Accueil

Résumé

Les « Cinématons » (contraction de « Cinéma » et de « Photomaton ») sont des portraits filmés consacrés à des personnalités du monde des arts et du spectacle (cinéastes, écrivains, philosophes, plasticiens, poètes, musiciens, etc.).

Quelques mois plus tôt, le 18 octobre 1977, Gérard Courant avait réalisé un no 0, son propre portrait, qu'il avait intégré dans son premier long-métrage, Urgent ou à quoi bon exécuter des projets puisque le projet est en lui-même une jouissance suffisante1. Cet autoportrait fait partie de l'anthologie Cinématon que le cinéaste fait démarrer à cette date.

Tous les portraits sont filmés selon les mêmes règles : un Cinématon est un plan fixe muet de 3 minutes 20 secondes dans lequel chaque personne filmée est libre de faire ce qu'elle veut.

Le but de Cinématon est de constituer des archives sur l'art et plus spécialement sur le milieu du spectacle dans des instants où le sujet filmé propose un grand moment de vérité de son être.

Cette anthologie, qui est toujours en cours de tournage comprend, en 2014, 2849 portraits et l'ensemble dure 190 heures, ce qui en fait le film le plus long réalisé par un cinéaste seul. (Il existe un film plus long mais il est réalisé par un collectif de cinéastes).

Plusieurs rétrospectives intégrales ont eu lieu à Paris (Centre Pompidou, Cinémathèque française), Montréal, Toronto, New York, Hambourg.

Tous les Cinématons sont visibles sur le site de partage vidéo YouTube.

La série Cinématon a engendré une quinzaine d'autres séries cinématographiques, réalisées par Gérard Courant, qui sont aussi des work in progress.

(wikipedia.fr)

Statistiques

Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


Cette page a été visitée 3563 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0065 s. - 15 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter