Forum - Ze Inconnus Story : le bôcoup meilleur - Avis
Accueil
Forum : Ze Inconnus Story : le bôcoup meilleur

Sujet : Avis


De fretyl, le 14 novembre 2009 à 17:27
Note du film : 4/6

Il est triste de voir ce que sont devenus les inconnus depuis leurs séparations. Ne sont-ils pas devenus les vieux troupiers ringards dont-ils se moquaient dans le sketch L'œil en coulisse, qui à cinquante balais passé se croient drôle ? Ne se sont-ils pas embourgeoisé ?
Didier Bourdon pour ceux qui l'ont vu dans Madame Irma ou Vive la vie rame franchement, Bernard Campan que ce soit dans Le Cœur des hommes ou Combien tu m'aimes ? est devenu d'une fadeur inouïe, quand à Pascal Légitimus naviguant d'un télefilm à un autre, semble être complétement en galère.

En tout cas il est toujours plaisant de revisiter ce qui fut à un moment un réel esprit de café-théâtre, jeune et railleur, avec des sketchs et des répliques inépuisables, devenu au fil du temps culte.

Les chasseurs dont certains récitent les dialogues par cœur ; Sylvester Stallone dans le rôle de Jésus 50% hommes/50% Dieu ; Marcel Vincent qui au retour d'un meeting politique (?) croise Les envahisseurs ; Alain Delon dans Ne réveillez pas les couilles d'un flic qui dort ; Jean Gabin reprenant son rôle de Pacha dans Pas de bégonia pour le cave (si vous ne connaissez pas cliquez sur le lien) avec des dialogues de Michel Audiard

La liste de leurs réussites est longue. Et on se demande à quoi rassemblerait aujourd'hui leurs plumes acerbes, avec des émissions aussi ridicule que celles habituellement diffusé sur le service public actuellement.
Quoi qu'en pense la critique intellectuelle, j'avoue sans problème me régaler franchement, devant ce flot d'humour, duquel débouche, un ex-grand talent !


Répondre

De Gilou40, le 14 novembre 2009 à 22:44

Je suis tout à fait d'accord avec vous, frétyl. Mis à part Pascal légitimus qui est brillant dans notre meilleure série policière Française (il y en a encore, oui) Crimes en série, Didier Bourdon et Bernard Campan se sont souvent fourvoyés dans ce qu'ils ont cru être des films "à part". Entres autres, La machine, pour didier Bourdon, ou il était complètement avalé par Gérard Depardieu ou Combien tu m'aimes ?, pour Bernard Campan, frisant le ridicule.

Tant qu'à Madame Irma, qui a du donner l'idée à Caroline Cellier de lui proposer la reprise de La cage aux folles, didier Bourdon en a fait un film lourdingue comme c'est pas permis. Et Les inconnus ne se reformeront pas, Bernard Campan l'a confirmé dernièrement. Et c'est bien dommage . Car leurs séparations ne les a pas fait grandir. J'ai l'impression qu'il ont fait une carrière à l'inverse de celle de Belmondo. Ils ont commencé par le léger et se sont perdus dans un cinéma ou ils n'avaient rien à faire. Du moins seuls, car Les trois frères, les rois mages ou le pari étaient des reussites.


Répondre

De fretyl, le 14 novembre 2009 à 23:00
Note du film : 4/6

Vous rangez Les rois mages parmi les réussites des Inconnus ?

J'avais trouvé les sketchs terriblement téléphoné, l'humour beauf, les situations digne d'une caméra cachée et si l'humour des Inconnus a souvent été caractérisé par un ton assez politiquement incorrect (je ne sais pas, si on pourrait refaire aujourd'hui, de la même manière le sketch des envahisseurs, ou de Andersen le viking) Les rois mages était un monceau de bien-pensance. Et puis, on avait déjà vu, la même chose avecLes visiteurs.
Une seule réplique a réussi à me faire dans ce film, lorsque Bourdon demande à la caissière d'un supermarché, si elle n'aurait pas vu un certain monsieur Propre

Par contre Tout doit disparaître avec Didier Bourdon, Yolande Moreau et Élie Semoun m'avait paru être une comédie assez valable.


Répondre

De Impétueux, le 15 novembre 2009 à 13:16
Note du film : 6/6

Pourquoi, sur le fil d'un coffret intégral – on ne se lasse pas de voir et revoir certains sketches, qu'ils aient été réalisés pour la télévision ou qu'ils soient la retranscription d'une représentation scénique – pourquoi aller voir vingt ans après ce que sont devenus les membres du trio magique ?

L'humour ravageur et expérimental qui était celui des Inconnus, la parodie des émissions de télévision (Tournez manèges, La Set, Télé-boutique-achat, les journaux régionaux de FR3), les chansons grandiosement sarcastiques (Rap-tout, Isabelle a les yeux bleus, C'est toi que je t'aime, Auteuil, Neuilly, Passy) a été tout autant revigorant et novateur que le fut la série Palace. C'était décapant, provocant, politiquement incorrect, bien souvent, revigorant…

Et puis ça a passé ; l'inspiration s'est épuisée ; les trois compères ont voulu passer au cinéma ; Les trois frères n'était pas mal du tout dans le gente ; Le pari (sans Légitimus) déjà plus poussif…

Depuis lors, il n'y a plus d'Inconnus ; séparez trois atomes indispensables l'un à l'autre… qu'est-ce qui reste ?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter