Forum - George Lucas in Love - Avis
Accueil
Forum : George Lucas in Love

Sujet : Avis


De dumbledore, le 26 décembre 2002 à 00:00

Le titre clé de cette série est George Lucas in love, véritable régal dans le mélange fait entre la vraie parodie qu'il constitue et qui n'est pas Star Wars, mais Shakespeare in Love retransposé dans l'univers de Lucas. C'est truculent, très « private joke » pour les fans de l'épopée et surtout bien fait. La mise en scène est respectueuse du classicisme de Lucas (ah, les volets comme transition !) et les comédiens sont tous bons. On aurait juste pu souhaiter un peu plus de folie, un plus de laisser-aller dans le film somme toute très pépère.

A côté du titre phare, il y a une série de films pas vraiment enchanteurs. Le pire est un anime full-3D de Mr Propre – le film s'appelle Mr Clean – sans intérêt et sans imagination, parodiant Matrix (comme il est de bon ton de le faire depuis quelques années).

Plus prétentieux, on retrouve un court qui verse dans la pire tendance du cinéma français, celle, bessonnienne, de « faire comme les ricains ». Le film en guise de de CV d'un futur réalisateur de pub (?), s'appelle Marie. C'est du pur formlisme, il y en a qui aiment, alors ils seront ravis.

Ce qu'on retiendra de ces deux courts-métrages, ce sont les essais techniques, et on gardera en tête que ces jeunes ont peut-être devant eux un avenir qui leur fera regretter ces films de jeunesse. C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

Il reste ensuite Vestiaire Obligatoire, aux dialogues assez lourds (courant pour les courts-métrages), au scénario un peu amateur (parodiant de Kubrick à Spielberg en passant par Buñuel), mais à la mise en scène plutôt efficace, quoique voyante et un peu lourde. Ce film reste toutefois un des meilleurs des 4 petits courts, développant un véritable sens des cadres. Il faut lui accoler toutefois Samouraïs, Plus esthétique et plus amusant, quoique lent et s'inspirant notamment d'un passage d'un Lucky Luke (le duel entre le Chinois et un Dalton, si je me souviens bien) avant de tomber dans le film de samouraïs vu et revu, mais agrémenté d'humour. On s'efforcera d'oublier les matte-paintings assez laids…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0088 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter