Accueil
Cinéma
Le Fruit défendu
France
Drame

Sortie France : 24 septembre 1952
Première mondiale : 1952
La fiche technique complète sur IMDb

200425/05/2010
Réalisateur :
Henri Verneuil

Scénaristes :
Georges Simenon (auteur)
Jacques Companéez (adaptation)
Jean Manse (adaptation)
Henri Verneuil (adaptation)
Jacques Companéez

Producteur :
Ayres d'Aguiar

Compositeur :
Paul Durand

Directeur de la photographie :
Henri Alekan

Acteurs :
Fernandel (le dr Charles Pellegrin)
Françoise Arnoul (Martine Englebert)
Jacques Castelot (Boquet)
René Génin (le dr Marchandeau)
Fernand Sardou (Fontvielle)
Pierrette Bruno (Toinette)
Manuel Gary (Jacky)
Max Dalcourt
Odette Charblay
Mireille Ponsard
Micheline Gary (Lea)
Hélène Tossy (Mme Rochemaure)

...

Résumé

Le docteur Charles Pellegrin (Fernandel), veuf de 45 ans, vient s'installer en Arles avec sa vieille mère et ses deux petites filles nées d'un premier mariage. Peu après, il épouse Armande ([artiste =Claude Nollier]), nièce du docteur Marchandeau (René Génin), et exerce son métier avec un dévouement qui lui vaut l'attachement de tous. Mais il ne trouve pas dans la froide et autoritaire Armande, la femme douce et aimante qu'il espérait. À l'occasion d'un voyage à Marseille, il fait la connaissance de Martine Englebert (Françoise Arnoul), une jeune fille de vingt ans délurée et un peu canaille, dont il s'éprend et qui devient sa maîtresse le soir même.. Martine se rend précisément en Arles, invitée par Boquet (Jacques Castelot). Pour lui éviter de tomber sous la coupe de cet homme à la réputation douteuse, propriétaire d'un bar et de l'Auberge du Chêne Vert, Pellegrin l'engage comme secrétaire et va régulièrement la retrouver dans la chambre qu'elle occupe dans une autre partie de la ville. Totalement ensorcelé, il ne tient aucun compte des avertissements que lui adresse le destin. Soucieuse de préserver les apparences, Armande, qui a surpris Martine dans les bras de son mari, garde le silence. Mais la jeune fille commence à se lasser de son amant quadragénaire et de la vie monotone de la petite ville. Sur les conseils de Boquet, elle décide de rompre avec Pellegrin et de monter à Paris. De crainte de la perdre, Pellegrin fait sa valise et envisage de tout quitter pour la suivre. Mais il réalise qu'il est déjà sorti de la vie de sa jeune maîtresse et rentre chez lui. Il y retrouve une Armande plus compréhensive et qui saura pardonner, d'autant plus que la crise lui a permis de comprendre combien elle tenait à son mari. -AlHolg

Statistiques

Moyenne des notes : 4/6 (1 note).
4/6Impétueux
Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) moviecovers.com

Cette page a été visitée 14437 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.073 s. - 17 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter