Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Extrémités de la vie


De fretyl, le 13 mai 2019 à 20:33
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Impossible de ne pas se rendre compte que Le vieil homme et l'enfant est bel et bien le rôle de Michel Simon que l'on reconnaîtra toujours le plus.

Aux dires de Berri les opinions de l'acteur pendant la guerre en tout cas la place qu'il avait porté aux Juifs à un certain temps n'était pas tant éloigné que ça de son rôle du pépé..

Tournage périlleux. Premier film de Berri qui fut souvent parasité par la complicité du gamin (Cohen) et de Michel Simon qui lui concédait absolument tout et qui paraît-il furent généralement infernaux.

Pas vraiment un film, je dirais sur l'antisémitisme, plus une chronique montrant que finalement l'occupation de la France pouvait sembler secondaire à certains français dans certaines provinces reculées. Et puis surtout la place que pouvait tenir la radio qu'elle soit Londonienne ou Vichyste dans l'évaluation que pouvait avoir les uns et les autres sur les évènements en cours. Comme quoi finalement, cette affaire de média n'a pas trop changé…

Que dire de Simon, dont on aperçoit toute la grandeur magistrale, un charisme étonnant… Même Bourvil ou Fernandel n'auraient pas été à la même trempé que lui dans un tel rôle. Vieux Monsieur formidable, qui ne voit l'avenir de la France que dans le Maréchal Pétain. Il est urgent de constater que cette droite, qui sur la fin fut écorchée, outragée, tuée n'avait cessé de vivre dans les coeurs d'une minorité chaleureuse…

Le pépé aurait-il livré le petit Claude aux Allemands ?

Et il avait fallu à l'époque que ce soit Berri qui avait vécu cette histoire qui en fut à base de neutralité ; le rapporteur.

Le vieil homme et l'enfant fut diffusé en avant première vers Tel Aviv ce qui déjà, rien que ça constitué une sacrée audace.


Répondre

De Gilou40, le 3 décembre 2010 à 00:47
Note du film : 5/6

Eh ben ! Vous me la bâillez belle !…J'étais au courant de son goût immodéré pour la sexualité dans tous ses états (surtout avec les prostituées), je savais qu'il détenait une des plus grande collection qui soit d'objets érotiques , mais je n'étais pas au courant de sa fréquentation des voyous et surtout de sa conduite avec ses partenaires. Et un Guitry laissait faire cela ? Pourtant, je le trouve tellement attachant dans ses interviews. Je n'aurais jamais cru…Vous parlez de désolations. C'est le mot.

N'y pensons plus…Reste l'Acteur.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0042 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter