Forum - La Tradition de minuit - Formidable Viviane...
Accueil
Forum : La Tradition de minuit

Sujet : Formidable Viviane...


De terril62, le 22 janvier 2011 à 11:28

J'ai découvert ce film récemment et j'ai été littéralement subjugué par cette formidable artiste qu'est Viviane Romance ; son charme, sa sensibilité, sa présence, entourée de formidables acteurs (Larquey, Dalio,pour ne citer qu'eux..) m'ont fait passer un bon moment.

Depuis, je n'ai de cesse que de rechercher tous les films où figure Viviane Romance ! Je dois avouer qu'elle fait partie de mes artistes préférées. (N'était-elle pas l'artiste préférée des Français dans les années 40 devant M.Morgan, D.Darrieux, M.Presle !). Elle fait partie de ces beautés et de ces talents que l'on aimerait retrouver ; à quand des rééditions en dvd de ces merveilleux films ?


Répondre
VOTE
De Tamatoa, le 4 novembre 2014 à 15:47
Note du film : 3/6

Certes Viviane Romance fut une bien jolie femme ! La vamp fatale du cinéma avait un nom bien romantique pour jouer des rôles dont elle avouera plus tard la répugnance qui fut la sienne d'avoir été cantonnée à ce genre d'exercice. Ne fut-elle pas l'oiseau de malheur de Le belle équipe ? Ne créa-t-elle pas la Panique qui causa la perte de Michel Simon dans ce film majeur de Duvivier ? L’Étrange Monsieur Victor dut en pâtir également et La Voisin la consacra reine des garces dans L'affaire des poisons. Et la liste serait longue à énumérer les cœurs brisés par ces beaux yeux là. Certains font des carrières en zozotant, d'autres en allumant des feux ravageurs. Oh que oui, elle était belle et fichtre que le diable avait bon goût dans ces flammes là ! En fin de carrière, au temps des braises froides, tombée quelque peu dans un oubli que forge le temps et l’ingratitude du public, c'est Gabin, l'ami de toujours, qui la fit ressortir d'une ombre imméritée pour Mélodie en sous-sol.

Tout ça pour vous dire que si je suis entièrement d'accord avec vous, terril62, pour dire que cette créature du diable est la lumière de ce film, ce dernier ne la mérite vraiment pas. Car cette Tradition de minuit , à la distribution de première, n'est pas un film des plus captivant. Hasardeux comme ma syntaxe, hésitant dans un scénario pourtant signé Pierre Mac Orlan, Roger Richebé, habituellement pas maladroit dans le genre, n'a pas su donner tout le suc du roman éponyme. Il a oublié ce qui était au départ un polar noir dans la grande tradition du genre. Mais hélas, ça part un peu dans tous les sens et on a du mal à tourner les pages du livre célèbre. Pourtant, répétons le en chœur, tout le gratin est là. Et pas les premiers qui passent. Ils connaissent tous la partition. Mais celà ne suffit pas. Il en ressort un film brouillon qui mélange les genres, un faux suspense et une fin tirée par les cheveux. Pourtant le départ, fort réussi, était très prometteur. Ça sentait Le corbeau, il flottait un air de L'assassin habite au 21. Ça fleurait le très bon cinéma. D'où ma déception d'autant plus vive au fur et à mesure que tout part à vau-l'eau. Je ne sais pas ce qu'en a pensé l'auteur du Quai des brumes, film qui fit taire sa réputation de gugusse et le plaça au niveau des très grands romanciers, mais je doute qu'il en fût enchanté, comme disait la flûte.

Votre message, terril62 date de trois ans déjà. Je ne sais pas si le Dvd est sorti depuis (après recherche je ne l'ai pas trouvé, ayant vu le film sur VHS) mais devant votre engouement je vais voter pour que vous ayez satisfaction un jour ou l'autre. Ce site est plein de braves gens, ce qui devrait vous inciter à revenir …


Répondre

De Impétueux, le 4 novembre 2014 à 22:44

Hélas, tout le monde ne s'est pas trouvé indemne de la désastreuse tournée allemande de 1942. Danielle Darrieux fut plus habile mais Viviane Romance, qui avait une beauté et un talent différents mais analogues, ne s'est jamais vraiment remise de ce faux-pas…


Répondre

De Tamatoa, le 4 novembre 2014 à 23:05
Note du film : 3/6

Danielle Darrieux fut plus habile …

"-Un jour, Monsieur Greven, le directeur de la Continental, vient me voir pour me demander de faire partie, avec d"autres acteurs français, de ce fameux voyage de promotion en Allemagne qui, par la suite, a fait couler tellement d"encre. Comme je refusais d"y participer, il a commencé à me faire un chantage monstrueux, me conseillant de ne pas oublier que ma mère vivait à Paris et qu'il pouvait très bien lui arriver quelque chose… Contrainte et forcée, j'ai accepté -"..

Elle n'a pas trop eu le choix …Les salopards !!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter