Forum - Jean-Paul Civeyrac : interstices - Avis
Accueil
Forum : Jean-Paul Civeyrac : interstices

Sujet : Avis


De Freddie D., le 6 juin 2006 à 19:55

La description que fait notre ami AlHolg de l'oeuvre du maître me semble influencée par l'oeuvre elle-même : Je n'ai pas compris grand-chose… Les interstices, les mises en lumière… Entre Civeyrac et Besson, n'y a-t-il pas un juste milieu ?


Répondre

De RdT, le 10 juin 2006 à 18:37

Pour ma part cher Freddie D, je trouve au contraire cette description d' Aholg tout à fait alléchante, et j'ai hâte de pouvoir me procurer ce coffret de Civeyrac pour voir l'oeuvre qu'en a tiré Chatonsky.


Répondre

De Gerstäcker, le 10 juin 2006 à 23:16
Note du film : 6/6

«Je suis assez surpris que la tempête qui avait secoué ce site de façon aussi soudaine qu'inattendue n'ait pas repris à la parution (d'ailleurs annoncée d'assez longue date) de l'intégrale civeyraquienne (ou civeyracoïde, ou civeyracicole).»

A ce que je vois, il y a toujours des internautes sur ce site pour vilipender les admirateurs de Jean-Paul Civeyrac. Je trouve un peu «gonflé» de votre part de vouloir attribuer les centaines de messages admiratifs pour Civeyrac que l'on peut trouver sur ce forum comme émanant de trois individus isolés!!! Vos assertions paraissent presque être une sorte de provocation, on a l'impression qu'il suffit qu'on admire quelqu'un, pour qu'aussitôt vous ayez envie de le démolir. Pour ma part je ne peux m'empêcher de réagir à votre propos. Il y a des admirateurs de Civeyrac.Ils existent. Ils sont nombreux. Les réactions sur DVDtoile, en sont le témoignage.. Sachez en outre que ces admirateurs de Civeyrac ont dorénavant un Blog sur lequel ils peuvent s'exprimer dont voici l'adresse

http://80.65.232.160/€blaqout/blog/?p=30

Je le donne parce que vous n'avez cessé de vous insurger sur le fait que des cinéphiles appréciant le travail de Civeyrac puissent s'exprimer sur DVDtoile. Mais il n'empêche que c'est ici que ces spectateurs ont commencé par tchater, pour dire leur admiration du réalisateur de Toutes ces belles promesses et d'A travers la forêt. Et je constate, en ayant lu la critique positive d'AHolg, qu'il existe aussi des habitués de longue date de ce site pour apprécier le talent de ce réalisateur. Je m'en réjouis et j'en profite pour faire un appel à tous ceux qui comme moi avaient dit leurs avis favorables sur Civeyrac sur DVDtoile, à continuer à venir l'y dire. Vous qui appréciez les images de Jean-Paul Civeyrac. Vous qui êtes fans de Camille Berthomier, c'est le moment. Revenez dire ce que vous pensez de ce magnifique coffret DVD. Pour ma part je le dis, c'est le plus bel objet cinéphilique qui soit. Et j'invite tous les internautes de DVDtoile à y jeter un oeil. Pour moi c'est l'événement culturel de l'année.


Répondre

De Impétueux, le 10 juin 2006 à 23:55

Ce genre de réactions est plutôt fait pour conforter mon scepticisme que l'ébranler.

Parce que – entendons-nous bien ! – je ne conteste en rien qu'on puisse apprécier Civeyrac dont je n'ai jamais rien vu et dont l'overdose de messages suspects m'incline à penser que je ne verrai jamais rien (qu'est-ce que je suis borné, hein !).

La question n'est pas d'avoir, ici, des goûts différents de ceux des autres : cela, c'est notre richesse !

Vincentp apprécie le cinéma japonais, qui m'indiffère totalement, RdeT a des pulsions godardiennes qui incitent bon nombre d'entre nous à le charrier – mais à déplorer sa disparition du site (heureusement provisoire, et terminée ! – Arca fait une fixation sur le cinéma italien, PM Jarriq s'attache au cinéma américain, et je suis moi-même friand de nanars français ; et tout cela fait d'excellents amateurs de cinéma, dont les goûts se recoupent, se rejoignent, s'excluent, se superposent…

Mais la tempête civeyracomane qui s'est abattue sur DVDToile il y a quelque temps n'avait rien du sympathique et libre débat que nous connaissons ici : nous sommes nombreux à y avoir vu une démonstration de force, ou, plus exactement une louche, malsaine opération de relations publiques et de communication commerciale.

Ca n'empêche pas certains de trouver du talent à Civeyrac ; mais s'il en a tant que ça, avait-il vraiment besoin de cette indécente idolâtrie ?


Répondre

De Gerstäcker, le 11 juin 2006 à 10:38
Note du film : 6/6

«la tempête civeyracomane qui s'est abattue sur DVDToile il y a quelque temps n'avait rien du sympathique et libre débat que nous connaissons ici : nous sommes nombreux à y avoir vu une démonstration de force, ou, plus exactement une louche, malsaine opération de relations publiques et de communication commerciale.»

Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre!!! S'il y a un cinéaste, qui actuellement en France fait un cinéma non commercial, c'est bien précisément Jean-Paul Civeyrac.

Lisez l'article de LIbération qui vient de paraître sur la Femis. On y insiste sur le fait que Civeyrac est un auteur qui fait du cinéma à l'écart des modes et des grands réseaux de distribution.

Et à partir du moment où ce site permet à des amateurs de cinéma japonais, américains ou Italiens, à des Godardiens, à des amateurs de nanars de s'exprimer. Pourquoi faudrait-il nous empécher de faire de même pour Civeyrac? C'est peut être un des seuls vrais auteurs du cinéma contemporains. Un héritier de la lignée des grands : Dreyer, Murnau, Jean Renoir, Bresson Bergman, Godard, Truffaut. Il mérite tout comme ceux là d'avoir sa place sur ce forum. Et rien ne vous empêche d'entamer à son sujet un «sympatique et libre débat».


Répondre

De Impétueux, le 11 juin 2006 à 10:52

Faites-vous exprès de ne pas comprendre ou êtes-vous si bouffi de suffisance qu'il vous faille relire tous les messages de la polémique développée ici il y a quelques mois ?

Tout le monde a parfaitement le droit de défendre le cinéma qu'il veut, des films les plus austères aux pires bandes commerciales.

Là où nous sommes bon nombre à nous être insurgés, c'est lorsque nous avons vu s'abattre, tel les crickets sur la Mitidja, un flot de contributeurs civeyracolâtres qui – à part un ou deux peut-être – n'ont JAMAIS, absolument jamais apporté leur pierre, leur point de vue, leur opinion à tout le reste du patrimoine cinématographique mondial, pour le célébrer ou le critiquer.

Ce qui nous a fait penser qu'une camarilla d'amateurs passionnés de Civeyrac avait jeté son dévolu sur ce site de libres et variés spectateurs pour engager une opération de promotion.

Y a-t-il eu une telle déferlante sur d'autres sites ? Je n'en sais rien, mais je doute que la cible était les habitués d'Allo-ciné ou des nombreux sites de films d'épouvante…


Répondre

De Gerstäcker, le 14 juin 2006 à 18:10
Note du film : 6/6

«un flot de contributeurs civeyracolâtres qui – à part un ou deux peut-être – n'ont JAMAIS, absolument jamais apporté leur pierre, leur point de vue, leur opinion à tout le reste du patrimoine cinématographique mondial, pour le célébrer ou le critiquer.»

Excusez moi, mais je crois qu'en citant Dreyer, Murnau, Renoir Bergman et d'autres encore, dans mon message précédent, j'ai quand fais mention de gens qui comptent dans la patrimoine cinématographique mondial, ou bien je ne comprends pas ce que vous voulez dire par patrimoine cinématographique. Et puis donner un avis favorable sur un réalisateur exceptionnel (car je considère que c'est le cas de Civeyrac) ce n'est pas faire de la promotion, c'est simplement donner son avis de spectateur. Je ne sais pas pourquoi vous acharnez ainsi sur moi, dès que j'écris un message sur ce forum.


Répondre

De Impétueux, le 14 juin 2006 à 18:47

Une fois de plus, vous faites semblant (?) de ne rien comprendre !

Quel(s) film(s) de Renoir, de Murnau (ou de n'importe qui, d'ailleurs, Berthomieu ou Montazel !) avez-vous célébré ici ? Trouve-t-on, de vous, une idée piquante, un éclairage amical (ou subtil), une manifestation d'enthousiasme, de plaisir (ou de réprobation, si vous voulez) pour qui que ce soit ?

Impavide et solennel, vous avez posté 19 messages sur DVDToile ! Tous, absolument tous sur Civeyrac, comme s'il était l'unique flambeau du 7ème art ! REgardez un peu les messages postés par Arca, Vincentp, PMJarriq, Paul mtl, Lych666, Cormega, David-Hainaut, Verdun et bien d'autres (à dessein, je n'évoque pas les noms sacrés de AlHolg et Dumbledore !) ; voyez la variété des caractères, des tempéraments, des centres d'intérêt, des humeurs…

Et chroniquez-nous un peu quelque chose !!!


Répondre

De Gerstäcker, le 15 juin 2006 à 15:05
Note du film : 6/6

Monsieur,

Vous écrivez en vous adressant à moi :

«Impavide et solennel, vous avez posté 19 messages sur DVDToile ! Tous, absolument tous sur Civeyrac, comme s'il était l'unique flambeau du 7ème art !»

Ce n'est pas parce que vous avez posté 1059 messages alors que je n'en ai mis que 19 que vous êtes en droit de vilipender ainsi l'admiration que j'ai pour Civeyrac.

D'abord il est faux que les 19 messages que j'ai postés sur DVDtoile soient tous consacrés aux films de Civeyrac. Si vous aviez vraiment pris le temps de me lire, vous auriez vu que le 9 janvier 2006 j'ai déposé un message sur le forum de La Cambrure de Edwige Shaki, le 14 juin 2006 j'ai mis un message sur le forum de Guillaume et les sortilèges de Pierre Léon, le 21 novembre 2005 j'ai déposé un message sur le forum du film Les frères Grimm de Terry Gilliam.

Ensuite est ce un crime d'admirer un cinéaste plus que les autres? Je me sens d'autant plus autorisé à m'opposer à vous sur Civeyrac quand vous m'invitez à m'intéresser à Berthomieu ou Montazel. Je préfère dire pourquoi j'aime A Travers la forêt, ou Toutes ces belles promesses que de perdre mon temps à regarder ces navets que sont Scènes de ménage, Paris chante toujours ou La femme nue. Et permettez moi de vous le dire, les comédiens découverts par Civeyrac : Lucia Sanchez, Renaud Becard, Valérie Crunchant et Camille Berthomier sont des acteurs qui ont infiniment plus de talent que ces obscures gloires (oubliées aujourd'hui) que sont Yves Vincent, Gisèle Pascale, Madeleine Lebeau ou Michele Philippe. Civeyrac doit être défendu car c'est un des rares très bon réalisateurs du cinéma français contemporain : un véritable artiste, un poète qui renouvèle le septième art. C'est pour cela que je prends le temps de le dire sur ce forum. Quant à Renoir et Murnau, je crois qu'ils n'ont pas besoin de moi pour faire savoir qu'ils ont du génie. Civeyrac qui s'inscrit dans cette lignée, a quant à lui, besoin qu'on le dise car l'économie des grosses productions américaines pourrait faire qu'on ne fasse pas attention à lui.


Répondre

De Impétueux, le 15 juin 2006 à 16:54

A ce niveau de malentendu, mon âge avancé et l'état de mes ventricules m'obligent à déposer les armes.

Bon Civeyrac et le bonjour chez vous !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.041 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter