Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Kalidor


De verdun, le 29 mars à 17:01
Note du film : 2/6

Hélas la mauvaise réputation de Kalidor est plutôt justifiée, malgré toute l'admiration que je porte à Richard Fleischer. Il est bien triste que la filmographie de ce dernier soit devenue un désert après l'échec commercial de Mandingo en 1975.

Le scénario et les dialogues sont d'une platitude manifeste, les acteurs sont tous mauvais et les effets spéciaux étaient déjà ridicules en 1985. Dans ces conditions, il était quasiment impossible pour le réalisateur de s'en tirer avec les honneurs malgré quelques beaux décors, une belle musique de Ennio Morricone et une belle photo de Giuseppe Rotunno, le chef-opérateur du Guépard.

Ceci posé, hormis ses effets spéciaux ratés, en quoi Kalidor est-il moins bon que les actuels blockbusters qui cartonnent de nos jours ? C'est un film qui démontre qu'en 1985, le cinéma populaire américain était déjà devenu extrêmement puéril. Et l'époque où le même Richard Fleischer réalisait des films populaire ET intelligents comme 20000 lieues sous les mers et Les vikings paraissait déjà bien lointaine.


Répondre

De DelaNuit, le 31 août 2009 à 18:38
Note du film : 3/6

Pour ma part, j'avoue trouver un certain plaisir à la vision de ce petit film d'aventure sans prétention, à condition de le considérer comme tel. Certes, le scénario est limité et les acteurs et situations caricaturaux… mais ils évoluent sur de beaux paysages et au son d'une magnifique partition de Ennio Morricone.

Certes, la réalisation et le scénario n'ont ni la beauté ni la profondeur du Conan le barbare de John Milius, mais j'avoue, quitte à regarder un film d'aventure qui ne me fasse pas réfléchir, j'aime encore mieux me trouver devant cette amazone en jupette de cuir que devant tant de films policiers et d'action pleins de courses poursuites en voiture, d'avions qui explosent, de méchants terroristes omniprésents sur les écrans. Bref, c'est une question de goût !

Et puis il ne faut pas oublier l'histoire derrière l'histoire… Se souvenir que si on a donné à Brigitte Nielsen le rôle de Sonia la rouge (rouge par la couleur de sa chevelure autant que par le sang versé par son épée) tiré d'une bande dessinée d'"heroïc fantasy", personnage d'amazone refusant d'appartenir à un homme, c'est parce que la belle, qui avait été l'épouse de Sylvester Stallone, avait été découverte par sa belle-mère dans le lit conjugal avec SA secrétaire… d'où un divorce retentissant qui avait alimenté les tabloïds !

C'est pourquoi le scénario de départ prévoyait que la fière guerrière devait effectivement se passer totalement des hommes. Mais le producteur (Dino de Laurentiis) a eu peur que le public ne suive pas. Alors il a demandé à Arnold Schwarzenegger d'accepter un petit rôle de soutien pour ce film initialement intitulé Red Sonja, le rôle secondaire du prince Kalidor.

Et puis, de fil en aiguille, il lui a demandé de tourner de plus en plus de scènes… jusqu'à ce que Schwarzy se fâche, considérant (à juste titre) qu'on allait se servir de son image pour commercialiser le film… sans lui payer un salaire correspondant ! Schwarzy finit donc par quitter le plateau et se fâcha définitivement avec De Laurentiis, ce qui mit un terme à la série des Conan dont il était le producteur, et qui aurait du se poursuivre…

Comme on pouvait s'en douter, c'est effectivement sur l'image du célèbre culturiste que reposa la pub du film, lequel fut même renommé dans certains pays (dont la France) Kalidor ! Le "packaging" du dvd lui même présente ce film comme un film de Schwarzenegger, et ne montre qu'une petite photo floue de Miss Brigitte, alors qu'elle est le personnage principal…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0038 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter