Forum - Joyeux noël - Bilan annuel
Accueil
Forum : Joyeux noël

Sujet : Bilan annuel


De imargis, le 8 octobre 2005 à 15:25

J'ai assisté à la projection en avant première d'un des rares films qui traite de la première guerre mondiale.

Le réalisateur nous donne un aperçu réaliste, fraternel et authentique de ce que peut être l'humanité pendant une période difficile et tragique de 14-18. La guerre de tranchée ne ressemblerait pas aux images dépeintes dans nos livres d'histoires ? Pas forcément et pas totalement.

Un film magnifique, émouvant qui emmène le spectateur dans une spirale qu'il faudra pourtant interrompre.

Bravo.


Répondre

De tomamorena, le 11 novembre 2005 à 22:03
Note du film : 6/6

Je tiens aussi à remercier Christian Carion quant à son choix du compositeur, Philippe Rombi, que je suis depuis ces débuts avec "Les amants criminels". Je trouve ses partitions de plus en opus grandioses: enfin de la grande musique signé par un français!

J'ai acheté son CD audio dès sa sortie et je ne cesse de l'écouter en particulier l'"Ave Maria" qu'il a composé et qui nous change de celle de Schubert ou de Günot que l'on connait par coeur.

Je n'aurais qu'une seule à dire : Quelle merveilleuse bande son et quel film poignant!!

Merci à toute l'équipe de nous avoir fait partager un tel moment!!!


Répondre

De Black-jak, le 30 novembre 2005 à 15:58

J'ai trouvé se film très bien car la musique allait parfaitement bien avec les évenements.


Répondre

De bettoune, le 3 décembre 2005 à 17:12

mon grand pere était soldat allemand (il était lorrain) en 1914 et a connu cette fraternité au front. Son beau-frère lui était soldat du coté francais. Ma mère m'a raconté qu'ils se sont rencontrés sur le "no-Mansland" et ont joués aux cartes. Ce l'a m'a beaucoup ému de voir ce film.


Répondre

De vincentp, le 18 décembre 2009 à 18:09

Je souhaite à tous, lecteurs, contributeurs du forum, professionnels du cinéma assassinés (mais rarement) dans nos chroniques en cours d'année, de bonnes fêtes de fin d'année…, reposantes et détendues, en compagnie du père Noel.

…Et me permets aussi d'indiquer quelles furent mes plus belles découvertes cinéphiliques pour l'année écoulée (là, réside en effet selon moi la magie du cinéma : une découverte parfois inattendue, un choc émotionnel qui marque la mémoire).

1- La fille à la valise 2- fièvre sur Anatahan 3- A canterbury tale 4- La Prise de pouvoir par Louis XIV 5- L'adversaire 6- Sang pour sang 7- Eté violent 8- La captive du désert 9- Les duellistes 10- Le fleuve sauvage 11-Le lit conjugal 12-Le diable boiteux 13-L'enfance nue 14-Loulou 15-Convoi de femmes

et Rio Bravo, Serpico, Les Aventures de Robin des Bois redécouverts tous les trois en haute définition (dvd-hd).

Bonne année 2010, avec peut-être une autre découverte d'envergure : l'individu mystérieux, et si prolifique mulot à la main, qui se cache derrière l'étrange pseudonyme de Alholg, lors de la finale de Roland-Garros homme du 6 juin 2010.


Répondre

De Gilou40, le 19 décembre 2009 à 18:18

Mon petit Dragon et moi, nous nous joignons aux voeux de Vincentp pour vous souhaiter un bon Noel à vous tous et à ceux que vous aimez.

Le forum s'est un peu endormi depuis quelques jours, mais l'année nouvelle le verra refleurir….
Bonnes et heureuses Fêtes !


Répondre

De vincentp, le 4 décembre 2010 à 13:02

La fin de l'année approche. Le père Noël est annoncé. L'heure est au bilan.

Voici ci-dessous les 25 films que j'ai préférés -adorés en réalité- (en première vision) et les 10 films que j'ai préférés en seconde vision (ou plus) du 20 décembre 2009 au 4 décembre 2010.

Si cela peut de donner de bonnes idées à d'autres…

1)Trois femmes 2)Un condamné à mort s'est échappé 3)Le roi et les quatre reines 4)Agent X 27 5)Le verdict 6)Sherlock Jr. 7)Mado 8)Le Général della Rovere 9)La croisière du Navigator 10)La femme infidèle 11)Opening night 12)Toy story 3 13)Christine 14)La bataille d'Alger 15)La maison dans l'ombre 16)Pêché mortel 17)Une certaine rencontre 18)Niagara 19)Elmer Gantry 20)L'homme sauvage 21)Intelligence service 22)Plein soleil 23)Meurtre dans un jardin anglais 24)Padre padrone 25)Soy cuba Et 4 aventures de Reinette et Mirabelle

Seconde ou plus vision :

1)Delivrance 2)L'appât 3)La mort aux trousses 4)Blow-up 5)French cancan 6)Scaramouche 7)A canterbury tale 8)Comme un torrent 9)Les contrebandiers de Moonfleet 10)Predator

Libre à chacun d'apporter sa contribution…


Répondre

De Impétueux, le 4 décembre 2010 à 15:38

Excellente idée, Vincentp, et je me prête au jeu… mais j'ai eu moins de chance (ou de discernement ?) dans mes choix et je ne parviendrai sûrement pas à citer autant de films qui m'aient enchanté en 2010. J'en trouve une quinzaine tout au plus…

Et très peu de découvertes : Les yeux noirs, Des hommes et des dieux ; en léger retrait L'aveu, Le Rouge et le Noir

Je peux presque ajouter Tristana, mais Les plages d'Agnès, ou encore Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme, accueillis avec un préjugé favorable, ne m'ont pas vraiment séduit…

Dans les revoyures, la moisson est plus notable ; je pourrais mettre Divorce à l'italienne dans la série des découvertes, puisque ça faisait presque quarante ans que je l'avais vu, mais je me souvenais tout de même de bien des séquences…

Et puis, en vrac La Poison, French cancan, L'important c'est d'aimer, Irréversible, On ne meurt que deux fois, Le vieux fusil… Nostalgie, nostalgies !

Allez, on repart pour un tour !

Je vais essayer La baie des anges de Demy un de ces quatre…


Répondre

De Gilou40, le 4 décembre 2010 à 18:13

Si j'ai bien compris nous ne parlons que des films que nous avons apprécié ?
Pour ma part, 2010 aura été la découverte de La tête en friche et de Mammuth, deux films dont je vous ai parlé, avec un Depardieu étonnant dans les deux cas. Délivrance, film fantastique qui m'a incité sous la pression très technique du binôme Vincentp/AlHolg et celle très bavarde de mes petits à changer mon vieux téléviseur. Piège fatal avec Ben Affleck fut aussi une agréable surprise au même titre que le très excellent Chute libre avec un Michael Douglas absolument sublime de talent et Manon qui me révéla une Cécile Aubry qui n'avait pas encore attaqué les histoires de poneys et de toutous, insupportables nouilleries …Et dans le rayon grosse rigolade, Les secrets professionnels du docteur Apfelglück, impayable farce à mourir de rire !

Pour le reste (la revoyure ? ah bon…), j'ai revu pour la millième fois et avec un plaisir à jamais installé, Les yeux sans visage,Monsieur Vincent,Ascenseur pour l'échafaud, Le roman d'un tricheur (encore hier),Thérèse Raquin, Les grandes Familles, La fille du puisatier, plein soleil et tous ces films qui nous rendent meilleurs…

Et à ce propos, ce soir, marathon géant pour le Téléthon pour reunir des fonds . Vincentp, Impétueux, frétyl , Alholg en short ! Hop ! hop ! hop ! Ou, pour les plus frileux, le record de crêpes à battre . On compte sur vous !


Répondre

De fretyl, le 5 décembre 2010 à 14:01

Allez ! Cette année je dirais que le film qui m'a le plus séduit, qui m'a le moins déçu a été l'excellent Secret de Robert Enrico.

Le dernier train du Katanga m'a également offert quelques vibrations inattendus. Ou encore chez Gavras le chef d'œuvre Porté disparu (missing).
Dans les comédies, deux films avec Bernard Blier que j'ai découvert cette année : C'est dur pour tout le monde m'a amusé et surtout Ce cher Victor que je n'attendais pas comme un film aussi cynique.

On continu avec le revisionnage des meilleurs Chaplin qui ont largement comblé mes appétits cinéphiliques – Le dictateur, Les temps modernes, Les lumières de la ville m'ont ému.

Dans un registre plus sérieux Katyn. J'ai aimé regarder plusieurs fois Assassin(s) dont l'ultra violence choque et surprend à chaque fois. Ou encore d'autres films que je n'ai pas encore commenté sur Dvdtoile mais qui m'ont ravi tel que Les Douze salopards ou les films de David Lean, Le pont de la rivière Kwai et aussi le magnifique Docteur Jivago.


Répondre

De Arca1943, le 5 décembre 2010 à 15:41

Quelques coups de coeur en vrac : Je la connaissais bien, Jeux interdits, Caterina va en ville, L'Isola, American Gun et même le tout juste bon et pourtant inoubliable Age of Consent et même le très divertissant téléfilm Sukedachi-ya Sukeroku (grand succès auprès de quelques amis coincés chez moi par un week-end de pluie torrentielle).

Parmi les films sortis ici cette année : Agora et A l'origine.

Revus ENFIN après des siècles d'attente : Les Camarades, Détenu en attente de jugement, Le Général della Rovere.

Dans la catégorie Courage, fuyons ! : Phénomènes paranormaux.


Répondre

De vincentp, le 26 novembre 2011 à 15:05

Voici pour cette année 2011 (en réalité les 12 derniers mois écoulés), les films que j'ai préférés.

Première vision :

1) Guerillas, 2) L'affaire Mattéi, 3) Aprile, 4) Elle et lui, 5) La route semée d'étoiles, 6) De l'or en barre, 7) Les révoltés du Bounty, 8) Pot-bouille, 9) Tamarind Seed, 10) Le sport favori de l'homme, 11) A l'ouest, rien de nouveau, 12) Les SS frappent la nuit, 13) Le couteau dans l'eau, 14) On achève bien les chevaux, 15) Le père tranquille, 16) Demoiselle en détresse, 17) Micky & Maud, 18) L'aventure de la vie, 19) Les chemins de la liberté, 20) La rumeur, 21) Le diabolique docteur Mabuse, 22) The ghost writer

Redécouverte :

1) The searchers, 2) Aventures en Birmanie, 3) Rio Lobo, 4) Le guépard, 5) Le vent de la plaine, 6) Le massacre de Fort Apache, 7) Quand les aigles attaquent, 8) Les professionnels, 9) El Dorado, 10) La soupe au canard, 11) Yakuza, 12) La bataille du rail, 13) Fanfan la tulipe, 14) Johnny Guitar, 15) La dernière chasse, 16) Règlement de comptes.

Beaucoup de rires et de d'émotions… Une (re)découverte de l'oeuvre de Mc Carey (prolifique sur quelques années) qui conjugue ces deux aspects. De grands auteurs de plus en plus appréciés : Fritz Lang, Howard Hawks, mais aussi John Ford et Richard Brooks. (Re)découverte aussi de films superbes et divers de René Clément. Nanni Moretti m'a marqué aussi avec Aprile, ainsi que Francesco Rosi avec L'affaire Mattéi. Le film le plus drôle de l'année : Micky & Maud. Une confirmation : le blu-ray constitue un support formidable pour redécouvrir les classiques des années 50 à 70 (notamment leur photographie).

Chacun peut apporter sa contribution à ce fil…


Répondre

De Impétueux, le 26 novembre 2011 à 16:43

Excellente initiative annuelle de Vincentp, à quoi j'adhère… Mais j'ai vu moins de films que lui, ou bien je suis plus difficile, ou encore j'ai la main moins heureuse (sans doute un peu de tout cela…). En tout cas mes listes sont moins longues…

Découvertes : 1 – Melancholia 2 – Valse d'amour 3 – Les innocents 4 – Le locataire 5 – Valse avec Bachir 6 – Paris brûle-t-il ? 7 – Adieu, poulet 8 – L'Exercice de l'État 9 – Sciuscia 10 – Le discours d'un Roi 11 – Sans lendemain.

Redécouvertes : 1 – Boulevard du crépuscule 2 – La vie est un miracle 3 – Le samouraï 4 – Lost highway 5 – Ascenseur pour l'échafaud 6 – Dr. Folamour 7 – Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia 8 – Les Quatre cents coups 9 – Série noire 10 – Rome, ville ouverte 11 – Affreux, sales et méchants 12 – Dien Bien Phu.

Et dans les plus mauvais spectacles, dans la série Découvertes, je place Tournée et Les petits mouchoirs, dans celle des Redécouvertes (masochistes), L'Exorciste II, Zardoz et Juliette ou la clé des songes


Répondre

De Impétueux, le 11 décembre 2011 à 19:55

Eh ben alors, habituels et habitués contributeurs, qu'attendez-vous pour déposer votre pierre ?

AlHolg, Florian, Arca, Gilou40, New-JPL, DelaNuit et même Riccardo… si vous nous donniez vos listes de films découverts ou redécouverts en 2011 ? Hein ?


Répondre

De Arca1943, le 12 décembre 2011 à 00:14

Eh bien pour ma part, j'étais pour ainsi dire en réserve de la république cinéma, dans un temps suspendu afin d'écrire mon damné bouquin, dont les multiples versions et complications ont traîné en longueur. J'ai vu anormalement peu de films, sauf pour me délasser sans réfléchir (Red, Thor et autre X-Men Origin).

J'étais certain de pouvoir vous mentionner A l'origine comme un de mes grands coups de coeur de l'année : or, mon message sur ce film date de décembre 2010 ! Ça alors, je n'ai pas vu le temps passer.

J'ai vu cette année (mais ça reste relié à mon bouquin) les deux films de Résistance de Nanni Loy. Les Partisans attaquent à l'aube est un bon film, mais auquel manque une bonne demi-heure dans sa version France alors je ne me hasarde pas trop, d'autant qu'il s'agit d'un transcodage depuis un VHS. J'ai été en revanche subjugué par La Bataille de Naples, qui est bien le grand film auquel je m'attendais.

J'ai énormément de DVD par encore vus dans mes réserves. Je me promets un gigantesque rattrapage quand mon livre sera enfin en librairie et que je pourrai à nouveau respirer normalement.

Et – bien qu'il s'agisse de célébrer une fête catholique en ce 150ème anniversaire de l'unité italienne – je souhaite un très joyeux Noël à tous !!


Répondre

De Impétueux, le 12 décembre 2011 à 21:41

Et bien que ce soit le 150ème anniversaire de la calamiteuse unité italienne (mais non, Arca j'exagère !), le deux mille onzième anniversaire de la naissance de Jésus Christ vous salue bien !

Allons, les habitués, rejoignez nos messages et dites nous vos émotions de l'année !


Répondre

De verdun, le 12 décembre 2011 à 22:11

Répondre

De vincentp, le 8 décembre 2012 à 13:07

J'initie un exercice annuel traditionnel : nos coups de coeurs de l'année.

Très grosse année cinéphilique, pour ma part (la plus dense, et la plus intense, depuis que je connais le cinéma).

D'innombrables découvertes et coups de coeur au cours des douze derniers mois.

J'ai été impressionné par Ben-Hur en HD. Le documentaire Terres de glace, publié fin 2012, est ma plus belle découverte de l'année. Visuellement impressionnant : les couleurs et les formes de la nature sont utilisées pour produire une oeuvre picturale de grande qualité, tout en étant pédagogique en même temps. Winchester '73 : j'ai vu une oeuvre d'art ! J'ai particulièrement apprécié cette année les films de Anthony Mann, William Wyler, Joseph Losey, Pietro Germi, Henry King. Découvert aussi le talent d'actrice de Caroline Cartier dans Du côté d'Orouet.

Thème de l'année apprécié le plus : les relations homme-femme, particulièrement bien abordées dans Accident de Losey, Breaking news de Johnnie To, La ragazza de Comencini. J'ai énomément apprécié à ce sujet le descriptif de la relation triangulaire qui s'établit entre Debra Paget, Louis Jourdan et Jean Peters dans La flibustière des antilles.

Voici la liste de mes coups de coeur de l'année, par ordre de préférence ("R" signifie qu'il s'agit d'une nouvelle vision d'un film déjà vu dans le passé), pour une liste limitée à 50 titres.

1) Terres de glace
2) Winchester '73 (R)
3) Le christ s'est arrêté à Eboli
4) Ben-hur (R)
5) La chute de l'empire romain
6) L'homme de l'ouest (R)
7) Meurtre à l'italienne
8) The far country (R)
9) La règle du jeu (R)
10) Ces messieurs dames
11) Le jardin du diable (R)
12) Le vent de la plaine (R)
13) Inde, terre mère
14) Meurtre d'un bookmaker chinois
15) Le solitaire (R)
16) Cinq pièces faciles
17) Un amour désespéré
18) L'homme de la plaine (R)
19) La captive aux yeux clairs (R)
20) L'homme qui rétrécit
21) La chevauchée de la vengeance (R)
22) L'homme tranquille (R)
22) Les chaussons rouges (R)
23) Sergent York
24) Le silence est d'or
25) Senso (R)
26) Les flambeurs
27) La planète des hommes
28) Husbands
29) Le Procès Nuremberg
30) L'invraisemblable vérité (R)
31) Let there be light
32) Le cygne noir
33) Yellowstone
34) Mes chers amis
35) Excalibur
36) Un homme de fer
37) Monsieur Klein
38) L'innocent
39) Breaking news
40) La flibustière des antilles
41) Du côté d'Orouet
42) Accident
43) Capitaine de Castille
44) Thunderbolt
45) Cent dollars pour un shérif
46) Antoine et Antoinette
47) Idi Amin Dada
48) Une place au soleil
49) Merveilles du système solaire
50) Femme ou démon

En 2013, j'ai prévu de revoir Rocco et ses frères, Le grand sommeil, … et d'achever aussi un parcours défini il y a cinq ans avec 700 titres à regarder : il ne m'en reste plus que 70 non cochés sur ma petite listounette.

Je souhaite à chacun de pouvoir profiter des richesses du cinéma comme je peux moi-même le faire, avec des moyens dérisoires (abonnement à trois médiathèques, et quelques séances de cinéma notamment à l'Arlequin à Paris) !


Répondre

De Impétueux, le 8 décembre 2012 à 17:24

Mon programme, cher Vincentp est bien plus fantaisiste que le vôtre et va davantage au gré des occasions et des humeurs, sans programme prédéfini… Mais disant cela, je me rends compte qu'en 2012, je me suis lancé dans l'exploration systématique et chronologique du cinéma de Guédiguian dans le coffret qui lui a été consacré et qui compte 15 films ; quelques déceptions, mais souvent aussi de très bons moments.

Sinon ? Année moyenne…. Certaines déceptions en découverte (La grande évasion, Zazie dans le métro) ou en revoyure (Riz amer, Citizen Kane) ; mais tout de même bien des joies !

En découverte, que ce soit dans une salle ou en DVD, Trente-huit témoins, Amour, Le ruban blanc, Mollenard, La bataille d'Alger, Monsieur Vincent, Marie-Martine… Et j'ai revu avec plaisir, et dans un ordre qui n'a ni queue ni tête Alexandre Nevski, Falbalas, Le train, French connection, Parfum de femme, Le cave se rebiffe, Le crabe-tambour, Le Schpountz, Pot-Bouille, Le doulos, L'Œil du monocle et (surtout) Le monocle rit jaune, Seul contre tous, Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis

D'ici la fin de l'année, j'essayerai de regarder La chair et le sang, dont on me dit grand bien, de regarder à nouveau la fille sur le pont, Le voyage fantastique, Le choc des titans….

Et tant d'autres choses à voir ou à revoir…

Ah ! Tout de même une certitude : à la suite d'une pénitence infligée par la communauté des contributeurs, j'ai vu Le sabre du mal : le Japon n'est pas mon truc, c'est le moins que je puisse dire…


Répondre

De Tamatoa, le 8 décembre 2012 à 19:06

Comment ? Vous qui célébrez avec tant de verve et de passion le Cinéma de papa, vous n'aviez pas encore vu Monsieur Vincent et Marie-Martine ? Vous me la baillez belle ..

@Vincentp : Soyez remercié pour vos toujours excellentes critiques Western qui m'ont donné envie d'en voir quelques uns ..


Répondre

De Impétueux, le 8 décembre 2012 à 19:32

Dites donc, Tamatoa, au lieu de faire votre mec supérieur et de vous gausser que je n'aie jamais vu jusqu'à 2012 quelques uns des standards du cinéma français (et il y en a d'autres ! chic ! de bons moments en perspective !), si vous nous donniez votre propre liste ? Hein ?


Répondre

De Bodart//, le 8 décembre 2012 à 20:05

Et si ce n'était que 2 titres… Souvenez-vous que de beaux films ont été diffusés , au cinéma de minuit La porte du large . L'affaire Lafarge La citadelle du silence .

NOTE 5/6 , pour ces 3 films …


Répondre

De Tamatoa, le 8 décembre 2012 à 23:00

Je ne me gaussais point, Ami, je faisais part de ma surprise..

Ma liste ? Ma foi, elle ne ressemblera pas à celle de Vincentp. Pour deux raisons : D'abord parce que je manque de temps pour avaler tout ce que je voudrais regarder. Entendons nous bien : Je ne prétends pas que Vincentp n'a que ça à foutre. Mais, d'une part, il est certainement beaucoup plus "cinéphile" que moi, qui serait plutôt (à l'instar de notre ami Arca) "spectateur". D'autre part, chacun de nous doit se débrouiller en gérant son temps travail et loisirs. Et ensuite, je dois avouer que je ne suis pas très "aventurier" dans la découverte de nouveaux films. Et quand il m'arrive rarement de l'être, je suis assez hétéroclite. Ca va du sentiment très mitigé pour Le Destin fabuleux de Désirée Clary jusqu'au The Game aujourd' hui même. Et je me suis même surpris à être Western cette année. Comme quoi, ce site et ses contributeurs ont du bon.

Celà étant dit, si je dois retenir une très belle surprise, ce sera sans nul doute le document retrouvé sur une vieille VHS, Jean Renoir le patron, absolument passionnante et donc je vous ai entretenu le 26 Octobre dernier. Et, très paradoxalement, mes plus grandes déceptions cette année émanent également du même Renoir avec le très decevant Carrosse d'or et le très risible Testament du docteur Cordelier.

Mais je vais vous faire une confidence: La plupart du temps, c'est à dire peut-être sept films sur dix, je me repais sans être jamais rassasier des grands classiques du cinéma Français. Si vous saviez combien de fois j'ai pu voir Des gens sans importance, Maigret tend un piège, Les disparus de st-agil, L'Assassin habite au 21, Goupi mains rouges, La Femme du boulanger, La Fin du jour, Regain, Quai des Orfèvres, Touchez pas au grisbi,, Casque d'or pour lequel j'ai une dévotion particulière et que j'ai revu tout à l'heure pendant que vous regardiez les Miss (!) …Et j' en passe que vous devez dévorer aussi ! J'aime bien découvrir quelques fois et apprécier (ou pas). Mais si j'ai du temps, je préfère me replonger dans un film "bonheur"…Il est tellement précieux ce temps.


Répondre

De Arca1943, le 4 janvier 2013 à 17:48

Pour répondre à Impétueux qui m'enjoint à contribuer au bilan sur le fil de La Bonne année, je dois dire qu'en somme j'ai eu une bien petite année cinématographique. Mes stars cette année s'appellent Gaetano Salvemini, Carlo Sforza, Ian Kershaw, Zeev Sternhell, Pierre Milza et Serge Berstein, Daniel Goldhagen (même si je ne suis pas d'accord avec sa thèse centrale), Jean-Pierre Faye et bien sûr Victor Klemperer… Je suis jusqu'au cou dans tout ça. Cette année je me suis servi de façon éhontée du cinéma pour me vider la tête, en zyeutant des choses récréatives et peu compromettantes comme The Dark Knight Rises, Starbuck ou This Means War

Malgré tout, deux vrais coups de cœur dont je me souviens cette année, un vieux vin et un nouveau : j'ai enfin vu La Longue nuit de 43, un très grand film de Florestano Vancini dont le finale Ferzetti-Cervi me hantera longtemps, et La prima cosa bella, dernière livraison – un peu plus tendre et un peu moins abrasive toutefois qu'à l'accoutumée – du nouveau maître de la comédie à l'italienne, Paolo Virzì.

Mais tiens à bien y repenser, ça me revient maintenant: j'ai été "scotché" par La Taupe, j'ai découvert l'étonnant Adauchi, j'ai enfin revu le crépusculaire Dernier amour, l'extraordinaire Casanova, un adolescent à Venise, les vachards tirs aux pipes Nous voulons les colonels, La Carrière d'une femme de chambre et Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas… Mon pire film vu cette année ? La monotone boucherie de Ninja Assassin.


Répondre

De vincentp, le 1er décembre 2013 à 21:46

Bilan de l'année 2013 (les douze derniers mois en réalité) : beaucoup de plaisir à revoir des classiques et à en découvrir d'autres. J'ai beaucoup apprécié Delmer Daves cette année : regard personnel sur la société et les individus, avec lequel je suis en phase. Une forme de grande qualité pour ce cinéaste également. Et toujours Hawks, John Ford, Minnelli, Billy Wilder, les documentaires de la BBC, des films italiens, britanniques, français, japonais et russes magnifiques. J'ai apprécié sans grande surprise Cary Grant et Fred Astaire… Découvertes de l'année : Ichikawa et van Dyke.

Voici ma liste des 50 films préférés de l'année (R signifiant "film revu").

1) Celui par qui le scandale arrive (R)
2) Rocco et ses frères (R)
3) Marie Antoinette
4) Le pont de la rivière Kwaï (R)
5) Lame de fond
6) Europe 51
7) Le grand sommeil (R)
8) La Rivière rouge (R)
9) Hatari (R)
10) L'homme qui tua Liberty Valance (R)
11) Femmes entre elles (R)
12) Starman (R)
13) Fedora
14) L'Homme à la caméra
15) The Tree of Life
16) Première désillusion
17) Quelques jours de la vie d'Oblomov
18) L'Enfer de la corruption
19) La Piste des géants (R)
20) San Francisco
21) Amore
22) Ma femme est une sorcière
23) Uniformes et jupons courts
24) Le Mystère d'Oberwald
25) La Grotte des rêves perdus
26) L'Empire du milieu du sud
27) Chine sauvage
28) Veillée d'amour
29) Le Sabre
30) La Femme aux maléfices
31) La Harpe de Birmanie
32) Treize à la douzaine
33) La Dernière fanfare
34) Laura (R)
35) La dernière caravane (R)
36) Trois heures dix pour Yuma (R)
37) Samedi soir et dimanche matin
38) Bungalow pour femmes
39) Le Voleur
40) Pacific-Express
41) Lili Marleen
42) L'homme de nulle part
43) Les gladiateurs
44) Oliver Twist
45) Galápagos
46) Planète sous influence
47) Seul sur l'océan pacifique
48) L'Or du Hollandais
49) Swing romance (R)
50) Le Samouraï (R)


Répondre

De Impétueux, le 3 décembre 2013 à 10:30

J'ai eu bien moins de chance, ou de discernement que vous, Vincentp et mes découvertes d'excellents films sont peu nombreuses. En revanche, je me suis souvent régalé en revoyant des œuvres connues, mais qu'on ne se lasse pas de voir et revoir, ou simplement d'apprécier davantage, les années les bonifiant…

Si je prends les douze mois écoulés, décembre 2012 inclus, donc, qu'est ce que je trouve de bien ou très bien ?

Dans mes premières visions, en vrac, Ivan le terrible, La chair et le sang, Le parrain 1, Memories of murder, La ville est tranquille (le meilleur des Guédiguian), Marguerite de la nuit, Du mouron pour les petits oiseaux, Mamma Roma… Et, pour les films contemporains, vus au cinéma ou en DVD, Elle s'en va, Alceste à bicyclette, La fille publique.

Hélas, rien de tout cela qui atteigne le niveau supérieur..

Dans mes re-visions, beaucoup de solide : la Trilogie de Pagnol, Le binôme Déclin//Invasions de Denys Arcand, les deux Bronzés de Patrice Leconte, le premier Don Camillo ; d'autres films plus ou moins anciens : Les disparus de St-Agil, Dédée d'Anvers, Le deuxième souffle, Le hussard sur le toit, Au revoir les enfants, Voici le temps des assassins, Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant, La maman et la putain, Les demoiselles de Rochefort, Hôtel du Nord, Ridicule, Les nouveaux monstres, La colline des hommes perdus, Heat.

Mais beaucoup de déceptions pour des films vus jadis ou découverts cette année : Barbarella, Les herbes folles, Le port de l'angoisse, Montparnasse 19, Pattes blanches, Rio Bravo, Music lovers, Fenêtre sur cour

Mais bon : le programme 2014 se dessine déjà… La suite au prochain numéro !


Répondre

De Impétueux, le 6 décembre 2013 à 19:03

Et alors, Tamatoa, Spontex, DelaNuit, Nicoco, vous dormez ?

Si vous nous donniez vos coups de cœur et coups de hargne ?


Répondre

De vincentp, le 6 décembre 2013 à 21:35

Répondre

De spontex, le 6 décembre 2013 à 21:55
Note du film : 6/6

Répondre

De Tamatoa, le 6 décembre 2013 à 23:54

Pour ma part, j'ai continué à exhumer de très vieux films oubliés, comme un vrai chercheur d'or, avec plus ou moins de bonheur. Et la mine est encore féconde, croyez le bien. Mais mon coup de coeur de l'année aura été sans conteste pour Les musiciens du ciel, suivi de près par l'excellente Comédie du bonheur. A quelques encablures de là, La ferme du pendu de soixante dix ans d'âge fut une révélation d'envergure. Très bonne surprise également, mais beaucoup plus près de nous avec Un héros très discret de Audiard, suivi du Flingueur. Dans un genre très particulier Tai Chi Master m'a enchanté et Au revoir M. Grock m'a ému. Le Tracassin ou les plaisirs de la ville m'a fait hurler de rire et Tiré à part m'a scotché . Un Condamné à mort s'est échappé m'a carrément ébloui. La chambre 108 m'a fait me souvenir de mes coronaires et les joyeux Nos jours heureux d'une enfance très heureuse. Chez Maupassant : le père Amable m'a dit que le mot chef-d'oeuvre n'était pas un vain mot. Mais je me suis perdu dans un Golgotha qui m'a dépassé.. J'ai re-re-re vu avec déléctation et en boucle tous les classiques mondialement connus, avec, à l'affiche, Jouvet, Gabin, Ventura, Bourvil, etc , etc …Pas plus tard que ce soir, je me suis à nouveau régalé avec Chair de poule de Duvivier, film que personnellement j'adore ! En un mot comme en cent, je reste très classique, bien que lisant assidûment les avis commentant des films un peu …difficiles (?) pour ma p'tite tête.

Pour les déceptions, je citerai Rain Man, La Taverne du poisson couronné, L'Atlantide, Les trois font la paire, Les durs, Amazone, La nuit fantastique, 127 heures, Dérapages incontrôlés … Pour les horreurs genre La rue sans loi et autres, j'oublie…


Répondre

De vincentp, le 8 décembre 2013 à 18:57


J'ai été particulièrement sensible cette année :

Bref, une très, très belle année 2013 !

Je m'aperçois avec le temps que la période du cinéma qui me plait le plus est celle comprise entre environ 1955 et 1960.

J'ai prévu en 2014 (dans la mesure d'un temps disponible qui tend à se réduire) de reprendre les coffrets Douglas Sirk parus chez Carlotta, et de parcourir tous ses suppléments (ils sont nombreux). Egalement de revoir la série Vidocq avec Claude Brasseur qui vient de sortir en dvd (belle idée…).


Répondre

De Norman Bates, le 12 décembre 2013 à 21:52

Peu de contributions de ma part cette année, je saisis donc l'opportunité de ce "best of" pour partager mes coups de coeurs et mes coups de gueule…

Au rang des excellentes surprises, parmi les découvertes et les redécouvertes: un américain à Paris, eyes wide shut, the town, argo, chantons sous la pluie, le parrain

Parmi les bons moments de détente: les beaux gosses, les gamins, the place beyond the pines, des hommes sans loi, gangster squad, prometheus, hugo cabret, case départ, the artist

Et puis dans la catégorie "j'ai perdu mon temps": die hard 5, , jack reacher et le meilleur pour la fin captain america first avenger

Enfin, une parenthèse pour la série the walking dead qui me tient encore en haleine cette année.

Bonnes fêtes à tous


Répondre

De Arca1943, le 24 décembre 2013 à 16:11

Joyeux Noël à tous les habitués du meilleur site de cinéma francophone !


Répondre

De Impétueux, le 24 décembre 2013 à 16:44

J'allais le dire !


Répondre

De vincentp, le 21 décembre 2014 à 12:17

Exercice annuel, les films préférés de l'année. Ce fut pour ma part une année 2014 très prolifique en découvertes et redécouvertes. J'ai en particulier découvert ou redécouvert les films de Henry King ou Jacques Tourneur. Mais aussi apprécié ou ré-apprécié Ozu, Curtiz, Antonioni, les films italiens de la grande époque, et des documentaires.

(R) signifie ci-dessous Redécouverte (film déjà vu dans le passé).

1-L'aventure de Mme Muir (R)
2-L'Avventura (R)
3-Été précoce (R)
4-Fleurs d'équinoxe (R)
5-Hidden Universe 3D
6-Le Salon de musique (R)
7-Le soleil se lève aussi
8-Printemps tardif (R)
9-Un Jeu risqué
10-Jesse James (R)
11-Traquenard (R)
12-La Glorieuse parade
13-David et Bethsabée
14-Les Amants de Salzbourg
15-Vera Cruz (R)
16-Le Chant de Bernadette
17-L'Homme de l'Ouest (R)
18-Predator(R)
19-Stars in My Crown
20-Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (R)
21-Nuit et brouillard
22-Les Enfants nous regardent
23- Dernier caprice (R)
24- Le Chagrin et la pitié
25-La colline de l'adieu
26-Le cygne noir (R)
27-Primrose Path
28-L'Esprit de la ruche
29-Le Mystère d'Oberwald
30-Le Goût du saké (R)
31- Les évades de la nuit
32-Fin d'automne (R)
33-La Flèche brisée (R)
34-Bonjour (R)
35-Le Secret magnifique
36-Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ?
37-Pour elle un seul homme
38-L'Aigle vole au soleil
39-Les Camarades
40-The Gatekeepers
41-La Gloire et la peur
42-Le Roman de Mildred Pierce
43-À vol d'oiseau
44-Imitation of Life
45-Le Cave se rebiffe
46-Merveilles de l'univers
47-Junior Bonner, le dernier bagarreur
48-Herbes flottantes (R)
49-La chevauchée fantastique (R)
50-L'étrangleur de Boston (R)

2015 s'annonce : j'ai prévu un cycle Bing Crosby, et vais continuer à balayer les oeuvres de King, Ford, Curtiz, et autres réalisateurs d'un certain talent.


Répondre

De Impétueux, le 21 décembre 2014 à 19:30

Délicieux exercice de style annuel à quoi nous a habitués Vincentp qui nous crée l'aimable obligation de nous replonger dans douze mois de découvertes, d'approfondissement et – bien sûr ! – de déceptions.

Comme j'ai de moins en moins l'esprit d'aventure et que, l'âge venant, je me complais dans le doux ronronnement du foyer et des valeurs sûres, j'ai beaucoup revu de films jadis ou naguère appréciés. Je compte bien, d'ailleurs, en 2015, aller retrouver des éléments solides, consistants, si je puis dire et vous entretenir de mon point de vue égrotant sur La règle du jeu, Les tontons flingueurs, Les Diaboliques, Les yeux sans visage, Le feu follet, Belle de jour, dans le domaine français et Le voleur de bicyclette, Délivrance, La ligne générale, Umberto D, par exemple…

Qu'est-ce que j'ai revu de bien intéressant, de décembre 2013 à novembre dernier ? Beaucoup de belles choses : dans l'ordre chronologique (de ma re-vision) ou presque : Mulholland drive, Les Vikings, Le parfum d'Yvonne, La prisonnière du désert, Le cercle rouge, Les portes de la nuit, Lost in translation, Répulsion, Noblesse oblige, La bandera, Coup de tête, Allemagne année zéro, Garde à vue, Shining, Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Gervaise, Le clan des Siciliens, Vincent, François, Paul… et les autres, Mélodie en sous-sol, Blue velvet, L'Incorrigible… Du solide, n'est-ce pas ?

Beaucoup moins de découvertes (ou de redécouvertes de films vus il y a si longtemps que mon œil était neuf) : La Ciociara, Rendez-vous avec la peur, La piovra, Une promesse, Blanche Fury, Quand la ville dort, Voyage au bout de l'enfer, La vieille dame indigne, L'Apôtre, Les dimanches de Ville d'Avray… Trois films qu'on pourrait appeler sans difficulté populistes et qui me semblent être de la meilleure veine du cinéma français (européen francophone, devrais-je écrire) : Pas son genre, Deux jours et une nuit, Louise Wimmer

L'admirable Soy Cuba, aussi. J'aurais bien aimé trouver Soleil trompeur 2 de la même intensité que le film originel, mais je suis encore perplexe.

Et au dessus de tout, un chef-d’œuvre qui m'a littéralement sidéré, que je reverrai sûrement bien d'autres fois : La grande bellezza

Tout cela a bien compensé l'effarement que j'ai ressenti devant Star wars, la trilogie originelle, qui fut une de mes plus pénibles expériences de l'année passée…


Répondre

De Impétueux, le 29 décembre 2014 à 22:53

Je ne fais pas mes compliments aux habitués de ce site et à ses solides contributeurs : à part Vincentp et moi-même, je trouve bien silencieux Arca1943, Verdun, Spontex, DelaNuit, Pianiste et Tamatoa (qui se fait bien trop rare), Droudrou (qui paraissait être revenu)…

À quand vos coups de cœur et vos détestations de 2014 ? Hé ! Ho !


Répondre

De Pianiste , le 29 décembre 2014 à 23:10

Merci à vous Impétueux, de m'avoir cité parmi la liste des contributeurs du forum. Il nous arrive parfois de nous chamailler et je craignais que le fait de parler de mes films vus et revus en 2014 ne me porte trop à évoquer encore une fois Jean Rochefort. Je rédigerai dès que possible un message où je parlerai de mes joies et de mes peines cinématographiques de cette année bientôt terminée. Il est vrai que je regarde plutôt des réalisations assez anciennes, trouvant souvent le cinéma actuel peu intéressant.


Répondre

De spontex, le 29 décembre 2014 à 23:14
Note du film : 6/6

140 films vus en 2014, et quelque séries !

Parmi nos films préférés :

Nous n'avons pas pu aller jusqu'au bout de :

Et les séries : Downton Abbey et Engrenages terminent royalement leurs 5e saisons, Walking Dead un peu moins brillamment (mais on continue à suivre), Fais pas ci, fais pas ça nous amuse toujours, et, parmi les découvertes, Broadchurch et Bates Motel sont exceptionnelles. Il y en a aussi de très mauvaises : nous avons rapidement arrêté : Voyage au fond des mers (1964), Inspecteur Morse (1987), Seul face à la nature (2006) et The Beauty & the Beast (2012)


Répondre

De verdun, le 30 décembre 2014 à 22:06

je me limite pour le moments aux films sortis en 2014 (n'ayant pas mes notes concernant les films patrimoniaux). A ce jour je retiendrais:


Répondre

De vincentp, le 13 décembre 2015 à 19:40


Mes 30 coups de coeur de l'année 2015 (24 d'entre eux notés par mes soins "chefs d'oeuvre"). J'ai été particulièrement ébloui par les trois premiers de la liste (voire les 10 premiers…), vus ou revus au cinéma. "R" signifie "film revu".

Beaucoup d'émotions, comme toujours procurées par des équipes rodés et des cinéastes majeurs, il n'y a pas de secrets ! Coups de feu dans la Sierra est porteur d'une vision que je partage, Vacances romaines est une réussite exceptionnelle, La taverne de l'irlandais un grand John Ford, Bravados un immense western, le final de La grand passage est sublime, etc… Bravo à de Sica pour l'inconnu Mademoiselle vendredi, aussi… Bravo également à Tyrone Power, qui a accumulé les prestations fantastiques… Et toujours des films italiens de la grande époque, que l'on ne se lasse pas de découvrir ou redécouvrir (j'en ai cité 7 dans cette liste). Le veuf est le film qui m'a fait plus rire cette année.

1) Coups de feu dans la Sierra (R)
2) Vacances romaines (R)
3) La Taverne de l'Irlandais
4) Bravados (R)
5) Le Grand passage (R)
6) Le Signe de Zorro
7) Arènes sanglantes
8) Sourires d'une nuit d'été (R)
9) Capitaine de Castille (R)
10) L'Eclipse (R)
11) Gravity
12) Major dundee (R)
13) L'Inassouvie
14) Ambre
15) La peur
16) Mademoiselle Vendredi
17) Esther et le roi
18) Maigret tend un piège
19) Prince Vaillant
20) 14 juillet
21) Hardcore (R)
22) Le Désert rouge (R)
23) Larmes de joie
24) Un Cœur pris au piège
25) Le Veuf
26) Le Livre noir
27) Antarctica
28) Capitaine King
29) Cosmos : Une odyssée à travers l'univers
30) Le Hobbit: La bataille des cinq armées


Répondre

De Impétueux, le 16 décembre 2015 à 10:47

Habituelle et excellente initiative de Vincentp qui nous conduit à nous pencher dans nos mémoires (ou sur nos fiches) pour remettre un peu d'ordre dans douze mois de cinéma.

L'ami Vincentp a une notion très intensive du chef-d’œuvre, lui qui estime en avoir vu 24 au cours de l'an passé… Pour ma part, je ne suis pas certain d'en avoir vu autant en soixante ans de cinéma ; ou à peine davantage… Mais beaucoup de bons ou de remarquables films, évidemment.

Je vais commencer, pourtant, en évoquant mes déceptions, qui sont souvent des confirmations de déceptions, c'est-à-dire des films quelquefois vus (et même plusieurs fois revus) et qui ne passent toujours pas ma rampe !

Au hasard des mois, voici La règle du jeu, pourtant souvent cité comme le meilleur film français de tous les temps, À bout de souffle, le premier Godard, et, dans le désordre, Le fantôme de la liberté, Sueurs froides, Scarface, Annie Hall, Blade runner, Le guépard, Mort à Venise, les liaisons dangereuses, L'ange bleu

Des découvertes, jamais vues au cinéma ou tellement oubliées que je les ai vues d'un oeil neuf et admiratif ? Volga en flammes, Il était une fois en Amérique, L’œil du malin, Rosetta, Le chant de Bernadette, Le grand embouteillage, La révolution française, Une étrange affaire

Et des redécouvertes, ou des confirmations (par ce dernier terme, j'entends films qu'on connaît presque par cœur, mais qu'on voit et revoit sans jamais se lasser, bien au contraire) :

Milady, Garçon, Les tontons flingueurs, Belle de jour, Les rois maudits, Umberto D., Délivrance, Les yeux sans visage, Le voleur de bicyclette, Un singe en hiver, Manèges, La horde sauvage, Les contrebandiers de Moonfleet, Les diaboliques, Dogville. Au sommet Thérèse et Quai des orfèvres

Bonne année, finalement, même si j'ai aussi regardé, par masochisme insurmontable, un paquet de bêtises extraordinaire…


Répondre

De Impétueux, le 27 décembre 2015 à 15:16

Et alors, habituels contributeurs ? La piteuse année 2015 vous contraint-elle au silence ? Où êtes-vous, Verdun, Nadine Mouk, DelaNuit, Commissaire Juve ?

Et Spontex et Arca ? Qu'est-ce que vous fichez ?


Répondre

De Arca1943, le 28 décembre 2015 à 17:42

Rendez-vous en 2016 !


Répondre

De Nadine Mouk, le 28 décembre 2015 à 20:43

Oui ! En 2016 ! Et bonnes fêtes à tous ! La bringue , ça fatigue !






pour continuer à palabrer sur DvdToile, mais plus tard ….


Répondre

De vincentp, le 28 décembre 2015 à 23:31

Ma chère Nadine, une dame de votre rang sert le thé et des petits gâteaux, et tient la paroisse le dimanche. La bibine, la rudesse, c'est pour les complices de Lee Marvin dans Gun fury

Pour ma part, 2016 sera une année studieuse destinée à boucler des rétrospectives Werner Herzog, Kieslowski, Lars von Trier, Wong Kar-Waï, Bergman, films noirs, et quelques-autres auteurs encore.


Répondre

De vincentp, le 25 décembre 2016 à 09:54

Exercice annuel traditionnel : les coups de coeur de l'année (2016). Une grosse année en terme de visionnage pour ma part (par exemple, 36 séances à la cinémathèque en quatre mois, dont 23 rien que pour Satyajit Ray) : Très belle rétro Satyajit Ray avec des copies numériques et restaurées, L'essentiel des films a été vu en dvd. Des découvertes, en petit nombre : les comédies musicales réalisées par Lloyd Bacon, Le lâche, Les sacrifiés

Ci-joint ma liste des 42 films préférés des 12 derniers mois, tous notés par mes soins "chefs d'oeuvre" ; (R) ci-dessous signifie qu'il s'agit d'un film revu.

1- Jeux d'été (Bergman) (R)
2- Les sept samouraïs (Kurosawa) (R)
3- Charulata (Ray) (R)
4- Des jours et des nuits dans la forêt (Ray) (R)
5- Trois filles (Ray) (R)
6- Monika (Bergman) (R)
7- Jeune et innocent (Hitchkock) (R)
8- Le lâche (Ray)
9- Comanche station (Boetticher) (R)
10-Chien enragé (Kurosawa) (R)
11-Le monde d'Apu (Ray) (R)
12-Ecrit sur du vent (Sirk) (R)
13-La nuit (Antonioni) (R)
14-Rashomon (Kurosawa) (R)
15-La dernière caravane (Daves) (R)
16-Vers la joie (Bergman)

Et :
Le héros (Ray)
L'expédition (Ray) (R)
Wing of hope (Herzog)
Quand la ville dort (Huston) (R)
Stanley et Livingstone (King)
Le convoi de la peur (Friedkin) (R)
Le visage (Bergman)
Persona (Bergman) (R)
Prologue (Bacon)
42ème rue (Bacon)
Un homme de fer (King) (R)
Gasherbrum (Herzog)
La flèche et le flambeau (Tourneur)
Les sacrifiés (Ford)
Bonjour (Ozu) (R)
La terrasse (Scola) (R)
Thé et sympathie (Minnelli) (R)
Le mécano de la "Général" (Keaton) (R)
Gueule d'amour (Grémillon)
Les hommes préfèrent les blondes (Hawks) (R)
(Fellini) (R)
Les deux cavaliers (Ford) (R)
L'attente des femmes (Bergman) (R)
Les aventures du capitaine Wyatt (Walsh) (R)
Votez McKay (Ritchie)
La soupe au canard (McCarey) (R)

Inversement une poignée de films pas du tout appréciés : deux de Verneuil, Interstellar, La bande des quatre, Anna et les loups


Répondre

De Impétueux, le 25 décembre 2016 à 14:27

Eh bien pour ma part, pas grand chose, sinon des re-visions de films vus et revus dont je ne crois pas pouvoir jamais me lasser. En premier lieu, La belle équipe, enfin édité en DVD et Quai des orfèvres. Mais aussi, cités dans le désordre des époques, Le trou, Knock, Rosemary's baby, Marie-Octobre, Que viva Mexico, Le sauvage, Maigret tend un piège… Aussi Une longue absence, oubliée depuis quarante-cinq ans et Le silence est d'or que j'ai fini par apprécier.

À noter aussi, sans doute, l'immersion graduelle dans le cinéma de Maurice Pialat ; j'y ai longtemps résisté, comme les personnages de Bernanos tentent de résister à la Grâce. Et je me réjouis d'avance de découvrir Police et Van Gogh, prudemment mis de côté pour 2017.

Seule véritable innovation satisfaisante, Timbuktu, qui n'est pas mal. Et mon emballement justifié pour le premier volet du Voyage à travers le cinéma français, film-passion de Bertrand Tavernier.

À côté de cela, bien des déceptions (Viridiana, Haute pègre, Midnight express). Et des confirmations, malgré mes efforts, qu'il ne faut que rarement forcer sa nature : perte de temps que d'avoir voulu regarder Les vacances de M. Hulot, Identification d'une femme et, naturellement tous les films de ce faiseur d'Hitchcock (à part, peut-être un peu Frenzy), le gros lard le plus surévalué du cinéma de tous les temps.

En fait, je crois que, parvenu à mon âge, j'ai vu à peu près tout ce qui pouvait m'intéresser. J'attends le prochain Belvaux, le prochain Kusturica, le prochain Mikhalkov (s'il en vient !)… et sinon je me contenterai – avec beaucoup de plaisir – de replonger dans mes vieux classiques et dans beaucoup de nanards…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.10 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter