Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Que devient le professeur Civeyrac ?


De Arca1943, le 2 avril 2008 à 05:20

Eh bien pourquoi pas un job de figurant chez Civeyrac, s'il paie les frais de déplacement !


Répondre

De droudrou, le 2 avril 2008 à 00:06

Bin tiens !


Répondre
Soyons français, restons gaulois !


De vincentp, le 14 décembre 2006 à 21:31

Il est temps de tomber les masques, RdT, car nous vous avons démasqué. Ceci dit, vous pouvez bénéficier des cicrconstances atténuantes si vous vous présentez au troquet de Impétueux, en plein coeur de la capitale, avec un livre de Jean de Nihan à la main, en signe de reconnaissance. Impétueux se fera en effet un plaisir de vous y accueillir pour discuter de littérature.


Répondre

De Impétueux, le 14 décembre 2006 à 19:31

Même si je pense que le jeune et pénétrant Vincentp fait preuve en l'espèce d'une rare clairvoyance, je ne peux pas penser du mal de quelqu'un qui cite avec tant d'opportunité le délicieux Marcel Aymé, et cette nouvelle moins connue du recueil Le Passe-muraille dont elle est issue que la pièce de titre…

Ah ! RdeT, pourquoi adulez-vous Godard ! Reniez-le tant qu'il est encore temps et mes bras vous seront ouverts, et j'irai même jusqu'à me procurer le coffret Civeyrac, dont je ne pense aucun mal mais dont je me méfie des tentaculaires sectateurs et caudataires !

Enfin ! comme dit le tendre Marcel, dans cet Uranus, bien mal adapté par le petit Berri, comme il le dit si bien, Nous sommes si riches, si secrets à nous-mêmes, tant de sources bouillonnent en nous et il y a tant de routes, de chemins, d'allées et de sentiers qui s'ouvrent à chaque instant devant nos pas que le fait de s'égarer dans l'un ou l'autre n'a rien qui doive surprendre beaucoup.

Réconcilions nous donc, dans la communion du doux promeneur de Montmartre et, ainsi qu'il l'écrit, dans Les jumeaux du diable:

''Tandis que tangue la felouque,
Portons vite nos sous au book
Et repassons-nous la chibouque''


Répondre
Avis


De Impétueux, le 15 juin 2006 à 16:54

A ce niveau de malentendu, mon âge avancé et l'état de mes ventricules m'obligent à déposer les armes.

Bon Civeyrac et le bonjour chez vous !


Répondre

De Gerstäcker, le 15 juin 2006 à 15:05
Note du film : 6/6

Monsieur,

Vous écrivez en vous adressant à moi :

«Impavide et solennel, vous avez posté 19 messages sur DVDToile ! Tous, absolument tous sur Civeyrac, comme s'il était l'unique flambeau du 7ème art !»

Ce n'est pas parce que vous avez posté 1059 messages alors que je n'en ai mis que 19 que vous êtes en droit de vilipender ainsi l'admiration que j'ai pour Civeyrac.

D'abord il est faux que les 19 messages que j'ai postés sur DVDtoile soient tous consacrés aux films de Civeyrac. Si vous aviez vraiment pris le temps de me lire, vous auriez vu que le 9 janvier 2006 j'ai déposé un message sur le forum de La Cambrure de Edwige Shaki, le 14 juin 2006 j'ai mis un message sur le forum de Guillaume et les sortilèges de Pierre Léon, le 21 novembre 2005 j'ai déposé un message sur le forum du film Les frères Grimm de Terry Gilliam.

Ensuite est ce un crime d'admirer un cinéaste plus que les autres? Je me sens d'autant plus autorisé à m'opposer à vous sur Civeyrac quand vous m'invitez à m'intéresser à Berthomieu ou Montazel. Je préfère dire pourquoi j'aime A Travers la forêt, ou Toutes ces belles promesses que de perdre mon temps à regarder ces navets que sont Scènes de ménage, Paris chante toujours ou La femme nue. Et permettez moi de vous le dire, les comédiens découverts par Civeyrac : Lucia Sanchez, Renaud Becard, Valérie Crunchant et Camille Berthomier sont des acteurs qui ont infiniment plus de talent que ces obscures gloires (oubliées aujourd'hui) que sont Yves Vincent, Gisèle Pascale, Madeleine Lebeau ou Michele Philippe. Civeyrac doit être défendu car c'est un des rares très bon réalisateurs du cinéma français contemporain : un véritable artiste, un poète qui renouvèle le septième art. C'est pour cela que je prends le temps de le dire sur ce forum. Quant à Renoir et Murnau, je crois qu'ils n'ont pas besoin de moi pour faire savoir qu'ils ont du génie. Civeyrac qui s'inscrit dans cette lignée, a quant à lui, besoin qu'on le dise car l'économie des grosses productions américaines pourrait faire qu'on ne fasse pas attention à lui.


Répondre
Avis


De Impétueux, le 6 juin 2006 à 17:52

Je suis assez surpris que la tempête qui avait secoué ce site de façon aussi soudaine qu'inattendue n'ait pas repris à la parution (d'ailleurs annoncée d'assez longue date) de l'intégrale civeyraquienne (ou civeyracoïde, ou civeyracicole).

Tout cela confirme bien l'imposture que nous ressentions : deux ou trois amateurs, empruntant chaque fois des pseudos différents venaient semer le trouble et le tohu-bohu.

Et malgré l'indulgente critique de AlHolg, il n'y a pas grand chose qui m'allèche dans ce qui est décrit ; et puis, s'il faut se payer (à tous les sens du terme !) tous ces DVD !!!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.032 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter