AccueilArchives : décembre 2021

Voir les archives de (2002) (2003) (2004) (2005) (2006) (2007) (2008) (2009) (2010) (2011) (2012) (2013) (2014) (2015) (2016) (2017) (2018) (2019) (2020) (2021) (2022)

News

vendredi 10 décembre 2021
Ciné

Mort de Lina Wertmüller (1928 – 2021)

Lina Wertmüller a réalisé sa première comédie à l'italienne en 1965, avec Questa volta parliamo di uomini où l'inénarrable Nino Manfredi tient tous les rôles masculins. Mais c'est au début des années soixante-dix qu'elle décolle vraiment avec un fracassante série de comédies satiriques qui ont révélé le talent histrionique de Giancarlo Giannini et Mariangela Melato : Mimi Métallo blessé dans son honneur (1971), Film d'amour et d'anarchie (1973) qui vaut à Giannini le Prix d'interprétation à Cannes et son plus grand succès, Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été (1974) où une capitaliste (Melato) et un communiste (Giannini) se retrouvent seuls sur une île déserte ! Son film suivant Pasqualino (1975), sombre fresque satirique située dans un camp de prisonniers nazi, lui vaut une nomination pour l'Oscar du meilleur film étranger. Elle recevra finalement une statuette à Los Angeles en 2019 pour l'ensemble de son œuvre.

Agressive, controversée, elle s'est consacrée à confronter la lutte des classes et la guerre des sexes, en n'oubliant pas la mafia, les mœurs siciliennes, napolitaines et italiennes en général, qui se font joyeusement étriller. Elle dévia rarement de ce sacerdoce satirique, sauf pour le drame antimafia Camorra (1986) et une comédie tendre où elle rentre ses griffes, Ciao professore, aussi inattendue que réussie. En 1968, elle a même réalisé un western, Belle Starr.. que je n'ai pas vu. En 1978, elle avait aussi fait tourner Sophia Loren et Marcello Mastroianni dans l'excellente comédie D'amour et de sang.

Lina Wertmüller était à sa façon une des légendes de Cinecittà ; et avec son départ, il n'en reste plus guère parmi nous.

Arca 1943

Donnez votre avis

News

jeudi 23 décembre 2021
Ciné

Les 15 meilleurs films de … Henry King

Henry King est un cinéaste talentueux pour qui le cinéma vise à distraire le public mais aussi à lui présenter l'univers, ses ressorts apparents ou masqués. La moitié de ses trente derniers films sont des chefs d'œuvre, à redécouvrir aujourd'hui en blu-ray (quand cela est possible). Classer ses 15 meilleurs films par ordre de qualité comme ci-dessous relève donc d'une forte subjectivité.

1- Bravados (1958). Gregory Peck et Tyrone Power sont les acteurs de prédilection de Henry King. Le premier cité est dans Bravados l'acteur d'une vengeance problématique. Le cadre du western, un film sombre, une forme superbe (plans, couleurs). Musique et aspects sonores de référence.

2- Un homme de fer (1949). Peck (sobre), un noir et blanc pour le film le plus consensuel de KIng. Réflexion sur le devoir d'un officier qui envoie à la mort des aviateurs de citadelles volantes. Emotion maitrisée de main de maitre.

3-Capitaine de Castille (1947) : le choc des civilisations, conflit de rationalités, passions. Des images magnifiques tournées en décors extérieurs. Un des grands rôles de Tyrone Power.

4- Le soleil se lève aussi (1957), adapté de Hemingway. Dès les premiers instants du film, on comprend que l'on affaire à un film d'auteur visant à expliquer le monde. Des séquences inoubliables tournées à Paris, en particulier. Musique omniprésente, les sons orientent le spectateur.

5-Le chant de Bernadette (1943). Le mystère de Bernadette Soubirou expliqué pas à pas. Souffrances et visions du personnage principal filmées de façon sobre et émouvante.

6-La colline de l'adieu (1955). Somptueux mélodrame, un des étalons référence en la matière.

7- David et Bethsabée (1951). Religion, pouvoir, passions. Aspect peut-être un peu difficile pour certains spectateurs, le fond est rude.


8-Le cygne noir (1942). Film de pirate, vaste thématique, technicolor flamboyant.

9-Les neiges du Kilimandjaro (1952), autre adaptation de Hemingway.

10- Le brigand bien-aimé (1939). La vie romancée de Jesse James, présenté comme un brave homme victime du destin.

11- Stanley et Livingstone (1939), un classique du film d'aventures mais qui semble un peu oublié aujourd'hui.

12- La cible humaine (1950), western pacifiste, dénonçant la loi des armes.

13- Capitaine King (1953), film d'aventure censé être tourné en Inde, mais les décors ressemblent plus à ceux de la Californie.

14- Tendre est la nuit (1962) et Un matin comme les autres (1959) adaptations de l'oeuvre littéraire de Francis Scott Fitzgerald et Sheilah Graham, deux mélodrames accomplis.


vincentp

Donnez votre avis

News

mercredi 29 décembre 2021
DVD

Coffret Grands Classiques (20 Films) Édition Prestige

Sidonis-Calysta vient d'éditer ce superbe coffret de 20 westerns, à 600 exemplaires pour l'édition blu-ray, à 1400 exemplaires pour l'édition dvd. Des affiches de ces vingt films, commentées au verso par Patrick Brion. Le coffret contient des chefs d'oeuvre du genre comme Comanche Station, Bronco Apache, La vallée de la peur ou L'homme de la plaine mais aussi des westerns moins connus mais de très bonne qualité comme Le cavalier de la mort, La femme qui faillit être lynchée et Dix hommes à abattre. Les masters haute définition apportent un plus évident ; ce coffret de vingt Blu-rays (dont le prix est fixé à 200 euros) fera tout particulièrement le bonheur des amateurs de westerns. vincentp

Donnez votre avis

Voir les archives de (2002) (2003) (2004) (2005) (2006) (2007) (2008) (2009) (2010) (2011) (2012) (2013) (2014) (2015) (2016) (2017) (2018) (2019) (2020) (2021) (2022)

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.018 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter