Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Bonne conscience


De Impétueux, le 3 juin 2014 à 10:02
Note du film : 1/6

J'ai amplement, au gré de plusieurs occasions, exposé mon point de vue sur le théâtre ici. Je fais une synthèse que je vous enverrai sur votre boîte privée…


Répondre

De Tamatoa, le 2 juin 2014 à 20:57

Je vais un peu dévier du propos purement cinématographique, ami Impétueux mais tant pis  ! Quand vous dites que le cinéma n'aime plus les acteurs, vous avez entièrement raison ! Aujourd'hui le cinéma ne tient plus compte de leurs avis et les emploie comme des ouvriers-marionnettes. Aujourd'hui, les acteurs vont apparemment travailler sans plaisir et pour la gamelle. Il est loin le temps où un Gabin rectifiait le tir d'un Le Chanois ou qu'un Delon déviait quelque peu le génie de Melville pour notre plus grand bonheur. Le cinéma est mort et a fait place à de la gesticulation rentable. Quand vous dites qu' être sociétaire de la Comédie française n'a plus aucune espèce d'importance, là aussi, je vous rejoins, hélas. Molière n'est plus qu'un fantôme que quelques vieux nostalgiques du bon Français évoque de temps à autres. La comédie Française a peut-être un peu baissé les bras, par force, devant une époque qui se nourrit de textos, d'e-mails et parle le racaille, même dans les milieux favorisés. La maison de Molière a pourtant brillé de mille feux, propageant dans un futur qui n'est plus l'esprit lumineux de Versailles, la grandeur de Guitry et les textes d'une autre époque que des mineurs de mots aux noms prestigieux avaient déposé sur des écritoires de marbre et d'or. Molière ne porte plus perruque et s'est assoupi, d'accord.

Mais de grâce, ne dites pas que le théâtre n'est plus grand chose parce que vous n'y allez pas ! Le théâtre existe, vit, bouge, fait rire ou tourmente, parle, déclame, hurle ou murmure, mais il est et demeure parce que beau, magistral, splendide ! J'aime le cinéma. J'adule, je chéris, je glorifie, j'idôlatre le théâtre ! le théâtre n'est plus grand chose ?? Mais il reste la forme la plus éclatante de ce que peut faire un comédien ! Le grand saut dans le vide contre des dizaines de prises… Au théâtre, on joue, au cinéma, on a joué ! (Louis Jouvet). Vous avez eu, entre d'autres lieux, l'extrême amabilité de me faire partager votre passion pour la belle écriture. Pourriez vous me jurer que le beau texte que vous m'avez gentiment confié n'aurez plus aucun intérêt, lu par un acteur, sur une scène, dans le silence émouvant d'une salle qui écoute…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.017 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter