AccueilMort de Guy Bedos (1934 - 2020)
News

jeudi 28 mai
Ciné

Mort de Guy Bedos (1934 – 2020)

Comme la vie est ironique ! Quelques jours après Jean-Loup Dabadie qui écrivit ses meilleurs sketches et ses meilleurs rôles, voilà que Guy Bedos disparaît ! Cela faisait bien longtemps qu'il n'apparaissait plus au cinéma, ou à peine, dans des films sans importance. Et ceci alors que dès le début de sa carrière, il avait crevé l'écran dans des rôles de grand garçon un peu niais, un peu en décalage avec le reste du monde. Dragées au poivre de Jacques Baratier en 1963 et, la même année, plusieurs apparitions dans les acides Raisins verts de Jean-Christophe Averty à la télévision. Lunaire au milieu de la bande des Copains d'Yves Robert en 1965. Ce même Yves Robert qui len fera le médecin Simon Messina, le fils de la volcanique Mouchi (Marthe Villalonga dans les deux petits chefs-d'oeuvre du film de bande, Un éléphant ça trompe énormément en 1976 et Nous irons tous au Paradis en 1977.

Les sketches ? Qui ne se souvient de La drague, avec Sophie Daumier, du Boxeur, de Vacances à Marrakech, de Bonne fête Paulette toujours écrits par Dabadie ?

Depuis quelques années, symbole et icône de la Gauche caviar, on entendait davantage parler de lui lorsqu'il pétitionnait ou fulminait au nom du Camp du Bien qu'il incarnait avec trop d'agressivité. Dommage…

2 messages

Forum

SujetRéponsesDernier Message
Encore un qui s'en va...1Le 29 mai à  06:10
Créer un nouveau fil de discussion

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter