Accueil

Filmographie

location DVD onlineLouez les DVD de Harold Lloyd avec dvdfly.com
Rôle de Harold Lloyd : (Tous) (Acteur) (Producteur) (Réalisateur) (Scénariste)

La filmographie complète de Harold Lloyd comptant plus de 100 titres, elle fait l'objet d'une page séparée.

Biographie

Harold Lloyd

Parmi les images emblématiques de l'histoire du cinéma, il y a celle d'un individu dangereusement agrippé à une horloge fixée sur la façade d'un immeuble. Cette tentative audacieuse et illusoire d'arrêter le temps est celle d'Harold Clayton Lloyd dans Safety Last! (Monte là-dessus). Pourquoi est-il, aujourd'hui, le moins connu du trio de stars comiques du cinéma muet qu'il formait avec Charles Chaplin et Buster Keaton ? Lui qui connaissait, pourtant, une célébrité au moins aussi importante que celle de ses collègues à l'époque. Peut-être parce qu'il était, dans la vie, le plus discret et réservé des trois. Né à la fin du XIXe siècle dans le Nebraska, il étudie l'art dramatique à San Diego et débute sur scène à douze ans et au cinéma à vingt ans, en 1913, dans un role d'indien pour un court métrage de J. Searle Dawley. Mais c'est sous la direction d'Hal Roach qu'il se fait connaitre en interprétant un personnage, souvent anonyme (The Boy), assez proche de Charlot. Il finit par trouver son identité à l'écran, celle d'un maladroit entrainé malgré lui à exécuter des acrobaties insensées. Les cascades étaient réalisées par Lloyd lui-même.

Il tourna une série de succès dans les années 1920 parmi lesquels le fameux Safety Last!, Why Worry? et The Freshman. On sait moins qu'il était simple figurant dans la seconde version cinématographique de Ben-Hur de 1925, avec l'immigré mexicain Ramon Novarro dans le role titre. Occasionnellement producteur, il a participé, sans en être systématiquement crédité, à l'écriture de Grandma's Boy et à la réalisation de six de ses films. Co-fondateur de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS), il possédait à Beverly Hills une modeste maison baptisée "GreenAcres" de quarante-quatre pièces, vingt-six salles de bain, douze fontaines et autant de jardins (inscrite au National Register of Historic Places). En 1920, il perdit un pouce et un index dans l'explosion d'une bombe, ce qui le contraint à porter une prothèse et un gant à partir de cette date. Le personnage à lunettes joué à l'écran par Harold Lloyd a, en partie, inspiré celui de Clark Kent, alias Superman, créé en 1934 par Joe Shuster et Jerry Siegel. Comme Lloyd, qui cachait son identité simplement en retirant cet accessoire, le super-héros les endossait pour redevenir le simple journaliste.
Sa dernière apparition à l'écran remonte à 1947, dans The Sin of Harold Diddlebock de Preston Sturges où il tenait le role titre et pour lequel il fut nommé pour les Golden Globes de 1951 (récompense finalement attribuée à Fred Astaire). Les Academy Awards lui décernèrent, en 1953, un "Oscar d'honneur" pour l'ensemble de sa carrière et le fameux "Boulevard des célébrités" conserve, depuis le 21 novembre 1927, l'empreinte de ses mains, pieds… et lunettes ! On rapporte qu'il était l'unique acteur propriétaire de l'intégralité de ses plus de six cents films. Il eut, avec l'actrice Mildred Davis, un fils également acteur, Harold Lloyd Jr., mais dont la carrière fut bien plus courte que celle de son père puisqu'il disparut quelques mois à peine après le décès de celui-ci. AlHolg

Forum

Créer un nouveau fil de discussion

Actualités

News

jeudi 21 octobre 2004
Ciné

Sony, muet d'admiration pour Lloyd

Plus de trente ans après sa disparition, Harold Lloyd, l'une des grandes vedettes du muet, va faire son retour dans les salles US.
Sony Pictures Releasing vient, en effet, d'acquérir les droits de distribution de ses films. Une diffusion de copies restaurées de Safety Last! et The Freshman est d'ores et déjà programmée pour le début de l'année prochaine. Welcome Danger, tourné en muet mais devenu parlant au moment de sa première projection, fait partie de la collection complète, courts et longs métrages, concernée par l'accord en question.
Il faudrait, à présent, qu'un éditeur s'intéresse à une diffusion sérieuse de son oeuvre en DVD. AH

Donnez votre avis

Galerie de photos


(c) upload.wikimedia.org

Liens

french.imdb.com La fiche IMDb de Harold Lloyd

Références

Forum Quand la Panthère rose s'emmêle : Avis
Forum La Lune était bleue : Les meilleurs comédies américaines de l'âge d'or
Forum Les Marx au grand magasin : Poilant...
Forum Jours de jeunesse : Des débuts prometteurs !
Forum À nous la liberté : Les temps pré-modernes
Forum Cadet d'eau douce : Critique
Forum Le Mariage de Dudule : Critique
Forum La Party : Que serait ce film sans Tati ?
Cette page a été visitée 24452 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.028 s. - 16 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter