Forum - Conversation secrète - paranoïa
Accueil
Forum : Conversation secrète

Sujet : paranoïa

VOTE
De sartorius, le 4 septembre 2003 à 22:45
Note du film : 5/6

Un film que l'on a beaucoup rapproché à "Blow-up" de Antonioni (avec en plus la scène du mime du premier plan suivant Harry Caul (Gene Hackman)), c'est sans doute le plus méconnu mais le meilleur film de Coppola. Il faut souvent plusieurs visions pour y déceler chaque fois un petit détail. Un film intimiste, profond, parfois étrange, d'une assez grande complexité, Gene Hackman y trouve ici son meilleur rôle.

Un film psychologique à la fois curieux et d'une très grande force et à noter la première apparition de Harrison Ford qui avait encore durant le tournage un contrat de travail autre que celui d'acteur.

Il serait vraiment plus qu'intéressant de le revoir en Zone 2 avec quelques bonus pour mieux connaître l'histoire de ce film si singulier dans la filmographie de l'auteur.


Répondre
VOTE
De Gaulhenrix, le 5 septembre 2003 à 01:55
Note du film : 5/6

Excellent film, en effet, qui mérite bien une redécouverte pour ceux qui le connaissent et une découverte pour les autres. Le dernier plan qui montre Hackman, le spécialiste de l'observation, mettre en pièces son appartement à la recherche des micros cachés est une remarquable mise en abyme et ponctue de façon saisissante le propos du film.


Répondre
VOTE
De cormega, le 2 octobre 2005 à 22:18
Note du film : 6/6

je suis d'accord avec vos avis et me joins à vos votes. Hackman est vraiment surprenant. La mise en scène est parfaite, l'ambiance de paranoïa est présente tout au long du film et la scène finale de celui-ci est absolument hallucinante.

Dommage que ce film ne soit pas plus connu, nous aurions sûrement déjà un zone 2 si c'était le cas. Peut-être que la lenteur apparente de certaines scènes en ont achevé plus d'un.


Répondre
VOTE
De vincentp, le 3 octobre 2005 à 21:54
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Belle performance de Hackman mais aussi et surtout stupéfiante mise en scène de Coppola, qui réussit le tour de force, comme dans chacun de ses films, de mettre cette mise en scène en symbiose avec le sujet abordé, ici celui de l'apparence des sons et des images. Sa façon de revenir, encore et encore, sur une séquence à priori banale (la promenade d'un couple dans un jardin public) et de multiplier à l'infini, par des prises de vue et des bribes de dialogues à chaque fois différents, la perception que l'on peut avoir de cette séquence, est tout simplement renversante.

Le film est aussi une puissante démonstration de l'étendue des possibilités narratives à disposition d'un metteur en scène de cinéma pour agir sur notre perception du réel et de l'imaginaire.

Il s'inscrit dans la lignée de grands films du genre : Blow-up (Antonioni, 1967), Blow out (de Palma, 1981), Blade Runner (Scott, 1982), JFK (Stone, 1993).


Répondre

De benj-moonfleet, le 17 novembre 2005 à 03:00
Note du film : 6/6

Un très grand film et peut-être même le meilleur Coppola… A voir entre Blow up d'Antonioni et blow out de De Palma.


Répondre

De Impétueux, le 3 août 2016 à 22:31
Note du film : 0/6

Au bout d'une demi-heure où je me suis forcé à garder les yeux ouverts et à comprendre quelque chose de cette histoire emberlificotée, j'ai décroché. Personnage sans relief, manipulation de magnétophones nombreux (pourquoi autant ?) pour écouter on ne sait qui parler d'on ne sait quoi.

Ennui pesant. Aussi con que Blow-up où il y avait – au moins ! – les débuts de Jane Birkin.


Répondre

De Steve Mcqueen, le 16 juin 2019 à 17:11

Dommage Impétueux que vous ne soyez pas arrivé au terme de Conversation secrète, surestimé selon moi mais qui reste un bon film. N'étaient deux séquences enchaînées, étirées à l'excès et très ennuyeuses (la convention et la soirée avec les amis de Gene Hackman), le film distille une paranoïa larvée qui flirte avec la folie, dans un dernier tiers assez remarquable. A ce titre le final est glaçant.

Gene Hackman compose avec son talent habituel un individu enfermé dans sa solitude, rouage d'un système qui le dépasse, en quête d'une vérité qui se dérobe à mesure qu'il s'en approche.

J'ai également trouvé la séquence liminaire passionnante, avec un remarquable travail sur le son.

Dommage qu'il y ait ce  – gros – ventre mou au milieu du film (j'ai failli stopper le film), sinon le film mériterait un 5/6 à mon goût.


Répondre

De Impétueux, le 16 juin 2019 à 19:32
Note du film : 0/6

Disons que je devais être sous l'influence d'une trop grosse de whisky (si j'ai vu le film en début de soirée) ou d'un trop important ballon de cognac (si je l'ai vu en fin de soirée). je promets de le regarder à jeun une autre fois.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0036 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter