Forum - Les Brigades du Tigre - Pierre Maguelon est mort
Accueil
Forum : Les Brigades du Tigre

Sujet : Pierre Maguelon est mort


De Impétueux, le 10 juillet 2010 à 19:58

Pierre Maguelon, très sympathique et talentueux second (voire troisième) rôle du cinéma français vient de mourir. C'est sans doute dans la longue série des Brigades du Tigre qu'il avait acquis la sympathie…

Mais on l'a vu aussi dans les films de Claude Sautet (Vincent, François, Paul… et les autres, Un mauvais fils) d'Yves Robert (Alexandre le bienheureux, La gloire de mon père, Le château de ma mère) et il avait été un excellent et sensible Carbon de Cateljaloux, capitaine des Cadets de Gascogne dans le Cyrano de Jean-Paul Rappeneau


Répondre

De vincentp, le 10 juillet 2010 à 20:20

Je crois que c'était lui que l'on voyait dans une publicité pour "les pompes funèbres générales". Lesquelles vont sans doute lui offrir des funérailles à la hauteur des services rendus.

A part cela, un acteur attachant, au physique du terroir, dont la performance dans "les brigades du tigre" restera dans les mémoires.


Répondre

De vincentp, le 11 juillet 2010 à 21:08

Le brave type, c'est exactement ça. Celui avec qui on va à la pêche, taquiner le goujon, puis taper un carton au bistrot.

Je me souviens d'un épisode des brigades du tigre (relativement émouvant) ou l'inspecteur Terrasson, célibataire endurci, épousait une suffragette, à un âge avancé, au travers d'une enquête palpitante.

Les feuilletons populaires de qualité comme "les brigades du tigre" semblent avoir disparu, au profit des reality shows. Bien dommage ! J'avoue un faible pour la série Vidocq, avec Claude Brasseur. Ah, Vidocq et sa baronne (Danièle lebrun), Fouché (Robert Party) et Flambart (Marc Dudicourt) ! Un épisode génial :" Les assassins de l'Empereur" ! Scénarios ingénieux, belle galerie de portraits, et aussi belle évocation d'une époque, avec talent, réalisme et humour, le tout via un budget réduit. Comme pour "les brigades du tigre".

Des séries avec un état d'esprit et un savoir-faire très français : souci de reconstitution historique (incluant les costumes et les décors), des psychologies travaillées même pour les personnages secondaires, une certaine impertinence de ton, un descriptif fin des relations sociales et politiques (loin du bipartisme à l'américaine), de l'humour. Un peu le prolongement de l'oeuvre de Sacha Guitry, ou de Jean Renoir.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0022 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter