Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Saison 7 : vous ne m'aurez plus !


De Arca1943, le 6 juin 2009 à 02:18
Note du film : 3/6

Bon, j'en suis à la 21ème heure de la saison 7, et je ne doute pas que ces trois dernières heures seront thrillantes, comme on dit icitte. MAIS ils ne m'auront plus. Le coup du terrorisme gigogne, ça va une fois – mais quatre ? Derrière une première menace terroriste, s'en profile une seconde, qui aussitôt neutralisée en laisse apercevoir une troisième, laquelle mise hors d'état de nuire débouche sur une quatrième… No way. Et puis les limites du plausible sont repoussées encore plus loin, mais alors là dans la stratosphère. Quand on en est à la quatrième menace, le ténébreux complot, alors je secoue la tête. Ah, là, là, là, là ! Il y a des moments intéressants, comme avec ce sénateur tenace (Kurtwood Smith) qui fait comparaître le tortionnaire Bauer devant sa commission d'enquête. Et bien sûr, Jon Voight est épatant. Heureusement qu'il est là, d'ailleurs, parce que j'aurais sans doute décroché, comme je l'ai fait au cours des saisons 3, 4 et 5. Mon compatriote Colm Feore tire à peu près son épingle du jeu dans le rôle assez développé du mari de la présidente. Comme d'habitude, les relations entre les personnages tiennent du mélodrame le plus gnangnan – en particulier celles entre Jack Bauer et sa fille – et les nobles héros sont d'une grandeur d'âme et d'une vertu tout à fait invraisemblables. Spectateur indulgent, je ferme souvent les yeux sur des petits coups de pouce de scénaristes ici et là. Mais un petit coup de pouce est une chose, et un gros coup de coude en est une autre !


Répondre
sortie française


De PM Jarriq, le 11 octobre 2007 à 19:56
Note du film : 5/6

Attention : quelques "spoilers", pour ceux qui n'ont pas encore vu la saison 6 !

Surtout ne pas écouter les bruits laissant entendre que la 6ème saison de 24 est moins bonne que les précédentes. C'est totalement faux.

Après cinq "journées" infernales, où le sort du monde est entre les mains d'un agent du CTU hargneux et peu timide quant aux méthodes à utiliser, cette saison abandonne l'idée de surenchère (bon… il y a quand même une explosion nucléaire sur L.A. !), pour mettre l'accent sur des affrontements quasi shakespeariens. Bien sûr, il y a d'horribles terroristes de tous bords, bien sûr femmes et enfants sont menacés, les trahisons s'enchaînent (un peu moins que d'habitude, cependant), mais l'essentiel n'est pas là. Cette année, Jack Bauer s'affronte lui-même : revenu de l'enfer (deux ans de torture chinoise), il doute de lui, n'arrive plus à pratiquer la torture, à abattre de sang-froid, et comble des combles, le chef des méchants est… son propre père ! Celui-ci étant incarné non pas par Donald Sutherland, mais par le génial James Cromwell, l'affrontement est phénoménal. Les "guests" sont d'ailleurs de grande envergure, avec également Peter MacNicol en conseiller au comportement ambivalent, Powers Boothe magnifique en vice-président va-t-en-guerre, prêt à appuyer sur le bouton, et Rick Schroder en émule de Bauer. Comme toujours on va de rebondissements en coups de théâtre, mais en insufflant de l'humanité dans le personnage de Bauer (qu'on voit finalement relativement peu, dans chaque épisode), les auteurs de 24 ont su relancer l'intérêt de façon inattendue. Vivement la suite, donc…


Répondre

De perich2710, le 2 mars 2007 à 23:40

Trop belle série personnages _extras_.


Répondre
Quel fan de 24 Etes-vous ?


De sebnutt, le 30 mars 2006 à 22:43

salut a tous,

j'ai rédigé pour vous 15 questions, qui permettront de savoir à chacun quel fan de 24 vous êtes…

http://www.quizako.com/208_Quel-24addict-etes-vous--.htm

Ne soyez pas effrayés par le résultat….


Répondre
Quizz 24 saison 4 [Comporte des spoilers]


De sebnutt, le 27 mars 2006 à 19:20

salut a tous,

j'ai passé pas mal de temps à rédiger des questions pas trop alambiquées.

je pense qu'il y aura pas mal de cartons pleins… ce qui sera génial, c'est d'avoir un classement au quizz en ajoutant son pesudo… je vias envoyer un mail en ce sens.

en attendant, jouez !

et faites péter les scores…


Répondre
Le film : Mmh... j'ai des gros doutes


De Arca1943, le 12 février 2006 à 20:32
Note du film : 3/6

Curieuse idée d'adapter ce concept en film. Ça ne devrait pas s'intituler plutôt «Deux heures chrono» ou «une heure trois quarts chrono» ?


Répondre
Critique


De ofergo, le 5 février 2006 à 13:24

Hello,

Ben moi, je suis plutôt de l'avis de Rachel. En fait, j'ai commencé par visionner la saison 3 qui franchement, m'a réellement plu. OK, il y a des p'tits trucs qui sont peu réalistes. cependant, je fais plutôt une analyse sur le suspsense (vraiment terrible), que de me poser la question "est-ce réalisable?". Ce n'est qu'un (très bon) divertissement après tout. Alors c'est sûr, il y aura toujours à redire sur certains aspects du scénario, mais ce n'est qu'une fiction!!!

Moi, j'ai apprécié à sa juste valeur, même si je le répéte, il y a quelques scène dans lesquelles il y aurait pu avoir du mieux… mon avis global sur la série reste néanmoins positif….


Répondre

De zainab, le 3 novembre 2004 à 14:00

je suis une fan de la serie.pour l'instant je n'ai pas critique à donner

à propos de personne dans la cellule sauf qu'il y a trop de suspense.

je souffre vraiment pour bauer car les salazar l'on vraiment fatiguer

bon je serai toujours prete a regarder cette serie quelqu'en soit le prix

je salut tous les gens de seri


Répondre
Avis


De fedtho, le 19 septembre 2005 à 21:03
Note du film : 6/6

Encore deux petites choses (histoire de bien montrer que je ne suis pas un admirateur aveuglé):

1) Je me joins à ceux qui éprouvent un malaise face à l'apologie de la violence/torture/abolition du cadre légal au nom du "bien" ou des "bons"; j'ai lu ailleurs une remarque terriblement juste sur le parallèle avec le discours du gouvernement américain à propos de la prison de Guantanamo…

Ca me rappelle aussi Michael Moore qui rend attentif à ce qu'aux Etats-Unis existe une certaine culture de la peur, de la méfiance, entretenue par tous les gouvernements qui s'y succèdent, dans la mesure où elle leur permet évidemment de contrôler les gens. Hollywood et des séries comme 24 Heures chrono participe évidemment comme personne à

l'entretien de ces peur et méfiance.

2) J'ai lu ailleurs que Sarah Clarke (Nina Myers) n'a appris qu'elle était la taupe que très, très peu de temps avant le tournage de l'épisode où cela est révélé.

Chez moi, cela occasionne un certain MALAISE, surtout après avoir revu la 1ère saison entière: on voit très bien que l'actrice, soit, ne SAIT PAS / ne PENSE PAS que la taupe, c'est elle, soit que, comme les autres membres de la cellule, elle sait qu'il y a une taupe SANS SAVOIR SI CE SERA ELLE. En conséquence, elle opte en toute logique pour un jeu dans lequel on peut tout ou ne rien lire, mais qui (à mon humble avis) dit tout de même: je suis honnête, je suis fidèle à Jack et à mon pays. La révélation de son rôle de taupe est bel et bien un choc, mais aussi un peu comme si on nous faisait un bras d'honneur. Il y a quelque chose de diffusément malhonnête. J'ai ressenti cela à la fin de USUAL SUSPECTS, par ailleurs brillant, mais qui nous apprend à la fin avec un sourire sardonique qu'il nous a eus… en trahissant le code cinématographique élémentaire qui veut que quand on raconte une histoire pendant 90 minutes, elle s'est "vraiment" passée ainsi. La pirouette finale n'amène plus grand chose si elle arrive à la FIN du film; pareil pour NINA qui devient une taupe dans le dernier épisode (oul'avant-dernier, désolé si je me trompe).

Il n'y a RIEN QUI AMENE CETTE REVELATION, c'est donc un produit 100% artificiel, qui n'a pas

influencé le scénario ni, par conséquent, le jeu des acteurs. C'est ce qu'on appelle un effet GRATUIT.


Répondre

De fedtho, le 19 septembre 2005 à 20:23
Note du film : 6/6

Enfiiiiiin un papier INFORMATIF, bien écrit (trop court, j'en aurais voulu ENCORE plus!) sur

24 heures chrono !!!

J'écume la toile mondiale depuis des semaines (!) et ne trouve que des textes chantant, pour des raisons commerciales ou non, les louanges de la série sans un centimètre de recul…

Bref: BRAVO, pour les trois saisons d'ailleurs. Même si je ne partage pas totalement votre avis sur le manque d'intérêt à ce point du troisième volet. Ce qui est bien, c'est qu'un avis, vous l'avez, et vous l'étayez clairement!

(quelques fautes d'orthographes, pour chercher la p'tite bête)

Je reviendrai vous voir!


Répondre
c'est l'un des meilleurs films du monde


De 24 heures, le 14 juillet 2005 à 15:14

[film=le film a ete un grand succeès et je felicite les auteurs de cet

film,et surtout monsieur bauer qui est l'acteur principal.

Votre filmm,a ete un grang succes,soyez fiere de vous.


Répondre
Critique


De dumbledore, le 6 octobre 2004 à 10:10
Note du film : 6/6

Saison 2

En fin de saison 1, nous avions quitté notre ami Jack Bauer après une journée fort éreintante dans laquelle il a réussi à sauver la vie d'un sénateur menacé par un attentat à venir, mais au prix d'une trahison et de la perte d'un être plus que cher.

On le retrouve ici quelques années plus tard pour une journée encore plus chargée que celle de la précédente saison. On retrouve ici tout ce qui faisait la force de la saison 1 : un concept d'une très grande force (une action durant 24 heures montrée en temps réel), une mise en scène très rythmée (elle change même de style pour adopter un genre encore plus proche de NYPD blue)) des comédiens irréprochables (avec un Kiefer Sutherland toujours aussi haletant, toujours aussi highper et même le retour de la terrifiante Nina Myers).

Comme il se doit pour une suite, celle-ci accumule également les "plus". Elle va plus vite, il y a plus d'action, plus de retournement de situations et plus de suspens. Disons le de suite, cette saison 2 risque d'être la meilleure de la série (1). La saison 1 explorait un concept, la 3 commence déjà un système de répétition qui ne laisse préfigurer rien de bon pour l'avenir de la série.

Pour cette saison 2 la menace est nucléaire : un groupe terroriste (lié à un pays étranger, arabisant) a déposé une arme nucléaire et menace de la faire sauter si une rançon n'est pas versée. Le président doit mener des tractations et faire face aux pressions politiques de son entourage alors que Jack Bauer se retrouve sur le terrain à courir après les pistes.

La tension est forte, ne baisse jamais durant les 24 épisodes, et cela à l'inverse de la saison 1 qui gérait mal la relance de mi-saison qui, scénaristiquement, constituait ce qu'on pourrait dire (sans le dévoiler) un changement de cap. On a ici également un "changement de cap" de mi-saison. Il est parfaitement réussi et loin de faire baisser le rythme, nous amène vers un sujet beaucoup plus important que la menace nucléaire : la punition envers le pays qui est responsable de cette menace sur le territoire US.

Avec un tel thème, on se retrouve de plein pied dans l'actualité politique US : celle de l'Irak, celle de la nécessité ou non de partir en guerre. Dans 24 heures chrono le pays responsable n'est évidemment jamais identifié (on aura droit seulement à des personnages iraniens qui parlent arabes! passons…), mais il est clairement arabe.

La série est diffusée sur la chaîne Fox, la chaîne de Murdoch, pro-Bush depuis fort longtemps, une chaîne dont les séries phares a toujours exploité la peur de l'autre, la paranoïa, le complot (X-Files) ou bien qui présente la société comme déliquescence et qui mérite une main de fer dans un gant de fer (The Shield). On comprendra mieux alors la récurrence de la torture dans cette saison 2 et sa justification : Jack Bauer torture, se fait torturer, le président Palmer fait torturer également.

A cette apologie, les scénaristes construisent habillement le personnage du président. Il est parfait, courageux. Non, il n'est pas une girouette influencée par son appareil politique. Il est le seul à garder une tête froide. S'il lutte contre l'attaque du pays arabe, c'est qu'il a raison car finalement ce pays arabe n'était pas coupable de cette menace… Par contre, nulle doute que si – dans une autre réalité – ce pays arabe constituait une vraie menace, il y serait aller.

A l'époque de la diffusion de cette série, les armes de destructions massives en Irak étaient une conviction répandue…

___
(1) Le seul bémol concerne le personnage de Kim, la fille de Jack que l'on suit comme une des trois histoires parallèles. Son trajet "dans la rue" servant de montrer la paranoïa et la folie qui contamine les gens suite à cette menace nucléaire, est poussif, très artificiel et finalement totalement horripilant. On sent que les scénaristes n'ont pas réussi à gérer ce personnage.


Répondre
Mais où sont les pubs ?


De Patrice Dargenton, le 4 janvier 2004 à 11:29
Note du film : 3/6

C'est bien pour patienter entre les pubs, sauf que sur le DVD, yen n'a pas ! du coup, les 24h chrono temps réel ne durent que 16 heures, ya de l'esbroufe dans l'air !

Je suis quand même un peu déçu : au cours des quatre premiers épisodes, la machine à café n'est pas tombée en panne, aucune bombe atomique n'a explosée (c'est tout juste si un boeing 747 a explosé en vol). Z'auraient pu agrémenter la série de quelques anicroches et escarmouches, non ?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.037 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter