Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Le chevalier noir


De Torgnole, le 28 novembre 2008 à 09:52
Note du film : 5/6

Ah! Steve Mcqueen! Enfin du renfort (et non le moindre) pour apprécier The Dark Knight à sa juste valeur! Je me demandais quand quelqu'un sur Dvdtoile allait saisir ce film dans toute son ambition réaliste et sa splendeur ténébreuse. Votre description bien sentie du braquage d'ouverture m'a fait repenser aux premières minutes du film. Je me revoie encore dans la salle, cette plongée sur un toit de Gotham où les braqueurs masqués s'agitent, et la main d'un homme tenant un masque de clown sur le trottoir… Pris dans l'engrenage de l'action jubilatoire dès les premières secondes, je me souviens avoir pensé: le spectacle va être terrible!


Répondre

De Steve Mcqueen, le 27 novembre 2008 à 17:54
Note du film : 5/6

Je rejoins totalement Torgnole dans son appréciation de "The dark knight". Pourtant, "Batman begins" m'avait un déçu, j'y avais vu une tentative un peu laborieuse de faire redémarrer la franchise sur de nouvelles bases, tentative louable après le massacre de Schumacher, mais j'avais l'impression d'un film trop balisé, trop convenu sur le thème "naissance d'un super héros", sans oublier quelques personnages secondaires mal exploités et autres scènes d'action surdécoupées. J'avoue aussi que les films de super-héros ne m'ont jamais fait vibrer, y compris la série des "Spiderman".

Et pourtant, à mon sens, "The dark knight" est un sacré film, pessimiste et surtout très noir. Les personnages secondaires sont tous bien exploités ( surtout Maggie Gyllenhaal, dont le regard me fait fondre), les scènes d'action sont complètement destructrices, et, Nolan ne sacrifiant pas au surdécoupage, toujours très lisibles. Nolan se permet même de sacrifier en route un personnage essentiel de façon totalement inatendue, fait assez rare dans une production hollywoodienne pour être souligné. Résultat, le spectateur est impliqué émotionnellement dans le film, car les personnages, loin d'être des stéréotypes, sont des êtres de chair et de sang qui se déchirent et souffrent.

Nolan est à mon sens un grand réalisateur et un grand directeur d'acteur. Il suffit de voir la première séquence du film, un braquage d'une efficacité visuelle imparable : il filme de façon sèche, nerveuse, sans s'embarrasser d'aucune fioriture; il en résulte une scène d'une efficacité redoutable. Et comment passer sous silence la composition d'Heath Ledger ? Mais peut-on parler de composition tant l'acteur semble possédé par son rôle ? Il fait corps avec son personnage, il en explore toutes les facettes avec une maestria exceptionnelle. Il est rare de voir dans le cinéma hollywoodien un personnage tellement ravagé par des pulsions autodestrucrices, qui semble prendre plaisir à faire souffrir et à se faire souffrir.

Le film est certes trop long, mais les moments forts sont tellement intenses que l'on en oublie les petits passages à vide. Nolan prend un malin plaisir à jouer avec les nerfs du spectateur, et il livre ce qui est à mon avis un grand film funèbre, noir, ayant l'art d'ébranler le spectateur et de le confronter à ses propres pulsions.

Décidément Nolan accomplit un parcours quasiment sans faute. Après "Following", que je n'ai pas vu, il livre avec "Memento" et "Insomnia" deux grands polars. Le premier est un sommet de manipulation scénaristique porté par le toujours excellent Guy Pearce, le deuxième, plus classique, un duel psychologique imparable porté par la composition exceptionnelle de Pacino, impressionant en flic au bout du rouleau, insomniaque, à deux doigts de tomber dans l'illégalité. Après "Le prestige" et "Batman begins" qui m'a un peu déçu, il nous livre donc avec "The dark Knight" un concentré d'émotions ravageur, aussi déstabilisant qu'un uppercut en plein visage.

Sinon, désolé pour la longueur du message, mais le film en vaut la peine. Il reste simplement à souhaiter qu'une fois terminée la série des Batman, il revienne au polar car vu son passif et pour reprendre les mots de Torgnole, ça risque bien d'être une vraie tuerie !


Répondre
Avis


De PM Jarriq, le 4 juin 2008 à 20:42

Il me semble me souvenir que Bob Kane s'était déjà inspiré du même comédien jouant ce personnage, pour créer la BD d'origine. Retour aux sources, donc…


Répondre

De jander, le 2 février 2007 à 11:44

juste au passage, bob kane et decedé en 1998 donc je vois mal comment il pourrait participer au scenario d'un film.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.025 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter