Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un des sommets de Henry Hathaway


De vincentp, le 13 mars à 23:30
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Revu en blu-ray. Un western exceptionnel, l'un des meilleurs des années 1950. Henry Hathaway crée un véritable univers, violent, bâti sur une nature sauvage et immense comme dans From Hell to Texas ou True Grit. Avec le recul, il me semble que cet univers a été rêvé ou vécu par le cinéaste avant d'être couché tel quel sur la pellicule (nombre d'images de paysages identiques pour ces trois films). Le thème de Garden of Evil est une variation étrange des thèmes de la rédemption et de la confrontation nature culture, deux thèmes archi-rebattus dans le western. Une terre belle mais hostile (la lave recouvre une ville désertée par ses habitants, le soleil écrase sous une chape de plomb une cité portuaire) accueille des individus à la recherche d'or et en conflit perpétuel. Ils trouvent la paix intérieure et la vérité à l'issue de leur quête. Les acteurs sont parfaitement dirigés, et la mise en scène, économe de moyens, est remarquable. Nombre d'images empreignent durablement la rétine du spectateur.


Répondre

De vincentp, le 10 février 2014 à 00:02
Note du film : Chef-d'Oeuvre

La virtuosité de la mise en scène, la déclinaison des thèmes en idées, péripéties et dialogues, la qualité de la photographie et de l'interprétation, l'utilisation des décors extérieurs, placent Le jardin du diable, à mon avis, parmi les plus belles réussites du western. Hathaway crée tout un monde, sauvage et mystérieux, à l'écart de la civilisation, avec ses lois et ses règles propres. Ce film m'avait semblé avoir des traits communs avec la trilogie du seigneur des anneaux (le descriptif de la terre hostile et de ses habitants, la quête du trésor, mais aussi certains aspects visuels).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.012 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter