Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Humour et finesse


De vincentp, le 26 juin 2016 à 20:00
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Revu ce midi sur grand écran en copie numérique restaurée. C'est l'occasion d'admirer la perfection de l'écriture cinématographique de Hitchcock en 1937, sa créativité (exceptionnelle) de l'époque. Plans parfaits, images très expressives se passant de dialogues, rythme soutenu, dialogues percutants … Consensus du public sur ce plan-là, admiration partagée face à ce classique du Maître. Beaucoup d'humour et de tendresse, avec des émotions finement modulées sur le visage des deux jeunes acteurs (Nova Pilbeam et Derrick de Marney -tous deux fantastiques-) qui trouvent là le rôle de leur vie. La dernière séquence en gros plan sur le visage de l'héroïne est magnifique et plonge le spectateur dans un sentiment d'extase.

La richesse et la complexité des rapports d'un couple, la construction d'un amour naissant, bientôt fusionnel, la complémentarité de l'homme et de la femme, sont évoqués à la perfection avec finesse, pudeur, grâce, comme pour le précédent opus Les trente-neuf marches et comme pour des oeuvres à venir tel Les enchaînés. La gestion des espaces dans la campagne britannique, le descriptif des personnalités de la société, sont des points forts notables. Hitchcock utilise l'argument d'une poursuite criminelle pour dresser le portrait de la société humaine, de ses classes sociales, et suggérer sans doute in fine qu'une société doit fonctionner avec des institutions, des règles, tout en restant vigilant quant à la façon de les mettre en application.


Répondre

De dumbledore, le 2 juin 2005 à 16:08
Note du film : 5/6

Jeune et innocent est un petit bijou de la période anglaise Alfred Hitchcock. On y retrouve ses thèmes favoris, à savoir le faux coupable et la romance haine-amour en guise d'histoire secondaire et l'humour.

Comme souvent, voire comme toujours, ce qui passionne Hitchcock c'est justement cette histoire secondaire, ici celle du couple improbable, qui n'aurait jamais du se rencontrer et qui pourtant, grâce aux aléas de la vie va se former et s'ouvrir sur une histoire d'amour.

Hitchcock fait preuve d'un humour toujours très vivace à travers de scènes particulièrement bien écrite et une situation de départ géniale (l'accusé s'évade avec la fille du commissaire, tous les deux liés par une paire de menottes.

Ludique, léger, drôle, le film évolue sur une ligne d'équilibre guère évidente mais réussit à tenir la longueur. On pourra peut-être regretter la minceur de l'histoire principale très simpliste (le but est de retrouver une ceinture d'un manteau!), mais encore une fois ce n'est guère grave car l'intérêt est décidément ailleurs.

On ne peut non plus manquer de saluer la performance de Derrick De Marney particulièrement truculent dans son rôle de faux-coupable. Rien ne semble l'atteindre, sachant garder son flegme et son humour. Un vrai régal.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0040 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter