

Voir les archives de (2002) (2003) (2004) (2005) (2006) (2007) (2008) (2009) (2010) (2011) (2012) (2013) (2014) (2015) (2016) (2017) (2018) (2019) (2020) (2021) (2022)

News

dimanche 2 janvier
Ciné

Meilleurs voeux 2022

La rédaction de dvdtoile.com souhaite à ses lecteurs une excellente année cinéphilique 2022. Que le cinéma et ses dérivés vous apportent accomplissement personnel et bonheur. Nous allons poursuivre notre travail de mise à jour de la base de données (nettoyage des filmographies, ajout de références) selon un plan quinquennal digne de La ligne générale. Par ailleurs, nos chroniqueurs attitrés sont sur le pied de guerre pour vous apporter des informations ou des points de vue que vous ne trouverez nulle part ailleurs. vincentp

3 messages

News

samedi 8 janvier
Ciné

Mort de Sidney Poitier (1927-2022)

On a appris ce vendredi le décès de Sidney Poitier. Poitier était un grand acteur et un pionnier. Il fut, avec son ami Harry Belafonte la première star noire du cinéma américain. Et le premier comédien de couleur à recevoir un oscar, en 1963, pour sa prestation dans Le lys des champs.

Parmi les films marquants de sa carrière, je retiendrai La porte s'ouvre, Graine de violence, L'homme qui tua la peur, Le carnaval des dieux, L'esclave libre, La chaîne, Porgy and Bess, Paris Blues, Les drakkars, Aux postes de combat, La plus grande histoire jamais contée, La bataille de la vallée du diable, Les anges aux poings serrés, Dans la chaleur de la nuit, Devine qui vient dîner ou encore Le vent de la violence.

Sidney Poitier a tourné sous la direction de pointures telles que Joseph Mankiewicz, Budd Boetticher, Richard Brooks, William Wellman, Martin Ritt, Raoul Walsh, Otto Preminger, George Stevens, Sydney Pollack, Stanley Kramer et Gordon Douglas. Il a lui même réalisé, dans les années 1970-1980, une dizaine de longs-métrages dont le sympathique Faut s'faire la malle.

Sidney Poitier était depuis 1976 l'époux de Joanna Shimkus, inoubliable héroïne des aventuriers de Robert Enrico.

Verdun

1 message

News

dimanche 9 janvier
Ciné

Mort de Peter Bogdanovich (1939 – 2022)

Peter Bogdanovich est décédé ce 6 janvier 2022.

Avant de devenir cinéaste, Bogdanovich fut d'abord un cinéphile averti et critique de cinéma, véritable encyclopédie vivante du septième art à l'instar de Bertrand Tavernier chez nous. On lui plusieurs livres et recueils d'entretiens consacrés à ses idoles John Ford, Howard Hawks, Hitchcock et Orson Welles.

Ses débuts en tant que cinéaste furent des plus prometteurs avec La cible (1968), thriller intéressant confiant à Boris Karloff son propre rôle, celui d'une star vieillissante du cinéma d'épouvante. Vint ensuite, en 1971, le triomphe de La dernière séance, huit fois nominés aux oscars, qui fit de Peter Bogdanovich une figure importante du Nouvel Hollywood. En 1973, il enchaîna avec La barbe à papa, hommage inspiré au cinéma burlesque. Mais cette gloire fut éphémère. Ses films suivants, Daisy Miller, adaptation subtile de Henry James, et Enfin l'amour, furent en effet des bides. A partir de ce moment-là, la filmographie de Bogdanovich recueillit moins d'attention mais on peut supposer que certains titres, tels que Saint Jack, Et tout le monde riait ou encore Mask gagneraient à être revus.

Ces dernières années Peter Bogdanovich avait fait quelques apparitions en tant qu'acteur, notamment dans la série-culte Les Sopranos.

Verdun

1 message

News

vendredi 14 janvier
Ciné

Mort de Jean-Jacques Beineix (1946 – 2022)

Jean-Jacques Beineix est mort hier, 13 janvier, après ce qu'il est assez sottement convenu d'appeler une longue maladie.

On ne voudrait pas être méchant, mais on peut bien dire que pour les amateurs de cinéma, il y a déjà longtemps qu'il avait disparu. Précisément depuis le naufrage absolu, en 2001, de Mortel transfert, qui fut un retentissant échec critique et public. D'ailleurs on semblait presque reprocher à Beineix d'avoir, en 1992, fait tourner Yves Montand, déjà malade, dans un autre film sans succès, IP5 : l'île aux pachydermes. Il est terrible de voir comment souvent l'opinion peut se détourner avec une brutalité agressive de quelqu'un qu'elle a auparavant adulé.

Car avant ces échecs, Beineix a pu apparaître comme un réalisateur de grand talent et surtout comme un auteur en phase avec son époque. Quelqu'un qui s'appuyait sur des histoires singulières, souvent fascinantes et les filmait avec un souci esthétique qu'on pouvait d'ailleurs juger outrancier. Tout le clinquant des années 80 était ainsi brillamment mis en images. Des vidéo-clips de niveau supérieur.

N'empêche que Diva, premier long métrage en 1980, si artificiel qu'était le récit, apparaissait bizarre et fascinant. Un beau film nocturne. Et si La lune dans le caniveau en 1983 et Roselyne et les lions en 1989, malgré des images très (trop) léchées tenaient mal le choc, il y a eu 37°2 le matin qui demeure et demeurera le film-culte d'une génération.

À dire vrai, on ne sait pas bien pourquoi ça n'a pas marché pour un auteur qui, quoi qu'on puisse penser de ses défauts, était très au dessus de la moyenne des réalisateurs contemporains, au moins dans l'ambition qu'il se donnait.

Impétueux

1 message

News

jeudi 20 janvier
Ciné

Mise à jour et nettoyage progressif de la base de données

La base de données de dvdtoile.com est actuellement complétée par l'ajout de nombreuses références. Le nombre d'artistes référencés qui était de 450 000 environ il y a un an va atteindre le chiffre de un million d'ci deux mois. L'inconvénient lié à cet aspect est la présence actuelle de nombreux homonymes référencés sous un même nom (il existe par exemple sept Richard Brooks différents, dont les filmographies se superposent actuellement). Par ailleurs il existe aussi actuellement des doublons sur des oeuvres. Ces aspects seront progressivement traités tout au long de cette année 2022, pour que cette base de données constitue à terme une source d'informations aussi fiable que possible, mais sans être exhaustive (il faudrait dix personnes à temps plein pendant un an pour cela). En attendant que ce nettoyage soit réalisé, n'hésitez pas à émettre dès à présent des suggestions visant à compléter ou à corriger telle ou telle filmographie. vincentp

Donnez votre avis

News

samedi 22 janvier
Ciné

Mort de Hardy Krüger (1928 -2022)

Cet acteur à la carrière et à la vie passionnantes est mort le 19 janvier 2022. Il a participé à des films "cultes" comme Hatari !, Barry Lyndon, Le vol du Phénix, Un pont trop loin et Les oies sauvages mais ses plus beaux rôles sont de mon point de vue Les dimanches de Ville d'Avray (le préféré de l'acteur), Un taxi pour Tobrouk et fLe Franciscain de Bourges. L'enquête de l'inspecteur Morgan, de Losey, n'est pas mal non plus.

Arte lui a consacré récemment un documentaire, visible ici : https://www.arte.tv/fr/videos/082184-000-A/hardy-krueger-acteur-et-globe-trotter/

Verdun

Donnez votre avis

Voir les archives de (2002) (2003) (2004) (2005) (2006) (2007) (2008) (2009) (2010) (2011) (2012) (2013) (2014) (2015) (2016) (2017) (2018) (2019) (2020) (2021) (2022)

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.021 s. - 9 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter