Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Van Cleef


De verdun, le 22 novembre 2015 à 20:55
Note du film : 5/6

Un très bon film noir. On retrouve ce qu'on aime dans ce genre: ambiance urbaine, musique jazzy, photo en noir et blanc superbe de John Alton, des méchants très méchants comme Richard Conte ou Lee Van Cleef.

Certaines idées de mise en scène sont prodigieuses: ainsi la célèbre fusillade muette, puisque visant un type à qui l'on a enlevé son sonotone que décrit dans son message précédent notre ami Steeve Mc Queen.

Mais ce n'est peut-être pas une oeuvre aussi singulière que l'autre film noir de Joseph H.Lewis: le magnifique Gun Crazy.


Répondre

De Steve Mcqueen, le 23 avril 2010 à 09:51
Note du film : 6/6

Note ajustée : 5.5/6. Un éblouissant "film noir". Même si le fade Cornel Wilde ne possède ni le masochisme de Lancaster, ni la démesure de Widmark, ni le charisme buriné de Bogart, il s'en sort plutôt bien. La mignonne Jean Wallace est à son aise et l'excellent Lee Van Cleef est dans son élément.

Mais c'est au très talentueux Ricahrd Conte que l'on doit tresser une couronne de lauriers : éblouissant dans "La femme en ciment" et "Tony Rome est dangereux", deux polars "hard-boiled" – comme dirait Arca – où il vole la vedette au transparent Sinatra, inatendu en Barabbas dans "La plus grande Histoire Jamais Contée" (je me souviens encore de l'excellente analyse de Droudrou), mémorable dans le rôle de Milo Trubee dans "Ceux de Cordura" avec le non moins excellent Gary Cooper, brillant particulièrement dans le film noir( Une femme en enfer/ La femme au gardénia/ Les bas-fonds de Frisco / La maison des étrangers, etc….), "The Big Combo" offre un écrin rêvé à son talent si particulier : impitoyable avec les hommes, autoritaire et galant avec les femmes…

Un plan génial : le mec auquel on arrache le sonotone : il voit la rafale de mitraillette en mode silencieux… Culte, indémodable, inoxydable…!


Répondre
Combo


De spontex, le 9 septembre 2003 à 23:05

Répondre

De Crego, le 4 mars 2003 à 10:44

Sorti en France sous le titre Association criminelle, ce film de série B est resté dans les mémoires pour une photo noir & blanc extraordinaire et une violence inouïe pour l'époque. Le "héros" (Wilde) est une brute préfigurant Dirty Harry, il y a des idées étonnantes (un sourd qui se fait flinguer en perdant son sonotone, dans un silence total) et Lee Van Cleef campe un malfrat vaguement gay, inséparable de son copain boxeur. Un classique mineur.


Répondre
Avis


De spontex, le 9 septembre 2003 à 22:40

Je viens d'en trouver une !


Répondre

De dumbledore, le 9 septembre 2003 à 22:13

Belle critique qui donne envie de découvrir ce film peu connu…

A quand une présentation plus appronfondie de Lewis ? ;-)


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0082 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter