Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

La loi et l'ordre


De vincentp, le 10 septembre à 22:16
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Revu en dvd, proposant un cinémascope de très belle qualité et des couleurs somptueuses. Tressons des lauriers. Wichita (1955) ne dure que 81 minutes. Magnifique, sur le fond et la forme. La loi et l'ordre, la démocratie et la société, finement traités. Des images (de la plaine immense) qui marquent les esprits. Egalement le décor lié à la maison proprette des notables (arbres, couleur -dégradés de marrons-) et du saloon. Beaucoup de travail (sur la lumière en particulier), et une forte densité d'idées, de thèmes, de faits et gestes, sujets à interprétation. Un des tous meilleurs westerns, et incontestablement aussi le meilleur western réalisé par un cinéaste français.

Peut-être aussi le meilleur film tout court réalisé aux Etats-Unis par un cinéaste français. Tourneur fait preuve d'un talent admirable. Il joue avec les codes du genre, et y introduit des idées universelles (par exemple, contre la loi des armes), dans une certaine mesure probablement liées à ses origines hexagonales. De mon point de vue, ce film est supérieur à ses films les plus connus, des classiques comme Vaudou, ou La féline. Et dire que Tourneur est décédé en 1977 à Bergerac, dans l'indifférence générale. 40 ans plus tard, la magie du cinéma opère : son oeuvre continue d'imprégner la conscience de certains spectateurs.


Répondre

De vincentp, le 20 septembre 2014 à 12:13
Note du film : Chef-d'Oeuvre


En regardant régulièrement des classiques d'un certain cinéma réalisés sur une certaine période, on fait forcément des découvertes ou on prend conscience de certaines évidences. Je pense que Joel McCrea fait partie des acteurs très largement sous-estimés. A son époque, il était semble-t-il un second choix pour les studios derrière par exemple Gary Cooper, dans un registre assez similaire. A l'actif de McCrea un nombre considérable de compositions marquantes. Dans les seuls westerns : Union Pacific, Buffalo Bill, Colorado Territory, le présent Wichita, Ride the High Country,

Un jeu simple, sobre, juste et très efficace, tout en retenue, sorte de quadrature du cercle. En lui, il y a un peu de Gary Cooper (qui incarnait l'individu sympathique et accessible), de James Stewart (l'homme "droit" puis "au passé ambigü"), et de John Wayne (l'homme fort et sans faille). Avec en plus un côté mystérieux et indéfinissable, et une touche d'humour, qui participent à la construction d'un récit dramatique ou d'une comédie. Sa composition dans Wichita et également Stars in my crown du même Tourneur est admirable en la matière.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.024 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter