Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Le Point du jour, Bel-Ami (Pozner / Daquin)


De D., le 3 mars 2006 à 18:02

"(…) Et puis Pozner est revenu en France, où il a continué à faire du cinéma. Je voudrais à ce titre citer deux films: LE POINT DU JOUR (1949), qui est un film sur la mine et un film de mineurs, tourné avec des jeunes comédiens qu'on ne connaissait pas beaucoup, qui s'appelaient Michel Piccoli ou Loleh Bellon, et qui est vraiment un film très engagé sur la mine et sur les mineurs, un petit peu comme certains films qu'on a pu voir plus tard, beaucoup plus tard, sur Marseille et sur des grandes grèves à Marseille, qui sont des films très engagés. C'est un film passionnant, Le Point du jour, c'est un très beau film, voilà, si on a l'occasion de le voir.

L'autre film que je voudrais citer aussi, toujours de Daquin, c'est bien sûr BEL-AMI (1954), auquel Pozner a travaillé avec Roger Vaillant, et qui a trouvé le moyen de se faire interdire en France pendant un certain temps, parce qu'on y parlait d'affairisme, on y parlait d'Algérie, on y parlait de choses dont on ne devait pas parler.

Je crois que le talent protéiforme, multiforme de Pozner, on le retrouve non seulement dans ses extraordinaires romans, mais on le trouve aussi dans ce cinéma dont on ne parle pas assez."

Pierre-Jean Rémy, de l'Académie Française (2005)

" OVATIONS

POZNER PAR PICCOLI

LE MORS AUX DENTS de Vladimir Pozner (1905-1992) est réédité chez Actes Sud, dans la collection de poche Babel (340 p., 9 euros), à l'occasion du centenaire de la naissance de l'écrivain. Le comédien et cinéaste Michel Piccoli nous a écrit son enthousiasme.

« Dans les années lointaines, j'ai débuté devant une caméra avec Vladimir Pozner, scénariste du film LE POINT DU JOUR. Je ne l'ai jamais quitté depuis. En pensées, en tendresse, en sourires, nous étions fidèles. Ce serait vaniteux de dire que j'étais son ami. Plus le temps passe, plus je le suis. J'aurais aimé qu'il soit mon frère.

LE MORS AUX DENTS reparaît, politique, bouleversant, historique. Pozner, homme puissant et si tendre. Pozner, un point du jour. Et puis tout de même, j'ai toujours la casquette que ta fille m'avait confectionnée. » "

Michel PICCOLI (Le Nouvel Observateur, 8 décembre 2005)

Un site consacré au romancier et scénariste Vladimir POZNER : www.pozner.com

vladimir pozner


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter