Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

bulle de champagne


De Impétueux, le 20 mai 2007 à 17:24
Note du film : 3/6

Notre site favori n'indique pas – ce qu'il va réparer sûrement sans délai – qu'un DVD de ce film de René Clair est sorti en France, il y a trois ou quatre ans, dans la médiocre collection Ciné-Club, il est vrai ; bradée sur les sites de discompte, il valait néanmoins la peine de s'en procurer les productions.

Que dire de C'est arrivé demain ? Un peu funambulesque, un peu (trop) léger à mon goût ; partant d'une excellente idée de scénario, René Clair mène avec élégance et virtuosité histoire et acteurs, mais ne me laisse pas grande impression.

J'ai d'ailleurs un peu de mal à situer ce réalisateur dans mon Panthéon personnel ; on l'a cru grand, à une certaine époque,, et son entrée à l'Académie française, en 1960, (à l'époque où la société du Quai de Conti était encore quelque chose) paraissait marquer le couronnement du meilleur des hommes du 7ème art.

Il y a bien longtemps que je n'ai vu Sous les toits de Paris, Le Million et A nous la liberté qui – le dernier nommé surtout – m'avaient emballé ; c'étaient là des films du début du parlant, encore marqués par l'expressionnisme et certaines qualités très esthétisantes dans l'architecture du film. Je ne sais pas si, aujourd'hui, j'en tirerais un plaisir autre qu'archéologique. J'ai peu vu les films de la période américaine (commencée très tôt : 1935), comme Fantôme à vendre ou Ma femme est une sorcière.

Très déçu par Le silence est d'or, niais et lourdingue tout à la fois, je ne suis pas davantage convaincu par les collaborations avec ce nigaud de Gérard Philipe, La beauté du diable ou Les belles de nuit.

Lumineuse exception à mon aversion habituelle de la jacassante et bondissante incarnation de Fanfan la Tulipe, les graves, roses et grises Grandes manœuvres, où deux des plus mauvais acteurs du siècle, Gérard Philipe et Michèle Morgan atteignent une vraie grandeur tragique.

Ensuite, c'est l'amusante et gentille Porte des Lilas, puis l'habituelle décrépitude des cinéastes qui veulent toujours achever une œuvre alors que leur inspiration est déjà depuis longtemps exsangue. Mais Clair, au contraire du grand Duvivier, qui a tourné jusqu'à son dernier souffle – hélas !- a décroché assez tôt.

Bon. Toute cette digression prétentieuse pour vous indiquer que je n'ai pas grand chose à vous dire de C'est arrivé demain ; si vous aimez les films de Frank Capra, vous devriez tenter l'essai..


Répondre

De Gaulhenrix, le 20 mai 2007 à 01:39
Note du film : 4/6

Le film C'était demain – dont il était question ce jour sur le Forum – m'a remis en mémoire un titre-oxymore quasiment jumeau, C'est arrivé demain.

Qui a vu ce classique de René Clair tourné pendant sa période hollywoodienne ? Le point de départ, stimulant, met en scène un journaliste new-yorkais qui dispose chaque matin du journal du lendemain. Il met à profit cet avantage pour apparaître comme le mieux informé de ses collègues. Mais un jour il lit son nom dans la rubrique nécrologique. Une comédie fantastique, fondée sur un point de départ intéressant (que se passe-t-il lorsque l'on a connaissance de son avenir ?), pleine de charme, comme ses interprètes Dick Powell et la belle Linda Darnell. Un film sans prétention, mais agréable à voir.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.043 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter