Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Les quinze meilleurs films de Satyajit Ray


De vincentp, le 19 septembre à 19:32
Note du film : 5/6

Suite de la news publiée ce dimanche 19/09 à 20h00.


2-Charulata (1964). Revu sur grand écran il y a cinq ans. Soumitra Chatterjee et Madhabi Mukherjee dans un drame psychologique de référence, avec un clin d'oeil à Jean Renoir (Partie de campagne) dont Ray fut l'assistant sur Le fleuve. Romance et politique. Bande sonore de qualité exceptionnelle. Consensus des cinéphiles pour considérer que Charulata est l'un des tous meilleurs films des années 1960. Ce film est souvent cité parmi les 100 meilleurs films de l'histoire du cinéma.


3-Le monde d'Apu (1959). Le meilleur film de la trilogie d'Apu, et toute la thématique et le style du cinéaste déployés à la perfection. A nouveau Soumitra Chatterjee dans peut-être son rôle le plus important de sa carrière. Anxiété face à un monde en mutation.


4-Le salon de musique (1958). C'est une vedette des ciné-clubs de cinéma d'auteur et peut-être le film le plus connu de Satyajit Ray avec Pather Panchali. Les deux dernières séquences de Le salon de musique sont considérées comme des sommets de réalisation, à connaitre absolument.

5-La grande ville (1963). La vie dans une grande ville bengali (Calcutta) et l'émancipation féminine. Madhabi Mukherjee dans un rôle majeur. Dimension politique et économique de cette œuvre, et beauté formelle de tous les instants. Consensus sur la qualité exceptionnelle de ce film.


6-Aparajito (1957). Sombre, Aparajito est néanmoins totalement maitrisé, et développe brillamment une vaste thématique, en utilisant à fond les possibilités offertes par la lumière naturelle et les sons. Comme Le monde d'Apu, Aparajito semble doter d'une dimension organique et vivre comme un être vivant.

7-Le héros (1966). C'est une période vers laquelle Satyajit Ray se tourne vers des films politiques, décrivant l'Inde de son époque, ses cultures et ses relations avec l'ex-colonisateur. Uttam Kumar, acteur très populaire à l'époque en Inde, y excelle. Très solide.

8-Trois filles (1961). Découvert selon ses dires par Claude-Jean Philippe et diffusé au début des années 1980 sur le ciné-club de Antenne 2. Une des caractéristiques de Ray est le fait que nombre de ses films ont été peu -ou non- diffusés en Europe et redécouverts tardivement. Images magnifiques et émotion à son comble pour le segment "Le maitre de poste". Rôle en or aussi pour Aparna Sen et l'immuable Soumitra Chatterjee.

9-Pather Panchali (1957). Premier film de Satyajit Ray, souvent considéré comme son meilleur film, alors que ce n'est sans doute pas le cas, malgré ses qualités exceptionnelles surtout dans sa seconde partie. Toutefois, ce film marque l'arrivée d'un cinéma d'auteur extérieur aux pays traditionnellement impliqués dans celui-ci, et frappe durablement le monde du cinéma.

10- Le lâche (1965). Soumitra Chatterjee et Madhabi Mukherjee à nouveau, une histoire émouvante et des images et une bande sonore magnifiques.

11- L'Expédition (1962). Soumitra Chatterjee à nouveau dans un récit sans faille.

12-La maison et le monde (1984). Le grand film de fin de carrière pour le cinéaste, les années suivantes étant marquées à la fois par une inspiration déclinante et des ennuis cardiaques. Le souvenir d'une salle archi-pleine aussi au cinéma l'arlequin pour le ciné-club de Claude-Jean Philippe.

13- L'Adversaire (1972) Film politique très réussi, oeuvre de maturité.

14-Les joueurs d'échecs (1977) et 15-La déesse (1960), solides, mais un demi-ton en dessous des treize titres précédents.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0095 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter