Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De Nadine Mouk, le 11 décembre 2016 à 20:09
Note du film : 5/6

Michel Simon, le mâlin.. J'ai revu avec un immense plaisir ce merveilleux film qui avait quelque peu disparu de ma mémoire. Que de trouvailles géniales de mise en scène de la part de René Clair. Cette grande salle de bal qui se vide par la magie d’un contrechamp, ces fonds peints qui se substituent l’un à l’autre par un simple effet de lumière. Et toute la séquence du miroir, baroque et géniale. Le fantastique sublimé par de superbes décors et un éclairage… d'enfer !. C'est vrai que c'est un film des plus théâtral et je rejoins l'avis de Delanuit qui invoque une histoire de goûts et il a bien raison. Moi, j'adore. C'est charnu, d'un verbeux très littéraire, rond et succulent. Par contre, je ne suivrai pas l'avis de ce Lapis-lazuli qui parle de ce film comme étant une mièvrerie sans émotion. Heureusement qu'il nous reste Joséphine, ange gardien pour nous faire frémir. Diantre ! Le diable n'inspire pas d'émotions… Sa main juste me faisait frémir, même si comme le soulignent Droudrou et Delanuit, ce diable là reste bien moins "effrayant" que celui des Visiteurs du soir ! . La première bonne idée du film est d'inverser les rôles au cours de l'histoire. Gérard Philipe joue d'abord Méphisto, puis Faust Jeune et inversement pour Michel Simon. La seconde, c'est la manière dont le film est construit. Il y a une vraie montée du besoin de Faust vis à vis du Diable qui s'installe petit à petit dans le cœur de l'homme. C'est assez bien fichu pour que nous aussi on soit tenté de vendre notre âme au diable…

La Beauté du Diable est un très beau film classique. Il est porté par deux acteurs merveilleux qui a la limite justifient à eux-seuls de voir ce film. Énorme, énorme Michel Simon dont on ne se lassera jamais de louer la magnificence, le talent qui dépasse tout ce que l'on peut attendre du comédien le plus doué qui soit. Bien sûr, l'homme n'était pas sans défauts, mais le génie qu'il déploie encore ici l'absout de tout ! On a souvent rapporté le mépris que Michel Simon avait pour Gérard Philipe "-Gérard Philipe ? Un acteur ? Laissez-moi rire ! J’avais l’impression de jouer devant un mur.-" Il ne se préoccupait que d’une chose : trouver son meilleur profil !''-" (Michel Simon par Claude Gauteur). Mais qui n'a t-il pas critiqué, ce génie ? De plus, on apprend que rené Clair, irrité par ses frasques, détestait Michel Simon, ce qui rendit le tournage assez électrique. Malgré un résultat fastueux… Souvenons nous de Fric-Frac… Je veux aussi souligner l'immense beauté de Simone Valère jeune. Elle retrouvera René Clair, quatre ans plus tard, dans ses fameuses Grandes manœuvres, toujours aux côtés de Gérard Philipe. Je n'ai pas grand chose à ajouter, parce que vous avez tout dit. Je veux quand même signaler que dans le coffret René Clair édité par Gaumont, l'image et le son sont léchés à souhait, c'est que du bonheur.


Répondre

De Tamatoa, le 10 octobre 2014 à 15:51
Note du film : 5/6

Faust comprend rapidement que ce que l'on désire avidement, ne peut être qu'une poire pour la soif, privée de long terme, gommant la véritable nature d'un individu privé de la découverte de la chose en soi.

Le ho-o-pono-pono, mon cher Jipi ! La force du Mana !….Encore et toujours ! Quel plaisir de vous lire !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter