AccueilMort de Jean Loup Dabadie (1938-2020)
News

dimanche 24 mai

Mort de Jean Loup Dabadie (1938-2020)

Un petit peu moins d'une semaine après avoir eu connaissance du décès de Michel Piccoli, nous avons appris ce dimanche la disparition d'une autre figure majeure de la culture populaire française en général, et du cinéma de Claude Sautet en particulier: le scénariste, dialoguiste et parolier Jean-Loup Dabadie.

On doit à Dabadie le scénario et les dialogues de ces monuments du cinéma populaire français que sont Les choses de la vie, César et Rosalie, Vincent, François, Paul… et les autres et Une histoire simple, tous réalisés par Claude Sautet, sans oublier le diptyque légendaire de Yves Robert: Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis.

Retenons aussi ses collaborations avec Claude Pinoteau (La gifle), Jean-Paul Rappeneau (Le sauvage), François Truffaut (Une belle fille comme moi), voire Philippe De Broca (le méconnu Chère Louise).

Son talent était loin de se limiter au domaine du cinéma. Comme l'a résumé aujourd'hui son agent, Bertrand de Labbey, « C’était un artiste complet, il avait réussi dans tous les arts : le sketch avec Guy Bedos ; la chanson avec Polnareff et Julien Clerc ; et également le cinéma en tant que scénariste et adaptateur ».

Parmi les autres artistes pour lesquels il avait été le parolier, on peut citer les noms de Michel Sardou, Serge Reggiani, Yves Montand, Barbara, Juliette Greco, Johnny Hallyday et Jean Gabin (le fameux "Maintenant je sais").

Jean-Loup Dabadie avait été élu à l'Académie Française le 10 avril 2008 (19e fauteuil).

4 messages

Forum

SujetRéponsesDernier Message
Toute la grâce3Le 26 mai à  09:23
Créer un nouveau fil de discussion

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0024 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter