Forum - La Croisée des destins - Un merveilleux portrait de femme
Accueil
Forum : La Croisée des destins

Sujet : Un merveilleux portrait de femme


De snop, le 4 janvier 2005 à 13:07
Note du film : 6/6

Ce film que je considère comme un des plus beaux portraits de femme qui soit mériterait d'être édité en DVD.

Ava Gardner y est admirable et admirablement filmée, déchirée entre trois amours : le Sikh, le colonisé docile, l'officier britannique (Stewart Granger). La toile de fond est le déclin de l'empire britannique dont Cukor parvient à rendre le fracas en concentrant l'action dans une gare saturée de voyageurs, de vapeurs, des lueurs incandescentes de l'acier des machines. Le visage d'Ava Gardner filmé en scope sur fond de chaudière rougeoyante est de ceux qu'on n'oublie pas.


Répondre

De nicky, le 10 juin 2005 à 23:38
Note du film : 6/6

Quel bel hommage pour ce film magnifique.

Suis également partisane d'une édition en DVD.


Répondre

De DelaNuit, le 27 mai 2007 à 20:55
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Magnifique Ava Gardner dans cette superbe évocation de la fin de l'époque coloniale aux Indes en 1947. Elle y incarne de nouveau une métisse (après son rôle de mulâtre dans Show Boat, cette fois-ci écartelée entre un destin d'indienne ou d'anglaise, alors qu'elle n'est ni l'une ni l'autre. Ca n'est qu'en acceptant et en assumant sa différence qu'elle trouvera sa voie en se créant une vie bien à elle, métaphore vivante de l'Inde, elle aussi partagée de tant d'influences contradictoires.

Heureusement, elle trouvera sur son chemin Stewart Granger dont la philosophie est on ne peut plus positive : "Les obstacles n'existent que pour les imbéciles qui ne trouvent pas le moyen de les contourner."

Un des meilleurs films de Cukor. A quand une édition dvd contenant les scènes coupées par les producteurs, y compris celle, jugée trop provocante, où la belle se lave les dents au whisky ?


Répondre

De vincentp, le 19 avril 2013 à 23:36
Note du film : 4/6

4,5/6. La croisée des destins (1956) me semble un film inégal et simplement une semi-réussite de George Cukor. Pas de doute, Ava Gardner, loin d'être une potiche, réalise une prestation fort intéressante. Les tourments de cette jeune femme, coincée entre deux cultures et quatre (!) soupirants sont (très) bien traités, par les développements de l'histoire la mise en scène et l'interprétation ("snop" donne de bons arguments dans sa chronique présente ci-dessus). Des aspects modernes, qui préfigurent me semble-t-il, Les liaisons coupables (1962), oeuvre majeure du réalisateur américain.

Mais certains aspects du film sont incontestablement datés. Typiquement le personnage de Taylor accumule les pires clichés du cinéma américain des années 1950 (le personnage interprété par Stewart Granger est plus nuancé). Le contexte politique assez compliqué de l'Inde sur la voie de l'indépendance est bien traité, mais pas de façon exceptionnelle (on s'ennuie un peu par moments). Certains développements sur les conflits sentimentaux entre les personnages semblent bien académiques et appartenir aujourd'hui à une autre époque. Mais comme il y a une belle photographie (Freddie Young), une belle musique (Miklos Rozsa), une mise en scène de qualité (une grande variété de plans pour suivre au plus près les mouvements de foule et individuels, et le cheminement des pensées) on passe globalement un bon moment en apprenant certaines choses, politiques, sociales et historiques, à propos de l'Inde contemporaine.

Nb : Spontex, une photo jointe à la fiche du film me semble complètement hors-sujet…


Répondre

De vincentp, le 20 avril 2013 à 10:12
Note du film : 4/6

Pour répondre à Delanuit, les films majeurs de Cukor, en tant que réalisateur, me semblent être subjectivement (par ordre chronologique) :

Sylvia Scarlett (1935), Holiday (1938), The Philadelphia Story (1940), Pat and Mike (1953), A Star Is Born (1954), Les Girls (1957), The Chapman Report (1962), My Fair Lady (1964).

Un demi-ton en dessous (l'oeuvre de Cukor étant de qualité très homogène), je placerais Camille (1936), Gaslight (1944), Adam's Rib (1949), Born Yesterday (1950), It Should Happen to You (1954), Heller in pink tights (1959), et ce présent Bhowani Junction (1956).

NB : je n'ai pas vu à ce jour Women (1939).

Spontex : que vient-faire cette image porno sur la fiche du film (avec "Ava Planthoer") ? Je pense que Delanuit va s'offusquer que l'on s'attaque ainsi à l'image de Ava Gardner.


Répondre

De DelaNuit, le 21 mars 2014 à 17:22
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Mais non, DelaNuit ne s'offusque pas, et Ava elle même en rirait. Car elle n'était pas une déesse de marbre mais de chair, le regard dans les étoiles mais "aux pieds nus" bien ancrés sur le sol, et sa vie amoureuse fut bien agitée !

L'important est que le dvd soit maintenant disponible grâce aux éditions Warner. Pas de bonus avec les scènes coupées, mais bon… chaque chose en son temps…


Répondre

De DelaNuit, le 8 avril 2017 à 17:05
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Dans ce chef d'œuvre du cinéma, Ava Gardner encore une fois(comme dans Show Boat où elle est aussi métisse, ou dans Les 55 jours de Pékin où elle a choqué la bonne société en aimant un chinois) affirme ses valeurs de liberté !

Mais j'aimerais avoir votre avis, chers contributeurs de Dvdtoile, sur un point : j'ai prêté ce dvd à un ami en pensant que sa sensibilité le lui ferait apprécier, il me l'a rendu avec mépris en m'affirmant : "c'est complètement nul, la scène de tentative de viol fait complètement faux !" J'ai donc revu cette scène mais ne partage pas son opinion. Certes on n'est pas dans l'hyper-réalisme des réalisations d'aujourd'hui (d'autant que la censure veillait au grain) et l'ami en question, de génération plus récente, est surtout habitué aux films contemporains. Ava dans son autobiographie exprime par ailleurs que la scène avait été particulièrement pénible à tourner.

J'ai demandé à des amies ce qu'elles en pensaient, elles m'ont répondu avec agacement : "C'est bien un mec pour dire une chose pareille !" Qu'en pensez-vous ?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0058 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter