Forum - La Métamorphose des cloportes - Un film étalon
Accueil
Forum : La Métamorphose des cloportes

Sujet : Un film étalon


De Arca1943, le 15 janvier 2005 à 23:25

J'ai appris l'existence de ce film avec Lino Ventura tout récemment, dans un bar ! J'ai aussitôt prévenu l'équipe de dvdtoile.com, vous pensez bien, laquelle a tout lâché pour créer sa fiche. Alors comme ça, il y a aussi Charles Aznavour dedans et c'est un film de Pierre Granier-Deferre? Eh bien, eh bien… On ne peut jamais savoir à l'avance mais… je vote ! Pour vérifier si un film est bon, il faut bien mettre la main dessus d'abord, pas vrai?


Répondre

De verdun, le 16 février 2005 à 00:33
Note du film : 5/6

Un film que j'ai trouvé savoureux quand je l'ai vu il y a trois ou quatre ans grâce à:

Pour autant le film a sans doute beaucoup moins bien vieilli que les immortels Les tontons flingueurs..


Répondre

De 44june6, le 17 février 2005 à 11:31
Note du film : 6/6

Bonjour à toutes et à tous.. les cinéphiles !

Et puisque nous sommes invités à donner un avis.. En ce qui concerne "La Métamorphose des Cloportes", ce film est dans son genre ce qu'il y a de plus noir, sorte de film étalon champion dans sa catégorie, cela dit en toute humilité, et ce malgré le grand nombre de films cultes "concurrents", tels que, entre autre, "les tontons flingeurs", "Les barbouzes", "les pissenlits par la racine", "le cave se rebiffe".. etc.

Le casting, génial, sans Mireille Darc… et les autres.. – quels autres.. ?

vas-y démarre ! – offre une combinaison d'acteurs exceptionnelle et des dialogues savoureux servis par des "pointures" déguisés en "fourbes" individualistes.

Ce film est remarquablement noir, cynique. J'adore. Merci aux Alphonses !

Reste à trouver l'être génial qui saura mettre sous presse le DVD de ce film qui mérite autant, voire davantage, d'éloges que les films précités. Qu'il organise un emprunt, une tombola… ou une souscription tout simplement.

Et puis quand on aime on ne compte pas.;. alors à 100 euro le DVD.. j'achète! Ma dernières copie VHS est "morte". Il ne me reste que des bribes d'images, le souvenir des dialogues et le CD de la BO. Voilà. Au travail !


Répondre

De MK, le 13 mai 2005 à 14:12

La Métamorphose des cloportes

Il faut absolument que ce film soit réédité ! Si on en juge par la qualité du livre d'Alphonse Boudard (un chef d'oeuvre de langue verte) il serait criminel de laisser sombrer dans l'oubli un film qui doit sans doute valoir le détour… Je dis sans doute car je n'ai pas vu le film et cherche partout un moyen d'en avoir une copie… Merci aux amateurs qui l'auraient sur VHS de me faire signe !

MK at NETOPOLE point COM


Répondre

De Nicolas, le 28 août 2005 à 11:14
Note du film : 5/6

Film classique avec, comme la majorité des films de cette période, un grand nombre de vedettes.

A rééditer en urgence.


Répondre

De Laurent S, le 16 septembre 2005 à 11:50

Excellent, et même plus. A éditer d'urgence, au même titre que DU RIFIFI CHEZ LES HOMMES de Jules Dassin ou CLASSE TOUS RISQUES de Claude Sautet. Mais la "métamorphose" c'est spécial. Un exemple de dialogue, pour piquer la curiosité de ceux qui rêvent de voir ce film : AZNAVOUR à une pute "écoutez mademoiselle, nous n'avons pas interrompu vos activités pour vous écouter philosopher sur l'existence, aussi brillantes que soient vos idées. Mon camarade vous demande où est rouquemoute, vous le lui dites, ou j'te commence à coup d' lattes et j'te finis au rasoir…


Répondre

De frontine, le 26 octobre 2005 à 14:44
Note du film : 6/6

Oui cette merveille du cinéma français comme on en fait plus,doit être diffusée en DVD sinon c'est à désespérer des éditeurs DVD ! Ce film est passé sur une chaine TV française dans les années 80-90 et j'en possède une copie sur K7video chrome bien conservée.

Depuis cette époque, c'est le néant pour cette métamorphose mal nommée ! Ce film est dans son genre et à mon avis, un des plus savoureux "à déguster".


Répondre

De xerxes, le 18 novembre 2005 à 23:25
Note du film : 6/6

Ce film est un petit chef-d'oeuvre, il faut vite le rééditer messieurs les éditeurs !


Répondre

De ivan, le 8 mars 2006 à 18:52
Note du film : 6/6

on peut esperer que ce film cultissime sorte dans une des deux collections lino ventura que l'on trouve en ce moment dans les kiosques.


Répondre

De Arca1943, le 9 mars 2006 à 02:28

Dites, dans ces films de Lino Ventura qu'on trouve en kiosque, il n'y aurait pas La fille dans la vitrine et Cadavres exquis, des fois?


Répondre

De nicolas, le 25 mai 2006 à 16:01
Note du film : 5/6

En espérant que La métamorphose des cloportes fera partie d'une des 2 collection "Ventura" en kiosque.

A rééditer pour le même acteur :

  • le Rapace
  • les Aventuriers

Répondre

De Ramutcho, le 4 septembre 2006 à 14:26
Note du film : 6/6

Très bon film. Je ne comprend pas ne pas avoir (ré)édité ce film culte du cinéma classic Français. J'espère qu'il sortira bientôt car il est de la même veine que les Tontons Flingueurs.

Ramutcho


Répondre

De shenandoa, le 26 octobre 2006 à 22:34
Note du film : 6/6

Un grand film à sortir en DVD, viiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!!


Répondre

De Arca1943, le 20 mai 2007 à 05:13

C'est vrai que c'est curieux, cette absence, avec tous les films de Lino Ventura qui sont réédités.


Répondre

De cineberry, le 6 octobre 2010 à 19:27

Apparemment, les éditeurs se sont réveillés et on nous annonce le DVD de "La métamorphose des cloportes" pour le mercredi 3 novembre prochain. Pas plus de détails pour le moment concernant les bonus, mais à 15 €, souhaitons que la copie soit de bonne qualité…


Répondre

De festif, le 11 octobre 2010 à 10:51

La Métamorphose des Cloportes arrive en DVD le 8/11/2010 …….. pas à 100 € mais en collector à 15 €


Répondre

De cineberry, le 24 octobre 2010 à 09:39

Les amateurs de Lino Ventura (dont je fais partie) sont gâtés cette année. En effet ce sont pas moins de 3 DVD auront rejoint les bacs en 2010 :

  • La cage, de Pierre Granier-Deferre chez StudioCanal (27 avril)
  • L'arme à gauche, de Claude Sautet chez SNC Editions (6 octobre)
  • La métamorphose des cloportes, de Pierre Granier-Deferre chez Opening (3 novembre)

J'avais gravé La métamorphose des cloportes en dvd lors d'un passage sur France 3 mais l'édition qui s'annonce me met l'eau à la bouche côté bonus :

  • Les archives INA avec les interviews de Lino Ventura, Michel Audiard, Pierre Granier-Deferre, Maurice Biraud…
  • "Quand Granier-Deferre rencontre Audiard" par Norbert Multeau, journaliste
  • "Granier-Deferre et l'adaptation de romans" par Jean-François Doisne, journaliste

Vivement le 3 novembre…


Répondre

De Gilou40, le 9 novembre 2010 à 19:04
Note du film : 5/6

Il est là !

Bonus :

La joyeuse équipe des cloportes : Interviews de Ventura, Biraud, Audiard
Pierre Granier-Deferre et l'adaptation : Interview de Denys Granier-Deferre. (13')
Granier-Deferre et Audiard : Interview de Philippe Durant, biographe de Audiard.
Making-off du film

(14,90 euros)


Répondre

De Impétueux, le 26 novembre 2013 à 19:39
Note du film : 4/6

Pour un coup d'essai, c'était un coup de maître et Pierre Granier-Deferre dont c'était quasiment l'entrée dans le cinéma (si l'on excepte son premier long-métrage, Le Petit garçon de l'ascenseur) réussissait un de ces films dont, presque cinquante ans après, on se souvient goulûment alors que, sortant dans des salles assez secondaires, ils n'étaient pas forcément promis aux feux éternels de la rampe.

Il est vrai que le réalisateur était richement aidé par un titre formidable (qui dira un jour le charme de ces titres euphoniques et rythmés, comme Razzia sur la chnouf ou Les femmes s'en balancent ?), par un climat général propice et par une réunion de fées autour de son berceau.

Les fées ? Peut-être guère vaporeuses, mais plutôt solidement charpentées : Alphonse Boudard à l'écriture initiale, Albert Simonin à l'adaptation, Michel Audiard aux dialogues. Et une couche de coryphées idéale : Lino Ventura en premier chef de chœur, Pierre Brasseur, Maurice Biraud, Georges Géret, Charles Aznavour en étoiles de seconde magnitude.

Et les sylphides, donc ! Françoise Rosay (dont le rôle confine drôlement à celui qu'elle tiendra dans Le cave se rebiffe – autre titre admirable ! -) et la charmante Irina Demick, qui emportera la mise, et dont on regrette qu'elle ne se soit pas plus manifestée dans le cinéma (elle est également excellente dans Le clan des Siciliens).

Donc, voilà un parfait film de samedi soir, plein de roublardise et de talent, constellé de ces pépites qui faisaient qu'on ne pouvait jamais demeurer indifférent à un film dialogué par Michel Audiard. Ainsi cet avertissement tout de grâce mutine lancé par Edmond (Aznavour) à la prostituée Léone (Annie Fratellini) qui a quelques réticences à se mettre à table et à donner quelques renseignements indispensables : J'te commence à coup de lattes et j'te finis au rasoir. C'était naturellement une époque où Mme Najat Vallaud-Belkacem, qui vient de présenter à la presse éblouie le soixantième plan de lutte contre la violence faite aux femmes n'avait pas été conçue par ses heureux géniteurs…

Et puis c'est filmé avec pas mal d'idées qui ne faisaient pas forcément florès dans le cinéma de genre de l'époque : la constance de la voix off, qui donne de la substance à l'intrigue et l'idée très réussie de marquer l'avancement des années (celles qu'Alphone – Ventura – passe en taule) par des extraits des Actualités Fox-Moviétone, précédés par le générique dont la locomotive fonçant vers le spectateur, les moteurs d'avion grondant, les belles gymnastes sautant d'une jambe sur l'autre, a enchanté nos jeunes années… Granier-Deferre est un réalisateur assez atypique qui, de La Horse à Noyade interdite a représenté une solide tradition du cinéma français, avec des films sans génie mais souvent diablement intéressants (L'Étoile du Nord ou Cours privé, par exemple).

Excellents acteurs, mais aussi musique jazzy très typique de cette moitié des Sixties. Un film très ancré dans son époque et pourtant aussi délicieux à voir aujourd'hui que naguère.


Répondre

De fretyl, le 28 novembre 2020 à 12:35
Note du film : 5/6

Une excellente comédie noire restée moderne finalement.

J'y ai trouvé la collection de Cloportes merveilleuses et merveilleusement descendus.

En couleur ça n' aurait pas le même effet que de la façon dont on peut le voir aujourd'hui.

Ventura en con rancunier et Pierre Brasseur en vieille fripouille gluante sont géniaux !

Ce qui surprend le plus avec cette Métamorphose hormis un humour noir qui s'il avait été tourné par Lautner y aurait été adouci ou alourdi, genre Ne nous fachons pas… C'est la violence. La colère permanente.

Pas un film d'enfant de cœur. Bien méchant, bien macho, ou l'on a intérêt à être réglo.


Répondre
VOTE
De david-paul, le 13 août 2022 à 23:53

Vu pour la 1ère fois ce soir. Bon film noir avec une bonne distribution! Je recommande


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0052 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter