Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De Arca1943, le 21 août 2005 à 17:02
Note du film : 6/6

Eh bien non, car aux États-Unis, le doublage est rarissime. C'est le paradis des partisans du sous-titrage ! Les films européens, et particulièrement français, on le sait, sont "intellectually stimulating" et "very sophisticated" et "highly artistic" – on pense tout de suite au Dîner de cons, aux Visiteurs, à La Vérité si je mens, à Grosse fatigue, aux Ripoux – et doivent être vus, dûment sous-titrés, dans des "arthouse theatres" où ne vont pratiquement que des étudiants et quelques professeurs; plus, à Los Angeles ou à New York, les gens qui travaillent dans le domaine du cinéma. C'est quand j'ai vu Cinema Paradiso sortir à Toronto dans des conditions pareilles, qui rendent évidemment impossible le succès retentissant que connaissait le film à Montréal (il avait battu le premier Batman de Tim Burton, sorti au même moment) que je me suis convaincu que le doublage était vraiment une nécessité incontournable pour l'exportation d'un film. Au Canada anglais – dont Toronto est la métropole – le "vrai monde", comme on dit au Québec, c'est-à-dire le grand public, n'est pas allé voir Cinéma Paradiso, pas plus d'ailleurs qu'il n'est allé voir Les Invasions barbares, qui est pourtant un film canadien! (Dans ce dernier cas, d'ailleurs, il y a eu des protestations dans les pages du Globe & Mail de Toronto contre la distribution "parallèle" du film).


Répondre

De Impétueux, le 21 août 2005 à 11:34

Pour nous consoler – ou plutôt pour garder la juste mesure de notre indignation – disons nous qu'aux Etats-Unis, il y a dû avoir encore bien pire avec des films français ou italiens !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0043 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter