Forum - La Loi du Seigneur - Avis
Accueil
Forum : La Loi du Seigneur

Sujet : Avis


De droudrou, le 3 mai 2007 à 21:15
Note du film : 5/6

A sortir incessamment ! –

Je ne me lance pas dans une critique du film : trop de choses, ma mémoire aurait besoin d'être réactivée ! L'histoire se déroule chez les Quakers ! C'est assez particulier. Peut-être mon ami Impétueux ou Gaulhenrix peuvent venir à mon secours…


Répondre

De Impétueux, le 4 mai 2007 à 09:32

Oui, j'ai vu le film, et c'était une histoire – très noble ! – de cas de conscience, mais je ne me rappelle plus assez les péripéties pour en parler, même peu savamment.

A éditer, donc !


Répondre

De Gaulhenrix, le 4 mai 2007 à 11:18

Je ne connais malheureusement pas ce film, droudrou


Répondre

De PM Jarriq, le 4 mai 2007 à 11:21

Je me souviens (un peu) : une histoire édifiante de quakers obligés de se confronter à la violence, pendant la guerre de sécession, avec Cooper et Perkins dans le rôle de son fiston tourmenté. Je n'en garde pas un souvenir ébloui, mais je me souviens d'un début dans le style de "La petite maison dans la prairie"… C'est vague !


Répondre

De vincentp, le 11 août 2011 à 22:55
Note du film : 5/6

Un très bon film, comédie de mœurs puis drame. La vie des quakers, et leurs cas de conscience face aux épreuves de la guerre de sécession sont bien exposés. Très solide adaptation de l'histoire d'origine (*) par Michael Wilson (L'affaire Cicéron, Lawrence d'Arabie, Le pont de la rivière Kwaï,…). Une mise en scène de toute beauté de William Wyler (j'ai apprécié l'intégration du décor naturel dans le récit, par exemple l'arbre centenaire illustrant le caractère ancestral de la vie des quakers). Les cadrages sont superbes. La photographie est de Ellsworth Fredericks : il y a un air de ressemblance avec le futur Le fleuve sauvage de Kazan, filmé également par Fredrericks (lumière, couleurs, façon de filmer la maison et les champs). Gary Cooper montre son talent à la fois dans les scènes de comédie (nous rappelant certains de ses grands rôles des années trente) et de drame (avec le visage buriné et dur de sa fin de carrière). La loi du seigneur, œuvre d'une équipe talentueuse, très élaboré, est un film à (re)découvrir pour ses multiples richesses artistiques !

(*) dans le domaine du scénario, il est parfois difficile de faire la part (sauf si on est un spécialiste, ayant étudié de près le sujet, et recueilli des témoignages) de ce qui relève de l'auteur du livre adapté, de l'adaptation par le scénariste ou par le metteur en scène du studio. Idem pour le metteur en scène et le directeur de la photo (chef-opérateur) en ce qui concerne l'image. Peu importe : il s'agit de travail d'équipe, qui met au final en valeur chacun des contributeurs, sur un plan individuel.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0081 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter