Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un conseiller à conseiller...


De vincentp, le 7 juillet à 20:37
Note du film : 6/6


Le conseiller (1973) est effectivement une très bonne surprise, il est difficile d'avancer le contraire vu les qualités multiples de ce long-métrage. Quelques problèmes de lecture du bluray -emprunté à l'illustre médiathèque André Malraux de Paris- mettent en évidence que sans problème de lecture, on a affaire à une chorégraphie parfaitement orchestrée par Alberto de Martino (1929-2015), avec un montage exemplaire, un rythme idéal. Le scénario est solide, brosse un portrait juste de la mafia de San Francisco, et traite le sujet avec nuances et des images fortes. Le récit est intelligent. La photographie co-signée par Joe d'Amato est superbe, et Tomas Milian est impressionnant, façon La longue nuit de l'exorcisme (1972). Peut-être que quelques poncifs inhérents au genre situés dans la première partie pondèrent notre jugement, alors la partie terminale du récit située en Sicile relève du pur chef d'oeuvre. Avoir réédité ce film dans la collection Make my Day de Canal+ est une excellente initiative. Ce film de genre transcende le genre qu'il illustre et possède aujourd'hui le statut d'un classique, à redécouvrir et à reconsidérer.


Répondre

De fretyl, le 27 mars 2022 à 22:25
Note du film : 4/6

Bonne surprise en ce qui me concerne.

Ce que j'attendais comme une série Z de l'époque transalpine m'a soudainement surpris par une direction efficace et une excellente interprétation.

Partant d'une vulgaire guerre des gangs dans le New York corrompu des années 70 pour un achèvement dans les montagnes siciliennes de l'omerta, Le conseiller tient à peu près toutes ses promesses, voire plus que ses promesses…

On ressent l'envie de flirter avec une réalisation type Coppola. Une chose est sûre nous sommes dans du cinéma de distraction, du cinéma grand public et Le conseiller ne se hisse jamais au niveau de la trilogie du Parrain.

Cependant le film prend le temps de mettre les choses à plat et à nous présenter une Mafia sicilienne installée classieuse et de façon classieuse… Ensuite l'interprétation de Martin Balsam (MAGNIFIQUE) vieux Parrain en train de se faire griller, considérablement fragilisé et qui par la présence d'un Tomas Milian va récupérer foi en lui et goût de l'aventure… Les deux acolytes sont parfaits.

On sent que de gros moyens ont été mis en place pour faire du Conseiller un film pour grand public.

Un peu trop : plusieurs poursuites en voiture se voulant spectaculaires n'ont qu'un intérêt limité…

C'est par contre parfaitement sobre et l'on s'étonne que les dernières scènes en Sicile puissent même nous enlever quelques frissons.

A noter une musique de Ritz Ortoliani qui n'a rien à envier à Ennio Morricone. Nous ne sommes pas devant un chef d'oeuvre du septième art mais devant un film correct qui se laisse voir correctement !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0026 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter