DVD
49 134
Nos préférences
Films
123 331

+ Inscription

+ Connexion
Nos préférences
Derniers messages

Le Diable s'habille en Prada
Sept ans de réflexion
Mort de Gina Lollobrigida (1927 - 2023)
Les Héros de Télémark
Le Vent de la plaine
Mort de Gina Lollobrigida (1927 - 2023)
Mort de Gina Lollobrigida (1927 - 2023)
Tremblement de terre
Étreintes brisées
Meurtre dans l'objectif
500 mètres sous Terre
Entre chien et loup
Décors de cinéma
L'Homme de la tour Eiffel
Décors de cinéma
The Unjust
Vaincre ou mourir
Décors de cinéma
The Roundup
Sea Fog : Les Clandestins
dvdtoile.com
Derniers avis

Dernières notes en attente d'un avis

À la télé en France

Aujourd'hui

Demain


News

lundi 23 janvier
Ciné

Décors de cinéma

Brazil et un épisode de Hunger Games ont utilisé l'architecture futuriste de l'ensemble Palacio-Abraxas, situé à Noisy le grand. Cet ensemble architectural se situe à cinq minutes de mon lieu de travail actuel. J'ai pris la photo depuis mon portable, il y a quelques minutes. Curieuse architecture. vincentp

Ci-dessous une vue d'ensemble (source internet) de cette réalisation de l'architecte espagnol Ricardo Boffil.


3 messages

News

mercredi 18 janvier
Ciné

Mort de Paul Vecchiali (1930 -2023)


Paul Vecchiali

Historien du cinéma, producteur, réalisateur, Paul Vecchiali vient de mourir. Aucun mot n'aura été dit sur cette disparition sur les chaînes de télévision. Et on peut parier qu'il n'y aura aucun hommage, aucune commémoration dans les jours qui viennent sur le parcours singulier d'un cinéaste atypique. un cinéaste qui a eu des qualités remarquables mais qui n'a jamais accroché l'oeil du public.

Au fait, comment l'ai-je moi-même rencontré ? Par pur hasard, il me semble, aux temps où, à des heures impossibles, après des journées bien remplies et la maisonnée couchée, je venais voir sur Canal+ ce qui restait à découvrir. Et – ceux qui aiment le cinéma me comprendront – il suffit quelquefois d'une image, d'un dialogue, d'une photographie pour que l'on s'accroche à un film inconnu d'un réalisateur inconnu. Ce film, c'était Corps à coeur avec Hélène Surgère et Nicolas Silberg, acteurs de théâtre lancés dans une drôle d'histoire qui tient un peu au Crime de monsieur Lange de Jean Renoir et beaucoup à n'importe quoi : histoire d'amour entre un jeune prolétaire et une pharmacienne bien plus âgée, tous deux mélomanes et ainsi réunis.

Il y a de ces films rares qui, justement, irradient et demeurent présents en mémoire. Puis En haut des marches, qui illumine Toulon et parle de la Collaboration et Rosa la rose, fille publique en 1986 sur les lourdes destinées de la prostitution.

Je n'ai rien vu d'autre alors que Vecchiali a tourné plusieurs films depuis lors ; quelle trace lassée ? Aucune ? Va savoir !

Impétueux

Donnez votre avis

News

lundi 16 janvier
Ciné

Mort de Gina Lollobrigida (1927 – 2023)


Gina Lollobrigida

Il y a exactement 50 ans que Gina Lollobrigida n'avait plus tourné et sa dernière interprétation, en 1973, a été pour un film qui n'a pas laissé la moindre trace dans l'histoire du cinéma, Roses rouges et piments verts de Francisco Rovira Beleta. Dieu sait pourtant qu'elle a marqué l'imaginaire des spectateurs des années 50 et 60, grâce à son absolue beauté et une allure princière et sensuelle tout à la fois.

Elle vient de disparaître, à l'âge considérable de 95 ans, ce qui est bien normal. Ce qui l'est moins, c'est que, spontanément, pour la plupart de ceux qui se la rappellent, les deux films qui viendront à l'esprit figurent deux des plus mauvaises productions du cinéma français de l'époque, Fanfan la tulipe de Christian-Jaque en 1952 et Notre Dame de Paris de Jean Delannoy en 1956 où elle tire pourtant habilement son épingle du jeu.

Mais comment ne pas la préférer en ragazza volcanique dans les deux films de Luigi Comencini, de 1953 et 1954, Pain, amour et fantaisie et Pain, amour et jalousie, aux côtés du marechale Carotenuto (Vittorio De Sica) ? Ou aussi dans les grandes productions étasuniennes, Trapèze de Carol Reed en 1956 où elle donne une sacrée réplique à Burt Lancaster et Tony Curtis ou dans Salomon et la reine de Saba de King Vidor, avec Yul Brynner.

Je suis bien loin d'avoir tout vu de la belle filmographie de Lollobrigida ; mais, au milieu de films de niveau très divers, il me semble qu'on peut avoir un regard très attentif pour La loi de Jules Dassin, en 1959, où elle est vraiment magnifique…

Impétueux

5 messages

News

lundi 2 janvier
Ciné

Bonne année 2023 !

Chers lecteurs, chers contributeurs,

la rédaction de dvdtoile.com vous adresse ses meilleurs voeux pour 2023.

Puisse la nouvelle année vous apporter la santé, le bonheur et, bien évidemment, de nombreuses découvertes cinématographiques !

Verdun

Donnez votre avis

Le saviez-vous ?
Kill Me Please

Premier titre : \"Dignitas\".


News Précédentes
Ciné Les meilleures oeuvres (re)découvertes en 2022
Ciné Décès de Mike Hodges, à l’âge de 90 ans
Ciné Une sélection subjective de 30 films sud-coréens notables
Ciné Chic ! On connaît le meilleur film de tous les temps !
Ciné Mort d'Angelo Badalamenti (1937 – 2022)
Ciné La notion de "Chef d'oeuvre"
Ciné Mieux connaitre le cinéma coréen
Ciné Mort de Mylène Demongeot (1935 – 2022)
Ciné Mort de Jean-Marie Straub (1933-2022)
Ciné "Tueur d'élite" de Peckinpah, réédité en blu-ray
Ciné Hommage à Ennio Morricone sur Radio Semnoz
Ciné Festival 2022 du cinéma italien à Annecy à partir du 26/09
Ciné Mort d'Irène Papas (1926 – 2022)
Ciné Mort de Jean-Luc Godard (1930 – 2022)
Ciné 200 films britanniques à connaitre
Ciné C'est la rentrée…
Ciné Vera Miles, 93 ans, le 23 août 2022
Ciné 99 ans pour Micheline Presle le 22 août 2021…
DVD La dernière vague, de Peter Weir, en blu-ray
Ciné MAJ : Wolfgang Petersen a 80 ans le 14 mars 2021

Voir les archives de (2002) (2003) (2004) (2005) (2006) (2007) (2008) (2009) (2010) (2011) (2012) (2013) (2014) (2015) (2016) (2017) (2018) (2019) (2020) (2021) (2022) (2023)




Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.044 s. - 20 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter