Forum - La Chevauchée de la vengeance - Avis
Accueil
Forum : La Chevauchée de la vengeance

Sujet : Avis


De P.M.Jarriq, le 15 avril 2004 à 16:35
Note du film : 6/6

Bref, concis, efficace à 100%, c'est le chef-d'oeuvre de Boetticher et un des westerns les mieux cadrés (Scope, bien sûr) de l'Histoire du genre. James Coburn débute en vagabond sympathique et Van Cleef joue un méchant intelligent. C'est curieusement le seul acteur (Randolph Scott compris) à bénéficier d'un gros-plan dans le film. Après avoir vu la plupart des westerns de Anthony Mann, on aimerait bien voir le grand Budd ressortir de l'ombre.


Répondre

De vincentp, le 11 février 2005 à 21:21
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Il s'agit là d'un chef d'oeuvre oublié du western (heureusement ressorti grâce aux cinémas actions).

Une caméra placée là ou il faut, un scénario remarquablement sobre et efficace, et un casting judicieux

(Scott, Van Cleef, Coburn…).

Une leçon de cinéma !

La fin du film est d'une puissance impressionnante.

Un des deux chef d'oeuvres de Boetticher (avec Comanche station, bâti selon le même modèle).

A ressortir en urgence en DVD (avec 7 hommes à abattre, par la même occasion).

Nb : j'ai cru comprendre que le film a été tourné en 15 jours. Ceci laisse rêveur.

A visiblement influencé la bande dessinée Blueberry.


Répondre

De Freddie D., le 30 juillet 2005 à 12:51
Note du film : 6/6

Immense film méconnu, aux paysages sublimes, au scénario simplissime et efficace à 100%. Ressortez-le des oubliettes, please !!!


Répondre

De cormega, le 25 septembre 2005 à 09:26

Je me joints à vos votes, Boetticher est un réalisateur dont je ne parviens pas à découvrir

ses films tant ils sont introuvables (Dvd, télé).


Répondre

De PM Jarriq, le 25 septembre 2005 à 10:56
Note du film : 6/6


Répondre

De vincentp, le 25 septembre 2005 à 12:14
Note du film : Chef-d'Oeuvre

La cinémathèque française a judicieusement programmé une intégrale Boetticher l'année dernière.

Certains de ses films (dont plusieurs de ses westerns) étaient alors, semble-t-il, inédits de diffusion jusqu'alors en France.

On a donc pu voir avec plaisir "the tall T ", avec Randolph Scott et Richard Boone, excellent, sur un scénario de Burt Kennedy (7 hommes à abattre, Comanche Station, la chevauchée de la vengeance) ; "Buchanan rides alone" (l'aventurier du Texas) toujours avec R Scott, peut-être un ton en dessous malgré des dialogues incisifs ; "Decision at Sundown" toujours avec Scott.

A mon grand regret, je n'ai pas vu voir "7 hommes à abattre", diffusé par "autorisation spéciale" : il y avait ce jour-là deux à trois fois plus de spectateurs que de places dans la salle, le film n'ayant pas été diffusé, semble-t-il, en France depuis plus de trente ans (l'occasion de voir que le public des westerns est varié, car on retrouvaît battant le trottoir – pour la bonne cause -un certain nombre de dames agées). La diffusion de ce film est (ultra) limitée, les ayant-droits en empêchant semble-t-il sa diffusion.


Répondre

De Arca1943, le 25 septembre 2005 à 13:57

Moi, je trouve qu'il a bien raison de s'énerver. À quand le thriller à haute tension sur un cinéphile serial killer (Michael C. Hall) qui tue les ayant-droit pour s'emparer des bobines? À la fin, le courageux inspecteur (Bruce Willis) chargé de lui mettre la main au collet change d'avis : «J'ai tout visionné. Tu avais raison, ce sont d'excellents films. Ces gens ne méritaient pas de vivre. Pars, tu es libre.» L'assassin cinéphile s'en va dans le soleil couchant.


Répondre

De PM Jarriq, le 25 septembre 2005 à 17:29
Note du film : 6/6

Et se met en ménage avec Bruce Willis ?


Répondre

De Arca1943, le 26 septembre 2005 à 01:02

C'est une idée… mais gardons-la pour le sequel.


Répondre

De vincentp, le 2 octobre 2005 à 20:00
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Le livre de Charles Tatum, 'Ride Lonesome de Budd Boetticher' (Editions Yellow Now, 1989) nous apporte un grand nombre d'informations sur ce film (qualifié par Tatum d'"aboutissement épuré du grand western classique"), et aussi sur la carrière de son auteur.

On y apprend notamment par le biais de propos retranscris de Boetticher que ce film a été tourné en douze jours seulement, que l'arbre de la séquence finale n'a aucune connotation christique, et que le metteur en scène n'abuse pas des mouvements de grue car ceux-ci donnent le tournis au spectateur…

Tatum relate également des propos intéressants de H Bazin concernant Boetticher (Bazin, éminent critique des années 60, fut un des premiers en France à reconnaître l'intérêt du travail de Boetticher). Selon Bazin, les westerns de Boetticher ne comportent "rien que des personnages ultra-conventionnels dans des emplois archi-connus  ; leur richesse vient du fait qu'ils reposent sur "une mise en scène extrêmement ingénieuse et surtout une invention constante quant aux détails capables de renouveler l'intérêt des situations".

L'analyse de ce film par Tatum met en évidence la dimension de "dépassement" de Boetticher par rapport aux régles et codes qui régissent l'essentiel de la production de western de l'époque. Ainsi Tatum constate que le film porte sur "l'accomplissement d'une vengeance, sujet réprouvé par les thèmes libéraux" (NDLR : thèmes libéraux que l'on retrouve par exemple dans 'l'étrange incident' de W Welmann, 'la flèche brisée' de D Daves, …), "ce désir de vengeance n'a pas de dimension morale" (NDLR : comme par exemple dans 'l'homme de la plaine', A Mann), "le paysage est non le catalogue idéalisant d'un espace à conquérir" (NDLR : ex, le convoi des braves, J Ford, 'les grands espaces', W Wyler, …) "mais le simple décor d'une dérive théatralisée".

Tatum conclut en indiquant que "le glissement de l'archétype à l'abstraction annonce le dépassement définitif du western par Monte Hellman".

Ce livre, fort bien fait, et qui comporte de nombreuses photographies extraites du film, ne s'intéresse que peu au style de Boetticher indiquant toutefois que "la distribution de l'espace évolue en fonction de la structuration du groupe". Une analyse attentive de certains plans de 'Ride Lonesome' pourrait montrer -notamment- une filiation évidente de ce film avec des films plus anciens ('la ville abandonnée' de Wellman en particulier) : grand-angles de cavaliers dans le désert, austérité des décors…

  

Répondre

De spontex, le 11 mai 2006 à 22:12

Je vote aussi !


Répondre

De westerner, le 13 décembre 2006 à 16:55

Juste pour l'anecdote, le fameux ayant droits n'est autre que le John Wayne Estate, car le film était une production John Wayne-Robert Fellows. Le même ayant droit a rendu longtemps invisibles toutes ses productions (dont ECRIT DANS LE CIEL et AVENTURES DANS LE GRAND NORD avec Wayne lui-même, heureusement sortis depuis en DVD Zone 1.


Répondre

De PM Jarriq, le 28 décembre 2007 à 20:43
Note du film : 6/6

Juste un petit rappel… On a fini par voir Seven men from now, mais plusieurs Boetticher manquent encore à l\'appel. Dont ce magnifique Ride lonesome, et ce malgré une réputation qui n\'a fait que grandir avec les années.

Si le Père Noël traîne encore dans le coin…


Répondre

De vincentp, le 7 janvier 2008 à 23:28
Note du film : Chef-d'Oeuvre

PM Jarriq a raison : il faut absolument éditer en dvd ce western indispensable, et très moderne.


Répondre

De tikal, le 31 août 2008 à 12:39
Note du film : 6/6

Vous citez tous les acteurs sauf James Best.Il merite d'etre citer,car a mon avis il porte une bonne partie du film sur ses epaules.Il a une grande presence a l'ecran et beaucoup de charisme. En esperant que la sortie en dvd ne tarde pas trop.


Répondre

De vincentp, le 31 août 2008 à 14:49
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Le casting et la direction d'acteurs sont effectivement impeccables, y compris dans les seconds rôles.


Répondre

De PM Jarriq, le 1er décembre 2008 à 18:42
Note du film : 6/6


Répondre

De vincentp, le 1er décembre 2008 à 19:45
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Ride lonesome n'a pas la réputation de Sept hommes à abattre, mais son intérêt n'est pas moindre, au contraire. Comme le souligne Pm Jarriq, le casting est excellent, les prises de vue sont de toute beauté, et nombre de scènes sont mémorables -comme par exemple le final-. Et il y a le style de l'auteur, consistant à épurer le sujet, le style, de tout ce qui n'est pas indispensable, pour donner un poids maximal aux images.

Autant de bonnes raisons pour découvrir ce western. Mais le dvd est prévu pour quand ?


Répondre

De PM Jarriq, le 1er décembre 2008 à 19:49
Note du film : 6/6

Le zone 1 vient de sortir, dans un coffret regroupant les 5 meilleurs westerns de Mr. Budd. Et les suppléments sont présentés par deux jeunots enthousiastes, un certain Clint Eastwood, et Martin Scorsese.

Dans le genre totalement indispensable, on a rarement fait mieux.


Répondre

De jjeallain, le 27 décembre 2008 à 13:58
Note du film : 6/6

Ce coffret de 5 films rares est une merveille: Un must. Vo sous titrée et remasterisation de haute qualité (image et son). Les années passent et deux cinéastes presque oubliés, Tourneur et Boetticher apparaissent aujourd'hui comme essentiels.


Répondre

De palabralas, le 13 mars 2009 à 20:43

Bonjour, quelqu'un possède une copie du film que je puisse visionner, je dois travailler dessus dans le cadre de mes études et pour la préparation de son diffusion en ciné-club l'année prochaine, mais il est introuvable en cinémathèques et médiathèques et le coffret me revient vraiment cher.

Merci d'avance à tous.


Répondre

De vincentp, le 14 décembre 2011 à 23:56
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Revu ce soir. 72 minutes, une poignée d'acteurs, un budget ridicule, des dialogues minimalistes… Le résultat est étonnant. Comme le fait remarquer PMJarriq, la photographie est de très grande qualité (intégration des personnages au sein du décor naturel, et aussi intégration du spectateur au sein de l'intrigue). Un chef d'oeuvre de concision et d'efficacité (y-a-t-il eu plus belle performance en la matière ? Je ne crois pas). Ride lonesome met à nu ce qui est constitutif du cinéma : des personnages dotés d'une psychologie, en interaction, une intrigue de base, et des idées autour de ceci, le tout porté par des types de plan et une bande sonore. Une idée de génie de réalisation parmi d'autres : le premier gros plan sur Lee van Cleef, qui agit comme un coup de poing. A voir absolument (par exemple via le coffret Randolph Scott qui contient aussi Comanche station (autre chef d'oeuvre du même genre), et l'excellent Decision at Sundown).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter