Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

La meilleure comédie française depuis 1998 ?


De norman bates, le 22 février 2012 à 08:54
Note du film : 5/6

Ce film est avant tout un procès contre l'esprit français colonialiste et ethnocentriste du milieu du XXème siècle, période où les mutations mondiales conduiront à la décolonisation. L'oeuvre est à regarder au 5ème voire 6ème degré, notre OSS 117 est stupide, ignorant et inculte. J'en veux pour preuve la scène où Bérénice Béjo, femme moderne au volant de son cabriolet (bien en avance sur les femmes françaises de son époque) évoque l'histoire de son pays à un Jean Dujardin complètement dépassé. Et lorsque OSS 117 souhaite aider le contremaître en lui donnant de l'argent pour sa famille, ce dernier ne lui rétorque-t-il pas que ses enfants sont à New-York pour leurs études?

Ce film est une bonne claque, non plutôt un upercut, qui nous assomme de manière drôle. Et ce faire remettre les idées en place sur notre passé, sur notre pensée collective, ça fait aussi parfois du bien!


Répondre

De Tamatoa, le 21 février 2012 à 23:08
Note du film : 2/6

Avant de créer un nouveau fil de discussion, assurez-vous que votre message n'a pas sa place parmi celui ou ceux qui existent déjà.

Mon message n'a surement pas sa place dans la série déjà proposée, mais je ne vais pas ouvrir un nouveau fil pour dénoncer une daube sans nom ! Je ne retiens de ce film que la beauté incandescante de Aure Atika et Bérénice Béjo ! Ah ! Ces décoltés ! Juste la beauté, parce que le jeu… Tout le reste relève du ratage complet . Le pastiche voulu des films de OSS 117 se déchaîne ou encore Banco a Bangkok pour OSS 117 se devait d'être un minimum drôle. Hélas, Michel Hazanavicius n'est pas David Zucker qui, lui, (et quelques autres!) nous régala de ses parodies savoureuses et hilarantes de 747 en péril et autres niaiseries avionneuses avec Y a-t-il un pilote dans l'avion ?. Içi, tout est lourd, téléphoné, grotesque. Heureusement que ce n'était pas Jean-marie Le Pen qui tenait le rôle, on l'aurait cloué au pilori et le producteur se serait retrouvé cireur de godasses ! Parce que, si j'ai bien tout lu et surtout "vu" Freud (pour reprendre Coluche), racisme, vague colonialisme, et mépris pour race supposée inférieure, toute la panoplie est bien présente. Je suppose que nombre de Musulmans n'ont pas du apprécier "l'humour" Français. Perso, celà ne me dérange en rien, mais j'ai trouvé la plaisanterie un peu.. appuyée. J'ai lu que c'était un film pour les enfants ? Des enfants un peu attardés, alors. En espérant seulement que le côté Kitch , très bien rendu lui, leur donnera envie de voir les originaux de de Jean Bruce.

Bien sur, on sent que Dujardin n'en restera pas là. De là à en faire le nouveau Belmondo..! Comme si celà était possible qu'un nouveau Belmondo voit le jour ! Et pourquoi pas un nouveau Gabin, un nouveau Harry Baur ou une nouvelle Darrieux ? Non, Jean Dujardin fera sa route au milieu des étoiles, à n'en pas douter (c'est bien parti, non ?) mais restera Dujardin ! il ne faut rien exagérer et remettre chacun à sa juste place et à sa juste valeur. Bref, Je suis très étonné que ce film ait pu connaitre tant de succès . Bien sur, Vox populi, Vox Dei . On ne peut pas lutter. Juste, en éteignant son poste avec l'impression d'avoir avalé un somnifère, se poser mille questions…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.28 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter