Forum - L'Anglais - Amazing !.
Accueil
Forum : L'Anglais

Sujet : Amazing !.


De Tamatoa, le 11 avril 2012 à 00:43
Note du film : 5/6

Insolite, bizarre, curieux..Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier cette oeuvre du réalisateur de Ocean's Eleven ! D'abord, c'est un film de "gueules" : Peter Fonda, Terence Stamp, Luis Guzmán et la toujours troublante Lesley Ann Warren qui, succédant en des temps anciens à Barbara Bain , montraient ses jolies jambes dans la série Mission impossible. Ca, ça n'a rien de curieux, mais si ça, c'est pas des gueules ! Un film hypnotisant à bien des égards. Non pas par un scénario des plus classiques. Une espèce de remake de parole de flic avec Delon. "-Vous avez tué ma fille pendant que j'étais ailleurs ! Ca va chier, me v' là !-". Sauf qu' içi, le justicier est crédible. Un peu dingue, vaguement à l'ouest mais avec la gueule que vous savez.

Non, ce qui est bluffant dans ce film, c'est la mise en scène. Ce qui se veut être au départ, un polar d'action , se révèle comme une véritable introspection dans l'âme chagrinée d'un truand sur le retour. Une oeuvre plus "psycho" que "pan! pan!". Avec une habileté surprenante, Steven Soderbergh nous fait vivre le film de l'intérieur du personnage principal. Tout est décalé (pensées, dialogues, action), tout est précipité et parfois très hésitant dans la même seconde. On a plus l'impression de rêver que de regarder un film. C'est très, très curieux. Je ne me souviens pas avoir déjà vu une telle façon d'approcher les situations. Et on se surprend à ne plus attendre les scènes d'actions, par ailleurs bien offertes également même si assez rares, et on se plait à "divaguer", à errer avec le personnage de Stamp. On est dans l'onirique d'un bout à l'autre et c'est loin d'être déplaisant. Cette façon d'entendre les acteurs alors qu'ils ont la bouche fermée sur un plan et de les voir, la seconde suivante, dans une autre position répéter les mêmes paroles est absolument buffante ! Mais on s'y fait très rapidement et ce n'est en rien dérangeant. Et cet effet de style accentue plus encore les sentiments exacerbés. On voit souvent Wilson, le truand vengeur, anticiper ses actes. Ce qui nous donne le même flinguage, filmé sous différents angles …sans être accompli pour autant. Et puis des flash-backs à répétitions viennent remettre nos pendules à l'heure dans un film qui pourrait nous perdre en cours de route si l'on n'y prend pas garde. D'autant plus que la lenteur est de mise, mais captivante quand même.

Il est juste dommage que les deux stars, Stamp et Fonda ne se confrontent réellement qu'à la fin du film et que cette fin laisse un peu à désirer. Je la trouve même un peu pathétique au regard de l'ensemble de cette oeuvre. Mais quels acteurs ! Quelles tronches ! Quelles légendes !! Ah ! il faut s'habituer à cette forme de mise en sène. Elle n'est pas courante, c'est le moins qu'on puisse dire. Peut-être que d'autres l'on déjà utilisé, je ne suis pas au courant. Et puis le tout n'est pas dénué d'humour, malgré les remords d'un père fautif à bien des égards, et des pensées plus proches de la poésie que de la haine. Un humour noir bienvenu par instants. Oui, un mélange de genres vraiment très curieux. Mais formidablement efficace. J'ai adhéré très vite à cette chose improbable qui nous accroche bien, grâce peut-être (et sûrement) à cette façon de filmer. Et puis Luis Guzmán, le Pachanga de l'impasse est une espèce de fil conducteur bizarre et efficace. Peter Fonda, lui, n'a qu'à apparaitre et basta ! On pourrait le croire d'un vide sidéral et, dans le même temps, habité de mille feux. Lunaire et magnifique, il traine derrière lui une sorte de miracle permanent…Un truc marque déposée chez les Fonda. Redirais-je que Terence Stamp est au cinéma ce que le Grand Canyon est aux paysages Américains ? La perfide Albion trouvera la comparaison déplacée mais tant pis.

Grand film largement honoré par des acteurs majuscules. Surprenant, étrange. Pour le moins..


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0028 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter