Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Une oeuvre qui se mérite


De vincentp, le 30 mai 2015 à 11:22
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Le style et les thèmes récurrents du cinéma de Henry King, qui s'interroge sur les rapports entre l'homme et l'univers. Il est intéressant de comparer King of the Khyber Rifles (1953) avec She wore a yellow ribbon (1949) de John Ford pour mesurer les différences entre les deux cinéastes. Par exemple, les danses de groupe célèbrent l'union de la communauté chez John Ford, alors que pour Henry King elles mettent en évidence sa désunion. Une vision du monde mystique chez King (des forces cachées influencent les personnages), contre la mise en oeuvre de principes énoncés dans la bible chez Ford.

Un œil exercé ou non pourra remarquer et apprécier la qualité superlative de la photographie de Leon Shamroy (pour une oeuvre en cinémascope et technicolor), des aspects musicaux et sonores (la musique est signée Bernard Herrmann), du scénario, de la mise en scène et de l'interprétation. La mise en scène parfaite de King opère le ciment parfait entre tous ces composants. Capitaine King, que je placerais subjectivement dans la catégorie des chefs d'oeuvre absolus, n'est toutefois pas facile d'accès, à l'image de l'oeuvre de Henry King, et nécessite un investissement du spectateur.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.025 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter