Accueil
Cinéma
Une Femme dans la nuit
France

Première mondiale : 1943
La fiche technique complète sur IMDb

200417/05/2007
Réalisateur :
Edmond T. Gréville

Scénaristes :
Jean Bernard-Luc
Jacques Prévert (adaptation)
Laroche (adaptation)

Compositeur :
Raoul Moretti

Directeur de la photographie :
Léonce-Henri Burel

Monteur :
Anne-Marie Bijou

Acteurs :
Viviane Romance (Denise Lorin)
Claude Dauphin (François Rousseau)
Georges Flamant (Armand Leroy)
Marion Malville (Nicole Serin-Ledoux)
Félix Oudart (M. Serin-Ledoux)
Lysiane Rey (Lucie Février)
Jane Marken (Mme Beghin)
Lydie Vallois (Odette)
Jacqueline Hervé (l'ouvreuse)
Marcelle Naudia (Mme Serin-Ledoux)
Gilberte Prévost (la serveuse)
Wanda Carliez

...

Résumé

La troupe théâtrale Campelli interprète en province Manon Lescaut de l'Abbé Prévost. Avec son mari Armand Leroy, Denise Lorin est la vedette de cette tournée. Ce dernier a été un grand artiste mais il est désormais très amoindri. C'est un acteur dépravé et déchu dont le comportement est un mélange de sensibilité et de « bluff ». Violent et cruel, il maltraite sa femme. Egarée, Denise Lorin est une femme simple et saine. Ce milieu de cabotins médiocres qui transportent leurs ambitions déçues et leur misère ne lui convient pas. Elle s'évade. Sa fuite l'amène jusque devant la porte d'une demeure où elle tombe épuisée sans connaissance. L' homme de cette villa la soigne. C'est un médecin en vacances du nom de François Rousseau. Cette rencontre l'emmène à Avignon où celui-ci habite et dirige une clinique. Ils sympathisent de plus en plus. Denise lui dit qu'elle veut refaire sa vie. Comme elle lui apprend qu'elle a été autrefois infirmière, François accepte de l'engager. Elle ne lui révèle cependant rien de son passé. Une nouvelle vie commence alors pour elle; dévouée et affectueuse, elle sait se faire apprécier des malades et du personnel. Leur sympathie ne cesse de croître. Un jour, exaspérés par le père de François, un vieil original, ils s'avouent leur amour. Puis arrive une nouvelle infirmière, Mlle Nicole Serin-Ledoux. Elle a un faible pour François. Alors jalouse de Denise, elle fait faire une enquête sur celle-ci par un détective et tente d'ébranler le père Rousseau qui ne l'écoute guère. Puis arrive dans la ville la troupe d'Armand Leroy. Gustave, le souffleur, est asthmatique. Il se rend à la clinique. Il y reconnaît Denise et avertit Armand. L'acteur déchu demande alors à consulter le médecin. Denise voit sa fiche médicale et apprend qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. La pitié l'envahit et elle pense que son devoir est de rejoindre son mari. Le même jour, Nicole raconte tout à François : Denise a passé deux ans dans une maison de redressement et est mariée à Armand. Troublé , le docteur laisse partir Denise froidement. Mais Nicole comprend que François reste tout de même éperdument amoureux de Denise. Elle se jette par dépit dans la rivière sous les yeux d'un charbonnier qui la sauve et la réconcilie avec la vie. Armand retourne à sa vie déréglée malgré les conseils de sa femme. Un soir, il s'effondre sur scène. On appelle un docteur. François est dans la salle. Il connaît maintenant les raisons profondes de la conduite de la jeune femme . Armand meurt dans les bras de Denise sous les yeux de François. <I>http://www.bernard-luc.com</I>

Statistiques

2 votes pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) bernard-luc.com

Cette page a été visitée 4682 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.32 s. - 15 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter