Forum - L'Ibis rouge - La vraie fin du jour.....
Accueil
Forum : L'Ibis rouge

Sujet : La vraie fin du jour.....


De Lagardère, le 13 juillet 2008 à 17:41
Note du film : 1/6

Fallait il qu'il soit à femmes et affamé au crépuscule d'une vie toute de montagnes russes pour qu'il accepte de s'exhiber dans un des plus illustres flops de Jean Pierre Mocky , notre Michel Simon National…

Quelle misère , quelle pitié , de voir cet énorme , immense acteur, véritablement téléguidé tant il s'en foutait , chuinter quelques mots dans cet ultime naufrage ! "Chuinter" , car il était (pour le film ? ) affublé et encombré d'un immense dentier qui aurait fait fuir une canette de Kronembourg. Pourtant , derrière le regret de le voir achever, comme on achève un chien mourant , une carrière souvent lumineuse et bénie des Dieux , plane justement le souvenir de tant de moments inoubliables qui s'étalent de salles obscures en dvdthèques…

Le film ? Aucune importance ! Le "monstre" est là , sorti de sa tanière à la nuit tombée comme les loups sortent la nuit pour leurs nécessaires pitances. La fin est proche et il le sait. Les prostituées coûtent cher. Plus cher encore que la nourriture des animaux qui peuplent désormais sa vie de misanthrope. Il faut gérer. Et la sirène Mocky saura chanter….Mais Monstre sacré il fut , monstre sacré il reste . Mendiant ou pas , pas question de traiter Monsieur taxi , Jo de Fric-frac ou Le Sentencier de Circonstances atténuantes comme un troisième couteau. Michel Galabru raconte :

Aussi souvent que possible , je rejoignais Michel Simon dans sa roulotte , entre deux scènes et je badais cet homme que j'admirais autant que Sacha Guitry dont il avait été l'ami intime. Michel Simon avait bien prévenu Mocky qu'il n'accepterait de ne tourner qu'une seule fois les scènes. Un jour, exceptionnellement, il accepta de recommencer. J'étais en train de parler avec Michel quand Mocky entra dans la roulotte et s'adressant à lui, très timidement , lui demanda : "-Monsieur Simon , j'ai un problème! J'hésite entre les deux scènes…Si vous vouliez bien me conseiller en voyant les rushes..-" Je vis alors l'acteur se retourner , impérial , et lui répondre droit dans les yeux : "- Je les emmerde toutes les deux !!-" C'était ça , Michel Simon…

Michel Simon nous quitta moins d'un an plus tard…Il restera l'éternel Cabrissade de La fin du jour. Peut-être, à la l'heure de sa mort, pensa-t-il qu'il était plus facile de vivre son crépuscule au cinéma…


Répondre

De fretyl, le 13 juillet 2008 à 18:37
Note du film : 0/6

Michel Serrault à dit que le film avait été réalisé avec des moyens financiers extrêmement limité. Dans une séquence Galabru et Serrault se retrouvent ensemble dans un ascenseur. Problème ; le manque de moyens ne permettait pas à l'équipe de tournée dans un immeuble avec ascenseur, alors Mocky à improvisé.

Les deux acteurs sont montés dans un monte charge immobile et Marcel Weiss le chef opérateur à crée une lumière mobile donnant l'illusion au spectateur qu'un ascenseur est marche. Galabru et Serrault accroupies se sont relevé progressivement et lentement de façon à apparaitre derrière la grille du faux ascenseur à la même vitesse que la lumière.
A voir la scène on se rend compte qu'avec un bricolage aussi vague personne ne peut soupçonner l'ascenseur d'être faux, ce qui confine il est vrai à un certain talent technique de la part de Mocky, mais bien évidemment ça ne sauve pas le film.

Et pour la scène ou Michel Simon étrangle Galabru, parait-il que l'acteur refusé de serrer ses mains, Mocky lui demande serrer plus fort et Simon hurla de toute sa voie je ne suis pas un étrangleur !!!


Répondre

De Frydman Charles, le 26 mai 2016 à 07:02

Je me souviens être passé le long du canal Saint Martin lors du tournage du film. Un kiosque à journaux inhabituel se trouvait là, et je voyais Michel Simon dans son dernier rôle longer le canal entre le kiosque et l'équipe de tournage.

De l'humour noir , des personnages inquiétants mais tellement absurdes que l'on s'amuse presque de leurs actes monstrueux…

Raymond ,alcoolique vend des boissons alcoolisées et présente des échantillons à un voisin de Jérémie en peignoir vert :de la Chartreuse 1924 , probablement de la chartreuse verte, et quelques autres liqueurs dans de petites bouteille en verre vert..Le film fait des clins d'oeils aux grands succès de l'époque . Zizi (Michel Simon) , quel drôle de nom, voudrait être connu comme Papillon (Henri Charrière) :"Papillon,qu'est-ce qu'il a ramassé comme oseille avec des salades". Voilà quelques plantes vertes qui entrent peut-être dans la composition de la chartreuse verte ? Zizi pourrait ainsi écrire un best seller, et pour cela n'hésite pas à se faire passer pour l'étrangleur.

Dans l'appartement de Jérémie (Michel Serrault) des fauteuils "Emmanuelle" qui évoquent le film érotique éponyme.Des fauteuils à la base en forme d'Hyperboloïde à une Nappe et aux dossiers aux formes variées :Classique, en forme de cœur , ressemblant aux silhouettes de ceux qui s'y asseyent… Les pensées érotiques qui taraudent Jérémie depuis son enfance l'ont conduit à devenir un tueur en série. Une mouche sur la poitrine de Solange sa professeure de piano lorsqu'il était petit. Une mouche qu'il appelle Solange et qu'il porte en broche. Un motif décoratif, un insecte en bronze se trouve dans son appartement sur le poteau servant de porte manteau. Sous le chapeau d'astrakan et a coté de l'écharpe rouge avec l'ibis surmontée de ses gants en cuir. Une mouche couleur or ? ou plutôt une mite ou une cigale ! Une mouche noire était sur la poitrine de sa prof de piano ,une autre peu ragoûtante avec un dos vert se trouvait sur celle de la chanteuse d'opéra. Il n'y a que Jérémie pour valoriser à ce point une mouche ou une mite…Jérémie et quelques bijoutiers qui proposent aujourd'hui encore des broches en or et diamant représentant une mouche nuisible aussi bien qu'une abeille utile ! Jérémie s'assagira , jettera la mouche au revers de sa veste , épousera Evelyne et deviendra père , sans avoir été inquiété.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0034 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter