Forum - Topkapi - Avis
Accueil
Forum : Topkapi

Sujet : Avis


De spontex, le 24 mars 2004 à 22:55

Je vote pour Topkapi !


Répondre

De Arca1943, le 27 mars 2004 à 18:33
Note du film : 4/6

Bravo Spontex STOP. Plaidoyer d'une éloquence irrésistible STOP.


Répondre

De spontex, le 27 mars 2004 à 18:36

Je ne l'ai jamais vu, Arca ! (Comme la plupart des films qui ne sont pas sortis en DVD, d'ailleurs !)

Difficile d'écrire quelque chose de construit dans ce cas :-)


Répondre

De Arca1943, le 27 mars 2004 à 18:48
Note du film : 4/6

C'était pas un reproche, c'était pour me marrer… Moi, j'ai vu ça à la télé il y a des lunes. Mon souvenir est plutôt vague, mais agréable. C'est une comédie à suspense centrée sur un audacieux cambriolage. C'est vrai, il s'en est fait beaucoup d'autres depuis, mais aucun avec la volcanique Melina Mercouri !


Répondre

De PM-Jarriq, le 28 mars 2004 à 11:45

C'est l'aïeul de "Mission : impossible" (la série) et c'est dispo en zone 1 dans une édition moyenne mais correcte.


Répondre

De Arca1943, le 28 février 2005 à 19:09
Note du film : 4/6

Un achat certainement justifié. Mais attention : ne défoncez pas votre budget, car il vous faudra – comme tout le monde ! – acheter votre exemplaire de La Grande guerre le 22 mars, avec (notamment) la volcanique Silvana Mangano


Répondre

De Impétueux, le 28 février 2005 à 19:30
Note du film : 3/6

Rassurez-vous ! Je ne fume pas, ne joue pas aux courses, n'entretiens pas une danseuse et ai un emploi stable ! Mon budget DVD est confortable mais lorsque – comme aujourd'hui – je vais faire mes courses à la FNAC ou chez Virgin (et aujourd'hui, c'était pour vous, Arca !!!) je me désole toujours de n'avoir pas assez de sous, mais surtout pas assez de temps….

Cela étant, je maintiens que Topkapi mérite ma DVDthèque, d'autant que j'ai beaucoup de goût pour Byzance-Constantinople-Istamboul…


Répondre

De verdun, le 28 février 2005 à 19:45
Note du film : 5/6

"Topkapi",c'est certes un film bien sympa et l'un des derniers bons films de Jules Dassin,mais on était déjà bien loin de son chef-d'oeuvre "les forbans de la nuit" qui lui pour le coup sort en dvd en juin…


Répondre

De Arca1943, le 28 février 2005 à 19:48
Note du film : 4/6

Des goûts byzantins, eh? Mais peu importe, je suis pleinement rassuré ! Je disais ça pour votre propre bien, évidemment : imaginez ce qui se passerait si vous ratiez ce Monicelli. Votre postérité, ou encore l'institut de charité publique (ou la cinémathèque) à qui vous légueriez votre immense fortune ne vous le pardonnerait pas !


Répondre

De verdun, le 28 février 2005 à 20:01
Note du film : 5/6

oui,mais cher arca,il n'y a pas trace de Gene tierney dans "Topkapi",pas plus que chez Monicelli,d'ailleurs.


Répondre

De Impétueux, le 9 avril 2006 à 10:06
Note du film : 3/6

Tas de gamins ! Votre chevrotant aïeul a vu, lui, Topkapi, en son temps, "dans son jus" si l'on peut dire, et en a gardé le souvenir d'un film brillant, divertissant, un de ces films à distribution internationale pas encore pervertis par la mondialisation et le refus des différences ; c'est un film cosmopolite et joyeusement immoral, qu'il va avoir le plaisir (le vieux crabe qui écrit) de revoir puisqu'il vient de s'offrir le DVD !!!

Cela étant, puisque Arca a le bon goût d'apprécier la "volcanique" Melina Mercouri, que ne vote-t-il pour Jamais le dimanche où elle est encore davantage Stromboli, Etna et Vésuve ? (j'aurais dû écrire Santorin, eu égard à ses origines nationales, mais ça faisait un peu court)


Répondre

De droudrou, le 22 mai 2007 à 20:17
Note du film : 5/6

Je relisais les interventions des uns et des autres à propos de Topkapi.

Ce serait assez vrai que c'est un film de notre génération à Impétueux et moi-même et bien d'autres intervenants. C'est un film très agréable par ce climat de snobisme apporté par Melina Mercouri tout le long de cette histoire. Chacun des personnages a ses réactions qui sont amusantes et, d'autre part, en termes de dépaysement, nous sommes à Istambul dans le palais du Topkapi. Notre ami Peter Ustinov nous fait une composition intéressante et il convient de préciser que c'est vraiment idiot que ce vol finisse aussi bêtement quand il a été si bien préparé…


Répondre

De silverfox, le 25 octobre 2007 à 09:28

Je me souviens de l'apparition d'un jeune débutant -par ailleurs assistant-réalisateur- à la voix inégalable nommé Joseph Dassin et qui connaitra quelques années après la postérité dans l'univers de la chanson sous le pseudo de Joe Dassin. Le reste du film ne m'évoque plus grand chose si ce n'est la performance de Ustinov!


Répondre

De Freddie D., le 25 octobre 2007 à 09:34

La suite de Thomas Crown avec Brosnan, sera un remake de Topkapi. Un double remake, en somme.


Répondre

De vincentp, le 18 avril 2008 à 22:45
Note du film : 1/6

Seul un montage habile de la séance accrobatique de cambriolage mérite le détour. Pour le reste, c'est bien faible. On pourra préférer dans ce genre les épisodes de la série à succès des années 60 : Mission impossible.


Répondre

De fernand, le 18 avril 2008 à 23:04

Est ce que c'est dans ce film que l'on voit , pour la première fois , des cambrioleurs qui percent un plafond et , déployant un parapluie , recueillent tous les graviers ?

Et est ce film qui contient la plus longue séquence sans dialogue ? (alors que film bien parlant ! ) de toute l'histoire du cinéma ? Si non , je confonds avec lequel ?


Répondre

De droudrou, le 19 avril 2008 à 08:09
Note du film : 5/6

J'avais oublié le coup du parapluie et il faudrait que je revoie le film ! Et pour ce qui est de cet aspect de dialogue, c'est très possible. La séquence du cambriolage est longue.

A propos de parapluie, il y a un film de cape et d'épée !!!!!!!! où, privé de sa rapière, le héros combat avec le parapluie de ma tante… sachant que, personnellement, j'ai pu faire des tours pendables avec celui de ma propre tante… mais que ne fait-on quand on est gamin ou adulte ?

Et puisque nous sommes actuellement très empreints de culture ch'tis, sachez que dans certaines places chez nous, on parle de son mon-oncle ou de sa ma-tante… Eh !


Répondre

De Arca1943, le 19 avril 2008 à 13:46
Note du film : 4/6

« Et puisque nous sommes actuellement très empreints de culture ch'tis, sachez que dans certaines places chez nous, on parle de son mon-oncle ou de sa ma-tante… Eh ! »

Quand je vous disais que nous allions comprendre : mononcle et matante sont d'usage courant au Québec. Aussi dans un sens dérisoire : une "matante" ou un "mononcle" sont aussi utilisés pour désigner des personnages quétaines (c'est-à-dire ringards).

A propos de parapluie, il y a un film de cape et d'épée !!!!!!!! où, privé de sa rapière, le héros combat avec le parapluie de ma tante…

Le plus beau combat avec parapluie est celui que livre Donnie Yen dans Iron Monkey.


Répondre

De droudrou, le 19 avril 2008 à 16:12
Note du film : 5/6

Wouaip ! Sur le parapluie, c'est marqué "Made in France"…


Répondre

De sophie75, le 26 avril 2009 à 18:10
Note du film : 3/6

Avant toute chose, je vais remettre Fernand sur de bons rails et rectifer son assertion relative à la longue et muette scène de la rapine – avec l'aide d'un parapluie, scène qui appartient bien à la filmographie de Jules Dassin, certes, mais le film n'est en aucun cas Topkapi où nul riflard ne permet le vol des émeraudes… Cette scène, donc, est donnée à voir dans du Rififi chez les hommes du même Dassin, donc, avec l'élégant Jean Servais.

Quant à Topkapi, je ne partage pas vraiment votre enthousiasme vis-à-vis de ce film poussif qui doit beaucoup aux trognes des Hahn, Ustinov, Tamiroff et consort. Il n'en va pas de même pour l'horripilante Melina Mercouri, tantôt gloussant, tantôt caquetant, tantôt vagissant, qui joue ici une nymphomane autant attirée par les mâles que par les pierres brillantes.

Si le scénario, sorte de suite de saynètes orientales, peut paraître simpliste, il faut reconnaître que la chute de ce film est assez truculente et permet de maintenir ce Topkapi juste au dessus de la ligne de flottaison. Un divertissement honnête donc, mais qui ne mérite pas vraiment cette pluie d'éloges flatteurs.

2,5/6


Répondre

De Impétueux, le 2 mars 2010 à 18:29
Note du film : 3/6

Bien qu'il ne vaille finalement pas tripette, Topkapi a laissé une gentille trace, une trace presque durable dans le souvenir de ceux qui l'ont vu à sa sortie, en 1964, même s'ils sont bien conscients que c'est un film extraordinairement boursouflé et presque anecdotique dans la carrière de Jules Dassin.

En fait, c'est un film qui voltige sur des modes : celle du cambriolage raté (de L'ultime razzia à Mélodie en sous-sol et une palanquée d'autres films) – mais il est vrai que celle-là, finalement, est de toutes les époques – mais aussi, et bien davantage, celle des Balkans, de la Grèce surtout, que la prospérité permettait aux premiers touristes de masse d'aller découvrir : Jamais le dimanche, du même Dassin est de 1960, Zorba le Grec, de Michael Cacoyannis, de 1964, comme Topkapi ; à la mode aussi les musiques ensoleillées des bouzoukis de Mikis Theodorakis ou de Manos Hatzidakis. Ajoutons, pour être complet, que 1964, c'est aussi l'année de Bons baisers de Russie, le deuxième des 007, dont une bonne partie se passe à Istanboul, notamment dans les fabuleux réservoirs construits au 6ème siècle.

Autre effet de mode, la femme libre, amorale et sexuellement… – comment dire ? – … active : Elizabeth Lipp, ici, jouée sans guère de nuances par Melina Mercouri, au regard et au sourire carnassiers, mais aussi, par exemple, Modesty Blaise, l'espionne atypique du film de Joseph Losey, jouée par Monica Vitti, ou même la Barbarella de Roger Vadim, Jane Fonda… Même si l'époque connaît les prémisses de la révolution sexuelle qui allait déferler après 1968, on est tout de même amusé d'entendre Mercouri susurrer à l'oreille de Maximilian Schell Ça ne t'ennuie pas que je sois une nymphomane ? et d'entendre répondre l'amant C'est la plus attachante de tes qualités !.

Le cambriolage – forcément morceau de bravoure de ce genre de films – est d'autant plus agréable qu'il est accompli dans ce merveilleux joyau du Topkapi Sarayi, le palais aux 70 hectares et aux 5 kilomètres de remparts d'enceinte qui domine le Bosphore et la Corne d'Or ; ingénieux et évidemment invraisemblable, il est tout de même un peu gâché par Peter Ustinov qui est, à mes yeux, le fléau du film de Dassin, tant il est livré à lui-même, à ses grimaceries et à sa truculence truculantissime… (et, néanmoins, il récolta l'Oscar du meilleur second rôle avec cette prestation bouffie !).

Le cambriolage est bien, mais sa préparation n'est pas mal du tout, grâce à Robert Morley, notamment, excellent dans le rôle de Cédric Page, le Géo Trouvetout du groupe ; car – et l'évidence du rapprochement avec la série Mission : impossible est manifeste, chacun des membres de la bande a structurellement sa particularité, son talent, son génie propre et c'est la conjonction des qualités de tous qui permet d'envisager le vol de fabuleuses émeraudes… Je signale par ailleurs à Arca, qui en est amateur, la trogne d'Akim Tamiroff en cuisinier alcoolique et fou furieux.

Dommage que Dassin soit trop long (presque deux heures) et se soit contenté de laisser paresseusement la bride sur le cou à ses deux stars, Mercouri et Ustinov : il y avait de quoi faire un bien meilleur film…


Répondre

De Arca1943, le 2 mars 2010 à 20:09
Note du film : 4/6

« Je signale par ailleurs à Arca, qui en est amateur, la trogne d'Akim Tamiroff en cuisinier alcoolique et fou furieux. »

Oh, c'est avec Akim Tamiroff, le Russe errant ! Je sens que je vais craquer…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0094 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter