Accueil
Cinéma
Le Tracassin ou les plaisirs de la ville
France
Comédie

Sortie France : 1961
Première mondiale : 1961
La fiche technique complète sur IMDb

200427/11/2014
Réalisateur :
Alex Joffé

Scénaristes :
Jean Bernard-Luc (scénario et adaptation)
Alex Joffé (adaptation)

Compositeur :
Georges Van Parys

Monteur :
Eric Pluet

Résumé

André Loriot travaille aux Laboratoires de Psychochimie, dont le slogan publicitaire, « La bonne humeur c'est la santé », permet d'écouler des pilules de détente dont il a grand besoin aujourd'hui, sa journée s'annonçant assez mal. Après l'euphorie du réveil, la première contravention et l'embouteillage qui suit lui font manquer un rendez-vous urgent pour l'échange de son logement, qui lui permettrait enfin d'épouser Juliette, sa gentille maîtresse. Au bureau, son patron le charge de prendre les communications de sa femme lors d'un soi-disant déjeuner d'affaire, ce qui gâche en partie son propre déjeuner et amène un malentendu avec Juliette qui lui en tient rigueur. Son amabilité ne peut éviter l'amie abusive qui emprunte sa voiture en augmentant les P.V. de sa journée et sa bonté l'amène au chevet de sa soeur qui vient d'accoucher, mais la layette est dans la voiture prêtée et son ultime rendez-vous est encore compromis. Fâché avec Juliette, accablé de contraventions et toujours sans échange, Loriot absorbe toute une boîte de pilules pour affronter son patron mécontent et lui demander un prêt pour l'achat d'un appartement. Mais son fou-rire inextinguible ne fait pas bonne impression. Il n'a plus qu'à rentrer à pied, et sans travail. Heureusement, Juliette est là et tout s'arrangera? Juliette épousera Loriot. <I>Les fiches du cinéma 2001 </I>

Statistiques

Moyenne des notes : 4,7/6 (3 notes).
6/6dady
5/6Tamatoa
3/6Impétueux
Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) medias.unifrance.org

Cette page a été visitée 8247 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0077 s. - 17 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter