Forum - Dix petits nègres - Un ratage voire une arnaque !!
Accueil
Forum : Dix petits nègres

Sujet : Un ratage voire une arnaque !!


De verdun, le 30 août 2008 à 23:21
Note du film : 1/6

"Une adaptation de l'oeuvre d' Agatha Christie portée par un beau casting et transposée dans les années 70 ? Je vais me régaler", me disais-je avant de découvrir cette adaptation. Eh bien j'ai dû vite déchanter car ce film réalisé en 1974 par Peter Collinson constitue sans doute l'une de mes plus grosse déceptions de cinéphile.

Sur le plan esthétique, le début est prometteur. Les scénaristes ont transposé l'intrigue dans un palace iranien isolé au milieu du désert. Mais cette trouvaille n'empêche pas le film d'être une catastrophe visuelle totale. J'ai rarement vu une photo aussi laide. La réalisation est pachydermique: plongées, contre-plongées, des plans d'ensemble qui durent une éternité et tentent de cadrer l'ensemble des protagonistes.. La mise en scène se signale par son incapacité totale à susciter le suspense durant 98 minutes: un comble pour du Agatha Christie, quand bien même les adaptations de la romancière à l'écran sont le plus souvent d'un académisme prononcé, hormis Témoin à charge bien évidemment.

Cet effarant manque de conviction rejaillit sur l'interprétation. Le producteur Harry Alan Towers a réuni une belle distribution, sur le modèle du Crime de l'Orient-Express de Sidney Lumet. Mais force est de constater que les performances manquent de relief: hormis l'ambiguité manifestée par Oliver Reed et Herbert Lom, rien à se mettre sous la dent. Charles Aznavour pousse la chansonnette et casse sa pipe; les ex- méchants de James Bond Adolfo Celi et Gert Froebe sont caricaturaux à l'extrême; Elke Sommer est très belle mais terne; Richard Attenborough était autrement plus sulfureux dans L'étrangleur de Rillington place et Stéphane Audran est bien plus troublante chez Chabrol !! L'interprétation d'ensemble suscite le rire: en effet, les personnages n'éprouvent jamais la moindre émotion alors qu'ils se font massacrer les uns après les autres. En outre le film, est quasiment toujours montré en vf que ce soit à la télé ou en dvd, ce qui n'arrange pas le jugement que l'on peut avoir sur l'interprétation et nous prive en outre de la voix de Orson Welles qui accuse les invités du Palace dans la vo.

"L'intrigue élaborée par la romancière sauve le film", me direz-vous. Eh bien, non car la pauvre est constamment trahie.. Les meurtres sont moins spectaculaires que dans le roman et surtout le nihilisme du roman fait place à un happy end démagogique et invraisemblable. Dans l'histoire, la comptine originale revient sans cesse jusqu'à devenir obsédante… Ici il en est question au début et puis plus rien..

En somme, voici un film indigeste à déconseiller, malgré un climat intéressant à tous ceux qui aiment le mystère et les polars. Et pourtant, cette oeuvre m'a intéressé un minimum quand même…

Parfois on est davantage fasciné par les navets que par les chefs-d'oeuvre !!



Répondre

De fastivon, le 31 août 2008 à 11:04
Note du film : 0/6

Sur DVD, le titre a été rebaptisé "Dix petits Indiens"… Cette adaptation ciné poussive ne rend pas justice à la plume remarquable, une fois encore, de la célèbre romancière.

Mort sur le Nil, Meurtre au soleil, Le crime de l'Orient-Express… sont, en revanche, de magnifiques surprises à l'écran.


Répondre

De silverfox, le 31 août 2008 à 11:16

Je ne peux me permettre de porter jugement sur cette version des dix petits nègres. Mais je me souviens de l'adaptation, certes à la réalisation très classique, de René Clair (ultime film américain du cinéaste lors de son exil "volontaire"), transposée sur une île, avec Barry Fitzgerald et Walter Huston dont l'atmosphère sombre et l'interprétation solide m'avaient laissé de bons souvenirs.


Répondre

De fastivon, le 31 août 2008 à 11:59
Note du film : 0/6

Ainsi c'était la version 1974/couleur que j'avais louée en VHS dans le temps ; le titre était bien "Dix petits nègres" (et n'avait pas changé sur DVD qui n'est pas encore sorti)…

En voyant la jaquette DVD "Dix petits Indiens" (encore jamais vu, apparemment en noir et blanc à en juger par la colorisation de l'affiche), sans plus accorder d'attention (vu le souvenir laissé), j'avais alors pensé à tort qu'il s'agissait du même film (dont on a modifié le titre afin d'éviter de choquer)…


Répondre

De Arca1943, le 31 août 2008 à 14:11
Note du film : 1/6

« …et surtout le nihilisme du roman fait place à un happy end… »

Bien d'accord avec le jugement de Verdun sur ce film du toujours décevant Peter Collinson, réalisateur qui chemin faisant a trahi toutes les promesses tenues dans son premier suspense The Penthouse. Fervent d'Agatha Christie dès l'âge tendre, j'étais fort marri qu'on ait boulangé ainsi l'intrigue – un peu artificielle tout de même, mais quoi, c'est du whodunit ! – de son célèbre roman.

En outre, j'ai toujours été l'ennemi juré du happy end (on est collectionneur de comédie à l'italienne ou on ne l'est pas). Mais cela étant, il va falloir que quelqu'un m'explique cette mode européenne de voir du « nihilisme » un peu partout, et très souvent là où il n'y en a pas. Le nihilisme est une doctrine heureusement plutôt rare, et elle a beau avoir été à la mode dans certains cercles des années 30 – époque où fut écrit le livre – il me semble exagéré, pour ne pas dire folichon de prétendre en découvrir même dans une intrigue de la brave Agatha Christie, intrigue va qui va tout simplement au bout de sa logique sans deus ex machina. Ou alors Boileau-Narcejac aussi sont des « nihilistes », et Patricia Highsmith, et combien d'autres… !


Répondre

De gilou40, le 16 mars 2011 à 18:24
Note du film : 2/6

Je n'ai aucun mal à rejoindre la cohorte de mes p'tits camarades qui vilipendent cette "chose" vu hier au soir ! Comment peut on reunir une telle distribution ( mâtez le générique ! ) dans des décors aussi somptueux et réaliser une telle Cata ? J'ai cru pendant un grand moment que c'était Mimie Mathy qui était aux manettes et qui réalisait caméra sur l'épaule, façon Lelouch ! Vous devinez le genre d'images que celà peut nous donner. Du grand n'importe quoi avec pourtant un excellent scénario d'Agatha Christie très largement mieux rendu dans le très bon Dix petits indiens réalisé par George Pollock et avec surtout l' inquiétant Wilfrid Hyde-White. Et inquiétant, cet acteur majeur ne l'a pas été que là…

Mais ces Dix petits nègres là franchissent allègrement la barrière du ridicule ! Les critiques les plus importantes ont été développées par les camarades, je ne reviendrai pas dessus. Juste ajouter que pour le côté risible, la palme revient à l'immense Richard Attenborough qui meurt façon George W. Bush avalant un bretzel ! Je jure que j'ai ri aux larmes ! Je me demande si les acteurs sont allés voir les rushs le soir après le tournage .. Il y avait matière à procès pour beaucoup d'entre eux ! Une horreur .

Mais c'est un sentiment de colère qui domine, après un éclat de rire bien jaune, devant un tel gâchis ! La pauvre Agatha Christie a du se retourner dans sa tombe et le grand Hitchcock a surement rigoler en voyant ce qu'il aurait pu faire avec de tels acteurs ! Peter Collinson (d'ou sort'il celui là ?) devrait savoir que le ciel est plein de critiques très talentueux. Il frôle la diffamation ! Ou alors il a fait faire le film par Max Pécas en sous-main.

Je me console en me disant que le dvd

est offert dans un petit coffret avec le Récital 2000 d'Aznavour, dont on se demande ce qu'il fout dans ce film, vu qu'il ne relève en rien le niveau avec sa veste bariolée années 70 et son jeu pourri.
Et le tout pour …trois euros. Encore une chance !


Répondre

De Arca1943, le 16 mars 2011 à 19:07
Note du film : 1/6

« Peter Collinson (d'ou sort'il celui là ?) »

Bonne question. En fait, Peter Collinson avait bien démarré en 1967 avec un suspense ambitieux, The Penthouse, dont le succès l'avait amené à la tête du divertissant L'or se barre.

Et ensuite, il n'a fait que dégringoler, au point qu'on en est venu à se demander comment il aviat pu réussir quelque chose !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.022 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter