Forum - Le Monde perdu - Un film de dinosaures peut être totalement mauvais
Accueil
Forum : Le Monde perdu

Sujet : Un film de dinosaures peut être totalement mauvais


De PM Jarriq, le 24 septembre 2007 à 10:03
Note du film : 1/6

Partant du principe qu'un film de dinosaures ne peut pas être totalement mauvais, je m'inquiète quand même de voir celui-ci réalisé par Irwin Allen grand gourou des superproductions à stars has-beens. La présence au générique de vieux chevaux de retour comme Rennie ou Rains n'est pas forcément rassurante non plus, et quand en plus le jeune premier est joué par le transparent héros de La mouche noire, je suis de plus en plus sceptique.

Qui l'a vu ?


Répondre

De droudrou, le 24 septembre 2007 à 10:37
Note du film : 5/6

Moi pas ! Mais, PM Jarriq, quand il est question de mouche, on est toujours un vrai sceptique !…


Répondre

De fretyl, le 24 septembre 2007 à 11:13
Note du film : 3/6

Moi et ce n'est pas si mauvais que ça, je ne dit pas que c'est génial mais c'est un bon moment de distraction ou aventure et s.f se côtoie.


Répondre

De Arca1943, le 24 septembre 2007 à 12:33
Note du film : 2/6

Ah, mais c'est une aventure du professeur Challenger !


Répondre

De droudrou, le 24 septembre 2007 à 12:49
Note du film : 5/6

Moi c'est surtout la présence de Jill St John !


Répondre

De PM Jarriq, le 20 octobre 2007 à 08:52
Note du film : 1/6

Bon… Je révise le vieil adage sur le fait qu'un film de dinosaures ne peut pas être totalement mauvais. Le monde perdu est non seulement totalement mauvais, mais aussi totalement grotesque et ennuyeux à mourir.

L'action peine à démarrer, et on doit subir le cabotinage insensé de Rains, affublé de postiches roux (!), et le jeu léthargique et dévitalisé de l'insupportable Jill St. John qui se promène en bottines roses dans la jungle avec son caniche, sans parler du pâle Hedison, et du miteux latin lover Lamas avec sa guitare… Quant aux fameux dinosaures, ce ne sont que de malheureux iguanes recouverts de crêtes en plastique, et agrandis par des F/X préhistoriques. Et quand dans un film de dinosaures, les dinosaures sont ratés, que reste-t-il ? Pas lourd…

Le film, qui ressemble en fait à un long épisode raté de L'île fantastique, ne donne qu'une envie, revoir Le monde perdu. Mais celui de Spielberg.


Répondre

De Arca1943, le 27 mai 2012 à 02:58
Note du film : 2/6

Je ne peux, hélas, que confirmer le diagnostic laissé par Jarriq. Moi qui suis depuis toujours un fan amusé du professeur Challenger – j'étais tout fier, enfant, d'avoir trouvé un personnage de Conan Doyle moins connu que l'omniprésent Sherlock Holmes – je dois dire que Claude Rains m'a terriblement déçu, ah là là. Et les dinosaures aussi. Soporifique est bien le mot, hélas.

Quant à la question à 100 000 balles : qu'est-ce qui nous pousse à regarder ce genre de vieux machin ? Pfff, c'est pas évident. Dans mon cas, je dirais l'habitude. Ça remonte au Cinéma de cinq heures du Canal 13 de Trois-Rivières, qui passait toujours des films entrecoupés de réclames jusqu'à l'invraisemblable, du lundi au vendredi de 17h à 19h, juste après les émissions pour enfants. C'est là que j'ai vu Le Monde perdu, Les Soucoupes volantes attaquent, Santo contre les momies de Guadalcanal et combien d'autres Hercule et consorts, mais aussi Le Voyage fantastique (en deux parties) ou encore La Fille et le général (un Festa Campanile pas mauvais avec Rod Steiger et Virna Lisi). Et c'est là aussi, bien sûr, que j'ai vu pour la première fois les inoubliables batailles de squelettes de Jason et les Argonautes.

Et d'aucuns me demandent : qu'est-ce que le cinéma. Ben, c'te question ! Le cinéma est un spectacle de foire pour petits et grands entrecoupé sans arrêt de réclames pour les restaurants et les concessionnaires automobiles de Trois-Rivières !


Répondre

De Impétueux, le 27 mai 2012 à 10:28

J'ai lu aussi des aventures du professeur Challenger, et je regrette bien que cette adaptation ne soit pas au niveau… parce que vous répondre à l'interrogation existentielle d'Arca, si on n'a plus de plaisir à regarder de vieilles choses touchantes sans effets spéciaux spectaculaires, il faut jeter à la poubelle toute une palanquée de nos souvenirs d'enfance et d'adolescence, et renoncer à redevenir môme quand on évoque les films qu'il cite et des tas d'autres, comme Le Septième voyage de Sinbad, par exemple !

L'idée me peine !


Répondre

De DelaNuit, le 30 mai 2012 à 23:32

Ne soyez pas trop peiné, Impétueux, et songez que ces films de notre enfance ne doivent pas tous être logés à la même enseigne…

Ainsi, pour prendre l'exemple du film que vous citez, Le Septième voyage de Sinbad, l'imagination et la poésie d'un Ray Harryhausen ajoutée au talent d'un Bernard Herrmann permettent à une oeuvre de passer le cap des année en apparaissant datée certes, mais toujours pleine de charme… Idem pour Le voleur de Bagdad, le King Kong de 1933 et tant d'autres…

Et d'ailleurs, le kitsch assumé étant désormais à la mode, il peut être très "tendance" d'aimer un tel cinéma en l'appelant "vintage" !


Répondre

De droudrou, le 24 décembre 2014 à 12:58
Note du film : 5/6

j'avais 16 ans quand j'ai découvert ce film pour la première fois ! Je l'ai revu avec plaisir : ça m'a rajeuni ! à propos de Jill St John ses tenues ne sont pas à la hauteur de Les diamants sont éternels et elle ne nous gratifie pas de la vision extatique des dernières images de Tony Rome est dangereux où la caméra fait un zoom sur la partie la plus intelligente de son individu !… ce qui explique ma note de 5/6 autrement j'aurais mis plus !…


Répondre

De Pianiste , le 25 décembre 2014 à 17:10

Il y a de nombreuses années, j'ai regardé cette version du film Le monde perdu et il faudrait que je la revoie pour pouvoir donner mon avis à son sujet car j'en ai gardé très peu de souvenirs. Il est vrai que le film date et que les dinosaures ne sont pratiquement pas plus crédibles que ceux de la précédente mouture, voire moins. On a surtout une impression de film pour enfants, avec des acteurs partis explorer une jungle apparemment très hostile. Je me souviens d'une tribu d'hommes primitifs et de dinosaures frôlant le comique. Pour ce qui est du combat entre le tyrannosaure et le styracosaure, il est assez bien rendu, mais on ne peut pas en dire autant pour toutes les scènes. Il est vrai que certains monstres sont inventés et ne correspondent à aucune créature disparue. On se surprend à découvrir une sorte de varan surmonté d'une voile dorsale voulant le faire ressembler à un dimétrodon, une espèce de reptile préhistorique assez connue et une autre faisant penser à un crocodile avec le dos surmonté de piques, comme chez un ankylosaure. A noter aussi la présence de cet iguane muni de cornes. Enfin bref, une réalisation qui date et a pris un sacré coup de vieux.

Vivement qu'il me soit donné de le revoir, afin d'émettre une meilleure opinion….


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.023 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter