Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Triste Bebel ....


De Gilou40, le 4 septembre 2010 à 20:07

Et Zut ! Zut ! Zut !

Je l'ai vu cet après-midi, et je ne me suis plus souvenu de vos commentaires…Je n'ai pas osé le prendre. Il était à 10 euros et j'avais d'autres achats à faire. Et je ne me rappelle pas l'avoir déjà regardé. Bon, je saurai pour la prochaine fois !


Répondre

De fretyl, le 22 avril 2010 à 22:04
Note du film : 4/6

Je l'ai vu et revu et ça passe dix fois mieux, les années que Le professionnel.

Le marginal reste un polar en pleine forme. Le film se lance dés les premières images. Un TGV à cent à l'heure. Puis ça se poursuit avec Bebel qui d'un hélicoptère, saute sur un bateau.
De A à Z le film à des gros sabots ; c'est du cinéma musclé, macho, viril. Un film sans réflexion, ou l'on règle ses problèmes avec les muscles.

Belmondo un peu facho lorsqu'il part casser du pédé à deux heures du matin, s'en prend à des noirs et flingue la racaille sans sommation, fait ce qu'il veut : casse tout, démolit la baraque, file des coups de mandale dans la gueule de tous ceux qui l'emmerde ; détruit tout sur son passage avec sa voiture blindé : Un homme, un vrai !
Le Belmondo de Flic ou voyou parait presque poète comparé à celui du Marginal.

Pendant tout le long c'est presque toujours invraisemblable. Belmondo qui arrive au commissariat et qui balance toutes ses affaires par terre ; qui au lieu de travailler lit des journaux sportifs dans son bureau… Et qui le soir va aux putes !

C'est nerveux : la poursuite sur les toits de la gare, la poursuite en plein coeur de Marseille, les deux truands écrasé par Bebel dans sa grosse voiture ; la magnifique musique d'Ennio Morricone rend encore plus intense la surexcitation du film.

Et puis surtout c'est drôle. Dans Le marginal il y'a un grand moment. Le passage à tabac des frères Tourion. Tabassé par Belmondo dans un bistrot devant le propriétaire et son cuisinier noir. Le passage véritablement culte se conclut par cette réplique inoubliable : Alors Georges, mon steack ?

On peut toujours s'amuser à revoir, sans modération ce grand moment de la Belmondotitude, sur Dailymotion :

http://www.dailymotion.com/video/x8yaw0_georges-un-steak-frites-jean-paul-b_shortfilms


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0030 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter